VOTE | 103 fans

#203 : Surprise

Titre VO : Surprise
Titre VF : Surprise
Diffusion US : 16 octobre 2000
Ecrit par Toni Graphia
Réalisateur : Fred Keller


Résumé : Les amis d’Isabel lui organisent une petite fête surprise d’anniversaire au Crashdown. Malgré l’émotion plaisante qui règne au début de la soirée, Isabel se montre fortement perturbée quand elle a des hallucinations où elle voit Tess ligotée. Pour essayer de la détendre, Alex, déguisé en policier pour l’occasion, lui fait un strip-tease improvisé ! Cette initiative déplaît à Isabel, persuadée que Tess a des problèmes.

Alors que les festivités s’achèvent sur une fausse note, Liz découvre que Mme Whitaker a intercepté à plusieurs reprises ses appels téléphoniques, et qu’elle pourrait être impliquée dans le meurtre de Nasedo…

Guests : Jeremy Davidson (Grant Sorenson), Gretchen Egolf (Vanessa Whitaker), Sara Downing (Courtney), Mary Ellen Trainor (Diane Evans).

Popularité


3 - 1 vote

Titre VO
Surprise

Titre VF
Surprise

Première diffusion
16.10.2000

Première diffusion en France
11.08.2001

Plus de détails

Isabel avance dans un bâtiment lugubre et désert. Elle cherche Tess qu’elle finit par trouver dans un recoin, blessée. Elle l’aide à se relever, l’amène dans une autre pièce qu’elle verrouille avec soin.
La porte s’ouvre néanmoins sous l’action de pouvoirs télé kinésiques. Isabel ouvre de grands yeux en reconnaissant leur agresseur.

On remonte dans le temps. Quelques heures auparavant, Isabel arrive au Crash Down, ignorant que Max y a organisé une soirée d’anniversaire surprise, réunissant toute la bande, leur mère et quelques amis.
Courtney assure le service. On la voit utiliser discrètement ses pouvoirs extraterrestres.
Grant Sorensen avec qui Isabel avait rendez-vous pour la soirée, arrive avec des roses.
Max est aussitôt sur ses gardes. Il n’apprécie pas le géologue. Michael aussi s’en méfie.
Cela agace Isabel.
Tandis que la fête se déroule, Isabel commence à avoir des visions. Elle voit la voiture de Tess sortir de la route.

Pendant ce temps, Vanessa Whitaker, apprenant par Liz l’existence de la petite fête, décide de s’y inviter. Liz ne peut pas dire non.
Elle profite néanmoins du fait que la député va se repoudrer pour crocheter un tiroir qui s’avère plein d’enregistrement sur CD. Elle écoute discrètement celui marqué à son propre nom et réalise que Withaker a mis son téléphone sur écoute.

Au Crash Down, Max et Isabel s’opposent à propos de Sorensen. Max ne veut pas qu’elle sorte avec lui. Isabel lui tient tête. Elle a une autre vision.
L’atmosphère se détend un peu grâce à Alex qui s’est mis en tête de faire un strip-tease pour Isabel. Tout le monde trouve le spectacle hilarant sauf la mère de Max et Isabel qui l’interrompt.
Michael quant à lui réalise pour Isabel le 1e gâteau de son existence ( avec un glaçage au Tabasco ) Courtney continue à le draguer sans vergogne, s’attirant les foudres de Maria qui n’apprécie pas du tout.
Isabel interroge Kyle pour savoir où est Tess. Il lui répond qu’elle est allée lui chercher un cadeau.
Malgré leurs nombreux différents, Max demande l’aide de Michael pour sermonner Isabel à propos de Sorensen. D’accord avec lui pour une fois, Michael s’y prend avec son tact habituel. Isabel est furieuse.

Liz arrive avec Withaker. Elle prévient les autres au sujet des écoutes téléphoniques.
Tandis qu’on apporte le gâteau et que les invités entonnent le « Happy Birthday » Isabel a encore une vision. Elle voit Tess, blessée, l’appeler à l’aide.
Elle parle enfin de ses visions aux autres. Max refuse qu’elle aille au secours de Tess. Il prend les choses en main. Toujours soupçonneux envers Sorensen qui présentait une coupure au visage, Max veut lui rendre visite en compagnie de Valenti.
Il charge Michael d’enquêter au bureau de Whitaker.

Après leur départ, Isabel a encore une vision, elle part avec Maria à la recherche de Tess. Liz reste pour s’occuper des invités.

Dans le bureau de Whitaker, Michael trouve une photo de Courtney.

Isabel et Maria retrouvent la voiture de Tess accidentée comme dans les visions. Un lambeau de peau leur permet de comprendre qu’elle a été enlevée par les Skins.
En suivant les traces de pneus qui partent du lieu de l’accident, Isabel et Maria arrivent à la Centrale Electrique de Chavez.
Isabel décide d’aller secourir immédiatement Tess tandis que Maria est obligée de repartir prévenir Michael et Max car son portable ne capte pas.

Max et Valenti se font surprendre par Sorensen alors qu’ils fouillent son appartement. Sorensen n’apprécie pas du tout cette incursion dans sa vie privée et exige un mandat que Valenti n’a pas. Il les renvoie, mécontent.

De son coté Michael coince Courtney derrière le Crash Down et exige une explication à propos de la photo trouvée chez Whitaker. Elle lui dit que Whitaker la surveille parce qu’elle a eu une aventure avec le mari de sa fille.
Maria arrive sur ses entre faits et les surprend ensemble dans la ruelle. Apprenant qu’Isabel a des ennuis Michael laisse Courtney en plan et part avec Maria à la rescousse.

Retour à la scène du début de l’épisode, mais cette fois nous voyons qui a ouvert la porte. C’est Whitaker. Elle explique à Isabel qu’elle a enlevé Tess par erreur. C’est Isabel qu’elle voulait. Elle exige qu’elle lui dise où est le Granilith dont les Skins ont besoin pour pouvoir se régénérer.
Isabel ne comprend pas de quoi elle parle.
Whitaker lui affirme qu’elle les aidera comme elle les a déjà aidé.
Elle lui révèle alors le nom qu’elle portait sur son monde d’origine : Valandra.. Elle lui apprend aussi qu’elle a trahi son frère et toute sa race parce qu’elle vivait une grande histoire d’amour.
Isabel, horrifiée, refuse de la croire et tente de s’échapper avec Tess.
Whitaker menace de les tuer si Isabel ne lui révèle pas où est le Granilith.
Pour se défendre et pour défendre Tess, Isabel fait appel à tous ses pouvoirs et parvient à tuer Whitaker qui est réduite en cendres.

Max, Michael et Valenti arrivent sur ses entre faits.
Isabel est terriblement choquée par les révélations de Whitaker et par le fait de l’avoir tuée
Max essaye de la réconforter mais elle n’arrive pas à lui avouer ce qu’elle a appris.

Plus tard cette nuit, Isabel se rend à la grotte des incubateurs.
C’est le seul endroit où elle a vu brièvement sa mère et, face à ce qu’elle vient d’apprendre, elle se sent terriblement vulnérable, rongée par le remords et en proie au doute. Elle a désespérément besoin de lui parler.
Bien sur rien ne se produit.
De rage, Isabel jette une pierre sur les incubateurs, découvrant alors une pièce située derrière eux. Un appareillage alien l’occupe.
Elle comprend qu’il s’agit du Granilith.

 


By Ethno


SURPRISE

(L'épisode commence avec Isabel dans une robe du soir. Elle se trouve dans un bâtiment abandonné où elle découvre Tess gisant sur le sol, sauvagement battue)

ISABEL: Oh, non! Tess! Oh, mon Dieu! Tess! Tess! J't'en prie, réveilles-toi, parles-moi!

TESS: Isabel?

ISABEL: Allez, lèves-toi, dépêches-toi, on sort. Allez. Allez. Allez. C'est bon, on y est presque. Tiens-toi... Tiens-toi à moi. On va y arriver.

(Isabel soutient Tess jusque dans une pièce dont elle ferme la porte)

ISABEL: Allez. Vite. Tess, il faut que tu tiennes, il faut que tu tiennes le coup, te laisses pas aller. On va s'en sortir, hein!

(Sous la porte, une lumière vive apparaît, les verrous sont enlevés un à un, puis la porte s'ouvre. Isabel reconnaît la personne dans l'embrasure de la porte)

ISABEL: C'est vous.

(Générique)

(2 heures plus tôt)

(Isabel arrive au Crashdown où ses amis ont préparé une fête. Elle porte une robe de soirée)

(Nous pouvons entendre en bruits de fond: "Chut!", "Attention, attention!", "Dès qu'elle est rentrée, t'allumes.")

TOUS: Surprise!

Mme EVANS: Bon anniversaire, ma chérie!

ISABEL: Oh! Mais vous êtes fous. Oh! Tu me le paieras maman.

Mme EVANS: C'est ton frère qui a tout prémédité. Je n'y suis pour rien.

MAX: Tu commences à te faire vieille.

ISABEL: Malgré ce qui se passe, tu as quand même réussi à mettre ça sur pied.

MAX: Je devais le faire.

ISABEL: T'as bien préparé ton coup. Je sais pas quoi dire.

MARIA: Alors, dis-lui que tu ne savais rien. Ça fait deux jours qu'il nous stresse pour qu'on garde bien le secret.

ISABEL: Mais non, j'étais pas au courant.

MAX: C'est vrai?

MICHAEL: Alex t'as dit de passer pour qu'il te rende un bouquin. Il a pris un prétexte bidon et tu ne t'es doutée de rien?

ISABEL: Oui, mais où est-ce qu'il est d'ailleurs?

MARIA: Il... euh! Il est en train de s'habiller.

(Nous voyons Courtney utiliser son pouvoir pour remplir des verres vides avec du soda)

Mme EVANS: Tu te rends compte que ton frère n'a mis que trois jours pour préparer tout ça?

COURTNEY: Et voilà.

ISABEL: Il est fou.

COURTNEY: Avec toutes mes félicitations.

ISABEL: Oh! Merci.

Mme EVANS: Oh, au fait! Ton père est bloqué à Minneapolis. Inutile de te dire qu'il est malade à l'idée de ne pas être parmi nous.

ISABEL: Ça fait rien.

Mme EVANS: Oh! Le pauvre. Mais, dit donc. Pourquoi as-tu mis ta robe du soir?

ISABEL: Oh, euh!

MICHAEL: C'est vrai ça. Si t'étais pas au courant, pourquoi tu as sorti le grand jeu?

ISABEL: C'est vrai que je ne savais rien, mais... j'avais... autre chose... de prévu...

(Grant arrive, un bouquet de roses violettes à la main)

GRANT: Je suis en retard. Excusez-moi. J'étais pas au courant pour la fête.

ISABEL: Moi non plus. Oh! C'est ma couleur préférée.

GRANT: C'est ce qu'on m'a dit.

MICHAEL: Ah! Je savais pas que ça existait des roses comme ça. Vous les avez repeintes?

ISABEL: C'est une couleur difficile à obtenir. Ce qui explique qu'elles soient parmi les plus chères.

GRANT: Moi j'ai jamais eu droit à une fête pareille pour mon anniversaire.

Mme EVANS: Oh, oui! Et quand êtes vous né?

GRANT: Un 7 décembre.

Mme EVANS: Décembre, mais de quelle année?

ISABEL: Arrête maman!

(Isabel remarque du sang sur le cou de Grant)

ISABEL: Mais vous avez... vous avez du sang sur votre...

GRANT: Du sang, euh...

ISABEL: Oui, attendez. (A sa mère) Maman, s'il te plaît...

(Isabel donne à sa mère le verre qu’elle tenait et prend le mouchoir que Grant venait de sortir de sa poche)

GRANT: J'ai sûrement dû me faire ça pendant les fouilles aujourd'hui.

(Isabel a une vision incompréhensible)

GRANT: Qu'est-ce qu'il y a?

ISABEL: Non, c'était rien.

GRANT: Bien, je vois que vous êtes très occupée, je vais vous laisser.

ISABEL: Vous pouvez très bien rester.

MICHAEL: Ou aller ailleurs.

GRANT: Ça ne fait rien. Je devais justement déposer des échantillons au laboratoire. Je vous appelle.

ISABEL: Entendu.

(Grant s'en va, Mme Evans est visiblement perplexe)

Mme EVANS: Tu sais chérie, ce soir, je te laisse tranquille, mais bientôt, toi et moi, il va falloir que l'on discute.

MAX: Attention.

(Isabel a une autre vision, elle voit que Tess est en danger. Elle laisse tomber son verre)

ISABEL: Oh, non!

Mme EVANS: Ça va ma chérie?

ISABEL: Oui, j'ai lâché mon verre, c'est tout.

COURTNEY: Je vais ramasser.

ISABEL: Oh! Non, non, non laisses.

COURTNEY: J'vais le faire. C'est ta soirée, non?

(Au bureau de Whitaker, Liz danse en écoutant de la musique et en classant des dossiers. Whitaker entre et lui demande ce qui se passe)

LIZ: Oh! Je suis désolée.

WHITAKER: Qu'est-ce que c'est que ça?

LIZ: Oh... Il y avait des CD sur votre bureau. J'en ai écouté un ou deux. Je les remets dans le meuble.

(Pendant que Liz éteint le lecteur de CD, Whitaker ferme un des tiroirs à clé. Liz le remarque)

WHITAKER: Ce n'est pas grave. Hein! "Cours Lola cours" hein! Elle est chouette cette musique?

LIZ: Oui, j'aime beaucoup.

WHITAKER: J'ai adoré ce film. L'histoire de ma vie.

LIZ: Oui, je comprends.

WHITAKER: Il est plus de 7h00. Qu'est-ce que vous faites là?

LIZ: Oh! Et bien, j'étais en train de finir de classer ces rapports.

WHITAKER: Rentrez chez vous, ils seront encore là demain. Emportez "Lola".

LIZ: Oh, merci! C'est gentil. Je dois justement aller à une soirée et je dois encore chercher...

WHITAKER: Oh! Une soirée?

LIZ: Oui. On fait une petite fête pour l'anniversaire d'une de mes copines, au Crashdown.

WHITAKER: Ah! Mais ce sont vos parents les propriétaires! Oh! Qu'est-ce que s'est sympa cet endroit!

LIZ: Merci.

WHITAKER: Ce serait peut-être l'occasion de mes les présenter.

LIZ: Non, non. A mon avis, ils ne pourront pas être là.

WHITAKER: Je vais quand même venir. Ça me changera les idées. Et puis comme ça, je verrai quelques-uns de mes administrés.

LIZ: Oui, d'accord. Si vous voulez.

WHITAKER: Je reviens tout de suite. Je vais me remaquiller.

(Liz utilise un coupe papier pour ouvrir le tiroir que Whitaker a fermé. Elle y trouve un CD intitulé: "Parker Liz, du 6 au 19 septembre". Elle met le CD dans le lecteur et l'écoute grâce à des écouteurs)

LIZ: Réfléchis Maria. Il est midi. Je peux pas lui dire que je vais au cinéma.

MARIA: Alors, dis-lui que tu as rendez-vous chez le médecin.

LIZ: De toute façon, lui, j'ai pas du tout envie de le voir. C'est pour ça que je travaille d'ailleurs.

MARIA: Lui, lui, lui. Depuis que c'est fini, tu l'appelles même plus par son prénom.

LIZ: Et alors, c'est pas pour ça que ça me manque de pas l'embrasser.

(Liz éteint rapidement le lecteur de CD lorsque Whitaker sort de la salle de bain)

(Max espionne Isabel pendant qu'elle téléphone avec son portable à Grant)

ISABEL: Oh! Tu m'espionnes pendant que je téléphone?

MAX: Pourquoi tu l'appelles? Il vient de partir.

ISABEL: Oh! Je lui ai laissé un message en le remerciant pour les fleurs.

MAX: Tu l'as déjà remercié.

ISABEL: Vu l'accueil qu'il a reçu, je pouvais pas faire autrement.

MAX: On ne l'avait pas invité.

ISABEL: Moi, je l'avais invité, mais je ne savais pas pour la soirée.

MAX: Ne refais pas ça.

ISABEL: Attends. Excuses-moi? Tu veux bien répéter?

MAX: On ne sait pas grand chose sur lui. C'est peut-être risqué.

ISABEL: Et avec Liz Parker, est-ce que c'était pas risqué?

MAX: C'est différent.

ISABEL: T'as raison, parce que contrairement à toi, même si je sors avec quelqu'un, c'est pas pour ça que je vais m'amuser à tout lui raconter.

MAX: Tu parles du passé. Maintenant, il faut qu'on pense à l'avenir, celui dont notre mère nous a parlé.

ISABEL: Oui, oui. Le Roi. Excuses-moi, j'avais oublié. Alors, toi tu es peut-être Roi, mais moi je ne t'obéirai pas au doigt et à l'œil, que ça te plaise ou pas.

(Isabel a des visions et parmi elles, un panneau "RED'S")

ISABEL: Aaah.

MAX: Qu'est-ce qu'il y a?

ISABEL: J'ai eu mal à la tête toute la journée.

MAX: T'es en nage.

ISABEL: Ça va aller...

(Maria l'interrompt)

MARIA: Hum! Isabel, est-ce que tu peux venir. Il y a un policier qui voudrait te voir.

ISABEL: Pourquoi? Qu'est-ce qui s'est passé?

MARIA: Il veut te voir, c'est tout.

MAX: Il faut que t'y ailles.

(Isabel retourne dans la salle du Crashdown, suivie de Max et Maria. Alex porte un uniforme de policier. Il met de la musique et commence un strip-tease endiablé)

ALEX: Et attention! Hou! Ah! Ah! Ah! Pas mal ça? Hein! Touchez-moi ça!

(C'est alors que Mme Evans arrive. Elle est choquée par ce strip-tease, elle se dirige vers Alex)

ALEX: Bonsoir Madame. Elle est sympa la musique?

(Dans l'arrière-salle, Courtney parle à Michael qui essaye de faire un gâteau pour Isabel)

COURTNEY: Alors, ce gâteau! Tu l'as préparé tout seul?

MICHAEL: Non, "Miss Cordon Bleu" m'a fait la crème.

COURTNEY: La "Miss Cordon Bleu" aurait pris des œufs.

MICHAEL: Des œufs?!

COURTNEY: Et oui.

MICHAEL: C'est mon premier gâteau.

COURTNEY: Les mecs ne font pas de gâteaux pour le plaisir. En fait, ils ne font pas de gâteaux du tout.

(Courtney plonge son doigt dans le gâteau pour le goûter)

MICHAEL: Hé!

COURTNEY: Alors, qu'est-ce que t'as mis?

MICHAEL: C'est un mélange de plusieurs trucs.

COURTNEY: Ça a le goût de... tabasco. T'as osé en mettre alors?

MICHAEL: Si je te disais oui?

COURTNEY: Ça me plairait.

MICHAEL: Donne!

COURTNEY: Qu'est-ce qu'une fille doit te faire pour qu'elle ait un gâteau?

MICHAEL: Tu pourrais pas assurer.

COURTNEY: Tu crois... Tu la mets au frais ta crème?

MICHAEL: J'ai pas le choix je crois.

(Maria vient voir le gâteau)

MARIA: Alors, ça se passe bien?

COURTNEY: Très bien.

MICHAEL (à Courtney): Bon, bah, j'te laisse finir ça.

(Michael sort. Maria et Courtney parlent de lui)

MARIA: Michael, est pris. A moins que tu sois aveugle?

COURTNEY: En tout cas, c'est pas pour toi qu'il a fait ce gâteau.

MARIA: C'est pas mon anniversaire.

COURTNEY: Y a pas besoin de ça.

(Alex arrive et commence à se plaindre du fait que la mère d'Isabel l'a vu faire un strip-tease)

MARIA: Ça fait longtemps...

ALEX: Jamais j'aurais dû accepter de faire un truc pareil!

MARIA: ...que Michael sort avec moi.

ALEX: J'ai été complètement humilié et ça je le serai jusqu'à la fin de ma vie!

COURTNEY: Y a ton nom sur les poches de ses jeans?

MARIA: T'es pas prête de le savoir.

ALEX: J'ai fait un strip-tease devant sa mère! Mais c'est fou ça! Oh! Tu m'écoutes, s'il te plaît?

MARIA: On a vu ton nombril. C'est pas ce que j'appelle un strip-tease, Alex.

ALEX: Elle a vu mon nombril? Oh, je suis mal!

COURTNEY: Arrête, t'es pas chez les "Village People"?!

ALEX: J'te signale que j'ai dépensé 150 Dollars pour louer ce costume. Et ça va de la cravate au string, hein! Vous savez vous ce que ça fait d'avoir une ficelle dans le derrière et de se trimbaler avec?

MARIA & COURTNEY: Oui.

ALEX: Ha!

(Au Crashdown, dans la salle principale, Kyle se plaint de ses ennuis avec Tess)

KYLE: Non, j'sais pas. Imagines que ta sœur laisse traîner ses petites culottes et ses soutifs dans la salle de bains. Bah! Quand je vais me raser, j'ai l'impression d'arriver dans une boutique de lingerie.

MICHAEL: Et alors, c'est pas gênant?

ISABEL: Kyle, où est Tess?

KYLE: Elle est chez Jensen pour t'acheter ton cadeau. Et puis, hier, elle est venue me piquer ma télé, mon ordinateur, et puis mon téléphone. J'veux bien qu'elle m'engueule parce que j'oublie de relever le siège des toilettes, mais qu'elle me fasse au moins une...

(Michael lui donne une tape pour lui signaler la présence de Mme Evans qui a entendu les derniers mots de Kyle)

KYLE: Elle pourrait me lâcher un peu.

Mme EVANS: Hum! Je suis... la mère d'Isabel.

(Kyle sert la main de Mme Evans)

(Max rejoint Michael)

MAX: Je peux te parler.

MICHAEL: J'vois pas ce qu'on pourrait se dire, Max.

MAX: J'ai un problème, il faut que tu m'aides.

MICHAEL: Tu prends des décisions sans me demander mon avis, et puis après, tu viens me chercher?

MAX: Je crois qu'entre Isabel et Sorenson, c'est très sérieux.

(Michael est apparemment d'accord avec Max et va parler à Isabel)

MICHAEL: Il t'a donné un ordre.

ISABEL: Je ne reçois aucun ordre de Max.

MICHAEL: C’est notre leader. Il a raison.

ISABEL: Il a raison? Vous vous parlez à peine et quand vous vous parlez, vous n'êtes pas d'accord.

MICHAEL: Là-dessus, on est d'accord.

ISABEL: Oh! Alors ça, ça m'étonne pas.

MICHAEL: Comment ça, ça ne t'étonne pas?

ISABEL: Pour vous, je dois rester seule jusqu'à la fin de... de ma vie.

MICHAEL: Isabel, tu n'es pas toute seule.

ISABEL: Il faudrait que je reste à l'écart des autres?

MICHAEL: Je le fais bien moi.

ISABEL: Tu le fais pas, non.

MICHAEL: Ta vie ne sera jamais avec ce type, Isabel.

ISABEL: Non, j'ai pas le choix, je le sais. Mais j'ai pas envie d'y penser et il y a que moi qui ai le courage de le dire.

(Isabel a encore des visions de Tess)

ISABEL: Aaah!

MICHAEL: Qu'est-ce qu'il y a?

ISABEL: Oh! C'est rien. C'est encore ce mal de tête. Ça va passer.

(Le gâteau est prêt. Tout le monde commence à chanter "Joyeux Anniversaire" mais pendant la chanson, Isabel voit Tess l'appelant au secours dans la salle du Crashdown. Elle est blessée. Personne d'autre ne la voit)

TESS: Isabel! Au secours! Me laisses pas Isabel! J'ai mal! Au secours Isabel! J'ai mal! J'ai mal Isabel!

(Dans l'arrière-salle, Isabel explique ce qu'elle a vu à Max et à Michael)

ISABEL: C'était comme si elle était là. Elle appelait au secours et elle avait mal.

MAX: Qui l'a vu en dernier?

MICHAEL: Kyle a dit qu'elle devait acheter un cadeau.

ISABEL: Elle est en danger.

MICHAEL: C'est sûrement l'assassin de Nasedo. Il en veut à Tess.

COURTNEY: C'est normal qu'un mec en veuille à Tess. Vous avez vu ses cheveux et ses yeux? Elle a même pas besoin de se déguiser.

MICHAEL: Vas t'occuper du ketchup s'il te plaît?

ISABEL: Il faut qu'on la retrouve.

MAX: On va commencer par Sorenson. Quand il est arrivé, il saignait. Ça veut dire qu'il s'est battu.

ISABEL: Mais non. Grant n'y est pour rien.

MAX: C'est à moi d'en juger.

(Liz et Maria arrivent dans l'arrière-salle)

LIZ: Y a un problème.

MAX: Oui, je sais. Tess a disparu.

MARIA: Oh! Pauvre chou! Pardon.

LIZ: Qu'est-ce qu'il s'est passé?

MICHAEL: Isabel a eu une vision, elle avait des ennuis.

MARIA: Bizarre.

LIZ: Ce qui est encore plus bizarre, c'est que Whitaker ait mis mon téléphone sur écoute au travail. Et... elle a tout enregistré, alors, si elle a tout découvert, comment se fait-il qu'elle ne m'ait rien dit?

MICHAEL: Peut-être parce qu'elle continue à chasser les extraterrestres.

LIZ: Elle a voulu venir, elle est à côté.

ISABEL: Mais elle était pas invitée?

LIZ: J'ai rien pu faire. Elle m'a emmenée en voiture et...

COURTNEY: Ho! Alors, la petite fête a lieu ici?

MARIA: Vas remettre du ketchup sur les tables, s'il te plaît?

COURTNEY: C'est fait.

MARIA: Du sucre, alors!

MICHAEL: Whitaker est peut-être pour quelque chose dans cette histoire?

MAX: Michael, vas à son bureau et vois ce que tu peux trouver. Moi, je vais voir Valenti, on s'occupe de Sorenson.

ISABEL: Et moi, qu'est-ce que je fais?

MAX: Fais en sorte que Whitaker reste pour que Michael puisse tout fouiller.

ISABEL: Mais, je peux pas rester là en sachant ce qui se passe.

MAX: T'inquiètes pas. Ça ira. Profites de ta soirée.

ISABEL: Mais, je ne peux pas, Max. C'est moi qui aie eu les visions, c'est à moi de la rechercher.

MAX: Laisses-moi m'occuper de ça.

(Dans la salle principale du Crashdown, Whitaker fait connaissance avec les invités)

WHITAKER: Oh! C'est vous qui soufflez les bougies alors?

LIZ: Oh! Isabel, je te présente Mme Whitaker, notre représentante au Congrès.

ISABEL: Ravie de vous savoir parmi nous.

Mme EVANS: Euh! Bonsoir. Diane Evans, la maman d'Isabel.

WHITAKER: Enchantée.

Mme EVANS: C'est vraiment un grand honneur.

WHITAKER: Oh! De rien. Si je peux échapper à une séance sur le budget, je suis la première à me réjouir. Isabel... Je vous souhaite un bon anniversaire.

ISABEL: Merci.

Mme EVANS: Euh! Isabel va ouvrir ses cadeaux? (A Whitaker) Voulez-vous vous joindre à nous?

WHITAKER: Volontiers. Merci.

Mme EVANS: Très bien. Tu viens chérie. Oh! Je n'ai plus qu'à louer un camion pour ramener tout ça à la maison. Allez, ma chérie. Lequel veux-tu ouvrir en premier?

ISABEL: Euh! Celui-là.

(Isabel ouvre le paquet cadeau pour y trouver une petite figurine d'extraterrestre)

ISABEL: Oh, oh, oh! Qui m'a offert ça?

Mme EVANS: Y a-t-il un martien dans la salle?

ISABEL: J'ai toujours rêvé d'en avoir un. Merci beaucoup.

Mme EVANS: Tiens, celui-ci, c'est de ton père.

(Isabel commence à ouvrir le paquet quand elle a une nouvelle vision de Tess)

ISABEL: Aaah.

Mme EVANS: Tu ne te sens pas bien?

ISABEL: Euh! C'est rien. Je... je dois avoir de la fièvre... J'ai eu mal à la tête toute la journée. Je vais aller prendre un cachet.

(Isabel va dans l'arrière-salle, suivie par Liz et Maria)

LIZ: Tu as encore eu une vision?

ISABEL (A Maria): Donnes-moi tes clés.

MARIA: Pas question. J'ai pas envie que ma voiture serve encore de soucoupe volante.

ISABEL: D'accord, alors emmènes-moi.

MARIA: Où ça?

ISABEL: Retrouver Tess. J'ai vu une enseigne "RED'S".

LIZ: Mais, ce n'est pas du tout ici.

ISABEL: Ecoutez! Je sais que vous ne vous entendez pas avec elle. On l'a tous un peu rejetée et moi la première et je n'en suis pas fière.

LIZ: C'est plus fort que moi. Je n'ai pas confiance.

ISABEL: Aies confiance en moi.

MARIA: Euh! Je crois savoir où c’est. Je t'emmène.

LIZ: Non Maria, Max a dit de rester là.

ISABEL: Et Max, il est où lui?

LIZ: Alors, je viens avec vous.

ISABEL: Non. Il faut que tu restes pour mes invités. On y va.

(Max et Valenti regardent dans les affaires de Tess, pour avoir une idée de l'endroit où elle peut être, et qui l'a vu en dernier)

SHÉRIF: Son carnet d'adresses. Evans. Evans. Guerin. Son cercle d'amis est plutôt restreint.

MAX: Elle n'a jamais connu que Nasedo.

SHÉRIF: Et vous trois.

MAX: Isabel était la seule dont elle était vraiment proche.

SHÉRIF: Et pas de vous?

MAX: Non, c'était... C'était trop compliqué.

SHÉRIF: Et elle un peu trop envahissante?

MAX: Y a un peu de ça oui.

SHÉRIF: Moi aussi, j'ai du mal à comprendre les femmes.

MAX: Ça se fini bien?

SHÉRIF: Ouais, dans mes rêves.

MAX: C'est son portable.

(Max appuie sur la touche bis)

GRANT: Allô!

MAX: Bonsoir. C'est la compagnie de téléphone. Nous vérifions les lignes.

GRANT: Quelles lignes? C'est un portable.

MAX: Oui. Mais, nous vérifions les abonnés. C'est bien le 555-00-88?

GRANT: Oui, c'est ça.

MAX: L'abonnement est à quel nom?

GRANT: Grant Sorenson.

MAX: Sorenson. Oui. C'est bien ça. Merci.

(Michael fouille le bureau de Whitaker. Il y trouve un dossier sur Courtney et prend une des photos. Michael voit Whitaker ouvrir la porte du bureau et sort vite avant qu'elle n'entre. Maria emmène Isabel près d'un resto-route appelé "FRED'S". Le "F" du panneau lumineux étant en panne.)

MARIA: La voilà ton enseigne.

ISABEL: C'est là.

(Isabel voit la voiture de Tess accidentée. Elle a été abandonnée)

ISABEL: Oh, non! Où est-ce qu'elle est?

MARIA: Peut-être qu’elle a été sortie de la voiture?

ISABEL: Je pense pas, non.

MARIA: On a... Peut-être que l'ambulance est déjà passée?

ISABEL: Non.

(Isabel trouve un morceau de peau sur l'aile de la voiture de Tess. Il se désintègre dans sa main)

ISABEL: Non. Elle a été enlevée.

MARIA: Oh! C'est un trou ici, je capterai jamais.

ISABEL: Il y a des traces. C'est des pneus différents, regardes? Ils ont dû s'arrêter près de la voiture de Tess... Et ils sont allés dans cette direction.

MARIA: Autant dire, vers nulle part.

ISABEL: Alors, on va nulle part.

MARIA: La prochaine fois, je louerai un 4x4.

(Maria et Isabel arrivent à l'usine électrique du comté de Chavez, zone 2)

ISABEL: Elle est là dedans.

MARIA: Arrête. Comment tu peux le savoir?

ISABEL: Si, je le sens.

MARIA: On doit rejoindre Michael.

ISABEL: D'accord, vas-y sans moi.

MARIA: Non. Non. Pas question que tu y ailles toute seule.

ISABEL: Mais il le faut.

MARIA: Et moi, je te laisse pas toute seule.

ISABEL: Va chercher Max et Michael si tu veux. Mais moi, il faut que j'y aille.

MARIA: Attend. Prends ma lampe de poche.

ISABEL: Oui.

(Isabel accroche sa robe qui se déchire lorsqu’elle passe la clôture. Elle se déchausse)

(Max et Valenti s'introduisent dans la chambre d’hôtel de Sorenson et commencent à chercher le moindre indice qui pourrait leur signaler l'endroit où Tess est retenue prisonnière)

SHÉRIF: Restez où vous êtes!

GRANT: Oh! Oh! Qu'est-ce que vous faites dans ma chambre?

SHÉRIF: Quand avez-vous vu Tess pour la dernière fois?

GRANT: Qui?

SHÉRIF: Tess Harding. Et ne mentez pas.

GRANT: C'est à peine si je la connais.

MAX: Pourquoi l'avez-vous appelée sur son portable?

GRANT: C'est une copine d'Isabel. Je n'avais pas d'idée de cadeau, je pensais qu'elle m'aiderait.

MAX: Et qu'est-ce qu'elle vous a dit?

GRANT: Qu'elle irait chez Jensen pour voir ce qu'elle pourrait prendre.

MAX: (Au shérif) C'est ce que Kyle a dit.

GRANT: Quand je lui ai dit que j'allais être pris par le temps, elle m'a donné l'idée des fleurs, en insistant bien sur un bouquet de roses, couleur violette.

SHÉRIF: Désolé. C'est la procédure.

GRANT: La procédure? Je vous rappelle que vous m'avez mis une arme sous le nez?

SHÉRIF: Tess Harding a disparue.

GRANT: Alors, vous feriez mieux de la rechercher au lieu d'essayer de jouer les gros bras.

SHÉRIF: Ecoutez, M. Sorenson...

GRANT: Non. Vous, allez m'écouter. Vous n'avez aucune preuve. Et vous débarquez avec votre petit adjoint en m'accusant de je ne sais quoi...

SHÉRIF: Personne ne vous a accusé.

GRANT: Vous avez un mandat?

SHÉRIF: Je peux en avoir un.

GRANT: Allez le chercher. Mais, en attendant, allez-vous-en.

SHÉRIF: Si vous avez de ses nouvelles, appelez-moi.

GRANT: D'accord.

(Courtney sort pour fumer une cigarette. Michael la suit)

COURTNEY: Tu te soucies de ma santé?

MICHAEL: Qui es-tu?

COURTNEY: Quoi?

MICHAEL: Tu sais très bien de quoi je parle.

COURTNEY: Alors toi, faut arrêter de boire?

(Michael lui montre la photo qu'il a trouvée dans le bureau de Whitaker)

COURTNEY: Où est-ce que t'as eu ça?

MICHAEL: Elle était dans ton dossier qui est chez Whitaker.

COURTNEY: Vas te faire voir ailleurs.

(Il lui attrape le bras pour la retenir)

MICHAEL: Tu vas me dire ce qui se passe, et tout de suite.

COURTNEY: Non Michael, j'ai rien à te dire.

MICHAEL: Qu'est-ce que tu fais avec elle? Tu nous espionnes? Tu bosses pour elle?

COURTNEY: T'as tout compris. T'es grand!

MICHAEL: Très drôle! Tu te fous de moi, ou quoi? Si tu ne bosses pas pour Whitaker, pourquoi elle a des photos de toi... des documents, hein? Pourquoi elle te surveille? Pourquoi un membre du Congrès s'intéresse à une serveuse qui bosse à Roswell?

COURTNEY: Parce que j'ai couché avec le mari de sa fille, voilà pourquoi!

MICHAEL: Le mari de sa fille?

COURTNEY: Oui, c'est ça. Sa vie a été pourrie par la drogue et moi aussi, j'ai pourri la mienne. On m'a tout mis sur le dos, quand on s'est fait arrêter. J'ai fais deux ans de prison et si je suis ressortie, c'est parce que j'ai promis à cette garce que plus jamais, je ne le reverrai. Alors, elle a dû venir ici pour s’assurer que je tenais ma promesse.

MICHAEL: D'accord. Merci.

COURTNEY: Tu me remercies?

(Courtney gifle Michael)

COURTNEY: Taré!

(Maria arrive en Jetta juste au moment où Michael lui prend les bras)

MARIA: Faut que tu viennes, y a un problème avec Isabel.

(Isabel cherche Tess dans l'usine. Elle utilise son pouvoir pour créer un trou dans la porte afin de pouvoir l'ouvrir. Elle entend Tess pleurer et se dirige grâce à cela dans les couloirs. Finalement, elle enfonce une porte et trouve Tess recroquevillée sur elle-même, blessée)

ISABEL: Tess! Oh, non! Tess! Réveilles-toi. C'est moi, Isabel. Parles-moi!

(Maria et Michael sont en route pour l'usine)

MICHAEL: Comment t'as pu la laisser y aller toute seule?

MARIA: Elle ne m'a pas laissé le choix.

MICHAEL: Donnes-moi ton téléphone. Je vais dire à Max de nous rejoindre.

(Au Crashdown, Liz essaye de joindre Maria, quand Mme Evans arrive)

LIZ: Allez. Réponds, dépêches-toi!

Mme EVANS: Liz, vous n'auriez pas vu Isabel?

LIZ: Isabel?

(A l'usine électrique)

ISABEL: Faut pas qu'on reste là. J't'emmène, allez! Appuies-toi sur moi!

(Au Crashdown)

LIZ: Elle a fait un petit accroc à sa robe... elle n'est pas déchirée.

Mme EVANS: Oh, mon Dieu!

LIZ: Mais, je crois que ça l'a quand même bien énervée. Je n'ai pas pu l'empêcher de partir.

Mme EVANS: Ça ne m'étonne pas d'elle. Un seul petit cheveu de travers et elle en fait une comédie.

(Dans l'usine, Isabel emmène Tess dans une pièce vide, dont elle verrouille la porte)

ISABEL: Tess. Si tu m'entends parles-moi! J'ten prie Tess, réveilles-toi et parles-moi!

(De la lumière apparaît sous la porte dont les verrous commencent à se déverrouiller d'eux-mêmes. Quelqu'un les ouvre de l'autre côté grâce à un pouvoir extraterrestre. La porte s'ouvre pour laisser voir le sénateur Whitaker)

ISABEL: C'est vous.

WHITAKER: Impressionnant.

ISABEL: Quoi?

WHITAKER: Vous. Que vous soyez venue ici. Je comprends mon erreur. Ce n'est pas elle que je recherchais.

ISABEL: Pourquoi vous l'avez enlevée?

WHITAKER: Je l'ai prise pour vous. Mais aucun de vous ne ressemble à ce qu'il était dans l'autre vie. Je savais qu'il me fallait une femelle hybride. J'avais donc une chance sur deux.

ISABEL: Pourquoi? Qu'est-ce que vous nous voulez?

WHITAKER: Où est le granilith?

ISABEL: Le quoi?

WHITAKER: Le granilith. Et ne faites pas semblant, vous savez très bien, ce que c'est. On ne peut pas survivre ici dans notre état naturel. On n'est pas comme vous. On n'a pas d'ADN. Tout ce que nous avons, ce sont... ces peaux. Notre espérance de vie est de 50 ans. Et bientôt, j'aurais atteint la limite. Alors, je dois trouver ce granilith coûte que coûte.

ISABEL: Je ne sais pas de quoi vous parlez.

WHITAKER: Je sais que vous le cachez tous les quatre et qu'ils vous ont envoyé ici pour sauver la royauté. Vous allez nous aider.

ISABEL: Jamais.

WHITAKER: Vous nous avez déjà aidés. Vous nous aiderez encore.

ISABEL: Nasedo, c'est vous qui l'avez tué?

WHITAKER: Je devais vous sauver.

ISABEL: De quoi?

WHITAKER: Des trois autres. Nous devons préserver notre race. Nous sommes venus vous relever. Vous devez nous laisser faire, maintenant.

ISABEL: Je ne suis pas des vôtres.

WHITAKER: Tu ne te rappelles pas, alors? Je vais te donner une leçon d'histoire et te parler de ta planète. Ton nom était Valandra et tu étais belle... Encore plus belle que tu ne l'es aujourd'hui. Tu vivais un grand amour... et pour lui... pour nous... tu as trahi ton frère, ta race.

ISABEL: Non.

WHITAKER: Tu l'as sacrifié, lui et tous les autres. Y compris toi-même. Et l'histoire, ma chère,

(elle lui passe la main dans les cheveux) fini toujours par se répéter.

ISABEL: (lui repoussant sa main) Non! Vous mentez. On s'en va. Tess! Viens! Allez!

WHITAKER: Avant, je veux que tu me dises où est le granilith.

ISABEL: Je vous ai déjà dit que je ne savais pas de quoi vous parliez.

WHITAKER: Bon. Alors, je vais rafraîchir ta mémoire.

(Whitaker lève la main et une force démesurée envoie Tess dans les airs qui s'écrase lourdement)

TESS: Ha! Aie!

ISABEL: Arrêtez! Ne lui faites pas de mal!

WHITAKER: J'arrête si tu me dis ce que je veux savoir.

(Isabel aide Tess à se relever puis saute avec elle par la fenêtre jusqu'à la terrasse au-dessous. Elles se rendent vers la sortie, poursuivies par Whitaker)

ISABEL: Allez, lèves-toi, viens!

(Isabel et Tess sortent. Whitaker aussi. Elle saisit un câble électrique. Max les voit à travers le portail qu'il est en train d'ouvrir)

MAX: Isabel!

WHITAKER: Où est le granilith?

ISABEL: Laissez-nous partir!

WHITAKER: Je vais t'anéantir. Et s'il le faut, tous les autres avec toi!

(Whitaker utilise son pouvoir pour envoyer une décharge électrique, grâce au câble électrique qu'elle a en main, vers Isabel et Tess)

ISABEL: Non! Laissez-nous!

(Isabel lève la main et renvoie l'électricité vers Whitaker qui explose. Des morceaux de peau tournoient dans les airs comme le font des flocons de neige)

(Max, Valenti, Michael et Maria les rejoignent. Le shérif porte Tess jusqu'à sa voiture)

MAX: Qu'est-ce qui s'est passé?

ISABEL: C'est Whitaker qui a tué Nasedo.

MAX: Ça va aller?

ISABEL: Non. Je l'ai tuée.

MAX: Je crois que tu avais raison pour Grant. La prochaine fois, je me fierai à ton instinct.

ISABEL: Comment j'ai été capable de faire ça?

MAX: Tu deviens plus forte. Nous aussi.

ISABEL: Nasedo nous l'avait prédit.

MAX: On doit se protéger les uns les autres. Je sais que ce que tu as fait pour Tess, tu l'aurais fait pour moi, et je l'aurais fait pour toi. Personne ne peut nous séparer.

ISABEL: Mais, elle a dit des choses.

MAX: Quel genre de choses?

ISABEL: Elle m'a parlé de... d'un granilith.

MICHAEL: Après avoir... utilisé mes pouvoirs contre Pierce... j'ai eu du mal à reprendre le dessus. Alors, si... si tu as besoin de... de... de parler...

ISABEL: J'ai... j'ai besoin d'être seule.

(Isabel va dans la grotte toute seule)

ISABEL: Bon anniversaire Isabel. J'ai 18 ans aujourd'hui, maman, le 25 octobre. Enfin, c'est toujours là qu'on m'a souhaité mon anniversaire. Parce que tu es la seule à savoir vraiment quand je suis née.

(Elle s'assoit) Il fallait que je vienne ici pour... pour te parler. C'est le seul endroit... où je t'ai vue. J'essaye de me raccrocher à ce jour là, mais ... mais tu es repartie et... et l'image de toi va disparaître comme tout le reste. En t'écoutant, je me disais que tu étais très belle et... et quelque part, j'ai trouvé que je te ressemblais beaucoup. Mais ce n'était pas toi. J'ai 18 ans et je ne sais même pas comment tu es. Peut-être que je ne le saurai jamais. Voilà la vérité. C'est pas juste. J'ai besoin de toi. J'ai besoin de toi.

(Elle se relève) Où es-tu? C'est mon anniversaire. On devrait être ensemble, non? Comment peux-tu nous abandonner? Comment est-ce que tu peux apparaître et nous parler de... de... de nos destins, de notre... devoir de sauver le monde et ensuite nous abandonner? J'ai... j'ai tué une personne... C'était... un ennemi, un extraterrestre. Est-ce que... est-ce que j'ai bien fait de la tuer? Je ne sais même pas de quoi elle voulait parler? Je ne sais pas de quoi elle parlait? Elle m'a dit que j'avais trahi ma famille. Est-ce que c'est vrai? Est-ce que je l'ai trahie? Oh! Dis-moi si je suis un monstre! Oh! Dis-le-moi! Allez! Dis-le-moi! Réponds! J't'en supplie!

(Isabel ramasse un caillou qu'elle lance dans la grotte, par frustration. C'est alors que de la lumière provient de l’une des galeries de la grotte. Isabel se dirige lentement vers elle. Derrière, une porte coulissante s'ouvre à son arrivée, laissant apparaître... le granilith. La scène se termine sur Isabel le fixant)

ISABEL: Le granilith.

(Episode begins with Isabel in an abandoned building. She finds Tess on the ground, badly beaten)

ISABEL: Oh, God! Tess! Oh, god, Tess! Tess! Tess, wake up! Oh, God. Wake up!

TESS: Isabel?

ISABEL: Ok, come on. Come on, Tess. I'll get you out. It's ok. Ok. Ok. Come on. Come on. I'll get you out of here. It's ok. It's ok. We'll make it. I promise. We'll make it. Ok.

(Isabel moves Tess into a room and bolts the door)

ISABEL: Tess. Stay with me. Stay with me, damn it. Don't die on me now. Don't die on me now.

(The door unlocks and swings open. Isabel recognizes the person)

ISABEL: It's you.

(Opening credits)

(Isabel is on her way to the Crashdown, where her friends have prepared a surprise party. She's wearing a party dress)

EVERYONE: Surprise!

MRS. EVANS: Oh, happy birthday, sweetheart!

ISABEL: Oh, my God! Oh! I could kill you all.

MRS. EVANS: Kill your brother. He's the one who planned the entire thing.

MAX: Happy birthday, old lady.

ISABEL: Max, I can't believe you did this with everything that's happening.

MAX: It's still your birthday.

ISABEL: Max, you're the worst, really. I don't know what to say.

MARIA: Say that you're surprised, 'cause he was totally, totally stressing that you'd figure it out.

ISABEL: I had no idea.

MAX: Really?

MICHAEL: Alex told you to come by so he could give you back a book. I mean, what a lame excuse. How could you not figure that out?

ISABEL: Where is Alex, anyway?

MARIA: He's, um, he's still getting dressed.

(We see Courtney using her alien power to fill some empty glasses with beverages)

MRS. EVANS: Can you believe your brother did all of this in, like, 3 days' time?

ISABEL: No.

COURTNEY: Happy birthday to you.

ISABEL: Oh, thank you.

COURTNEY: Mm-hmm.

MRS. EVANS: Oh, honey. You know, your dad is beside himself that he's still stuck in Minneapolis.

ISABEL: That's ok. Poor guy.

MRS. EVANS: By the way, honey, why are you wearing that dress?

ISABEL: Um, oh...

MICHAEL: Yeah. If you really didn't know about the party, then how'd you know to dress up?

ISABEL: I...I didn't. I...actually, I had, um, other plans.

GRANT: Isabel. Sorry I'm late. I didn't know there was going to be a party.

ISABEL: Neither did I. Purple are my favorite.

GRANT: So I heard.

MICHAEL: No, wait. Who's ever heard of purple roses? What, did you, like, dye them or something?

ISABEL: They're sterling roses, Michael. They're...they're really rare and expensive.

GRANT: Well, I'm impressed. No one's ever given me a surprise party.

MRS. EVANS: Oh, when's your birthday?

GRANT: December 7th.

MRS. EVANS: And what year might that be?

ISABEL: Mom!

(Isabel notices some blood on the back of Grant's neck)

ISABEL: Oh, you...you're bleeding on your...

GRANT: I am?

ISABEL: Oh, here. Let me.

ISABEL (to mom): Here, mom. Will you...

(Isabel hands Mrs. Evans the glass the was holding)

GRANT: Must have happened when I slipped down the ravine on the dig today.

(Isabel has an incoherent vision)

GRANT: What?

ISABEL: Nothing. No, nothing.

GRANT: Well, this obviously isn't a good time for a date.

ISABEL: Well, you're welcome to stay.

MICHAEL: Or go.

GRANT: Actually, I have some samples I should drop off at the lab tonight anyway. I'll call you.

ISABEL: Ok.

(Grant leaves and Mrs. Evans is visibly upset)

MRS. EVANS: You know, honey, not now and not tonight, but pretty soon you and I are gonna have to have a little talk.

MAX: Ditto.

(Isabel has a vision of Tess in an accident. She drops her drink)

ISABEL: Oh, God.

MRS. EVANS: Are you all right?

ISABEL: I'm just so clumsy tonight.

COURTNEY: I'll get that.

ISABEL: Are you sure? I can...I can get it.

COURTNEY: This is your night.

(In Whitaker's office, Liz is dancing a bit while organizing some files. Whitaker comes in and wonders what's going on)

LIZ: Oh! I'm sorry.

WHITAKER: Where'd you get that?

LIZ: Oh...um, there were just some CDs out on your desk. I can put them back.

(As Liz turns off the boombox, Whitaker locks one of the file cabinets. Liz notices this)

WHITAKER: No, it's fine. Run lola run, huh?

LIZ: It's a great soundtrack.

WHITAKER: Yeah. It's really cool. I loved this movie. Story of my life.

LIZ: I know what you mean.

WHITAKER: It's after 7:00. What are you still doing here?

LIZ: Oh, um, I was just gonna finish up these reports.

WHITAKER: They'll be here tomorrow. Go home. Here, take Lola.

LIZ: Oh, really? That would be so great, because I have this party I want to get to.

WHITAKER: Oh, really? There's a party?

LIZ: Yeah. Um, it's just this small birthday party for a friend of mine at the Crashdown.

WHITAKER: That cafe your parents own. Oh, I adore that place.

LIZ: Thank you.

WHITAKER: You know, it would be great to finally meet them.

LIZ: Oh, I don't think that they're gonna be there.

WHITAKER: I'll just pop my head in for 5 minutes. Never hurts to mingle with my constituents.

LIZ: Yeah, sure. Uh, that'd be great.

WHITAKER: I'm just gonna hit the powder room...freshen my lipstick.

(Liz uses a letter opener to unlock the cabinet that Whitaker locked. She finds a CD labeled "Parker Liz, Date: Sep 6-19". She puts the CD in the boombox and listens via headphones)

LIZ: I can't just go to a movie in the middle of the day, Maria.

MARIA: Tell her you got a doctor's appointment.

LIZ: And anyway, I don't want to run into him anywhere. That's why I took this job.

MARIA: Him, him, him. Ever since you broke up, he's become this pronoun instead of a person.

LIZ: Let's keep it that way.

(Liz hastily turns off the boombox as Whitaker comes out of the powder room)

(Max eavesdrops on Isabel as she calls Grant on her cell phone)

ISABEL: Listening to my private conversations?

MAX: Why you calling him? He just left.

ISABEL: Uh, I was just leaving him a message to thank him for the flowers.

MAX: You already thanked him.

ISABEL: Yeah, and you guys made him feel really welcome.

MAX: He wasn't invited.

ISABEL: I invited him before I ever knew there was a party.

MAX: Don't do it again.

ISABEL: Excuse me? Are you forbidding me?

MAX: You can't let anyone new in. It's too dangerous.

ISABEL: Like it was too dangerous to let Liz Parker in.

MAX: That's different.

ISABEL: Yeah, it was. You want to know how? Because I can date someone and keep my mouth shut at the same time. You couldn't.

MAX: That was the past. We've got to think about the future, the one our mother talked about.

ISABEL: Right, right. The king. I'm sorry. How could I forget? All I know is...Max, you may be the king, but I am not bowing down to you, not in this lifetime.

(Isabel sees some visions, among them a "RED'S" sign)

ISABEL: Uhh.

MAX: What is it?

ISABEL: Had this headache on and off all day.

MAX: You're sweating.

ISABEL: I'm fine. It's...

(Maria interrupts)

MARIA: Ahem. Isabel, you better come out. There's a policeman here to see you.

ISABEL: A policeman? What's going on?

MARIA: He's asking for you.

MAX: You better go.

(Isabel enters the main Crashdown area, followed by Max and Maria. Alex has dressed up in a policeman uniform and starts removing his clothes)

ALEX: You love that!

(Mrs. Evans is appalled by this striptease. She walks up to Alex)

ALEX: Hi, Ms. Evans. Great party.

(In one of the back rooms, Courtney walks in as Michael is trying to finish making Isabel's cake)

COURTNEY: So, did you, uh, make that all by yourself?

MICHAEL: No. Betty Crocker came on by and whipped it up.

COURTNEY: Betty Crocker would've used eggs.

MICHAEL: Eggs.

COURTNEY: Sorry.

MICHAEL: My first cake.

COURTNEY: Well, guys don't make cakes for just anybody. In fact, guys don't make cakes at all.

(Courtney sticks her finger in the cake and tastes it)

MICHAEL: Hey.

COURTNEY: What flavor is this anyway?

MICHAEL: It's a combination of a few things.

COURTNEY: It tastes like Tabasco. Did you put Tabasco in a cake?

MICHAEL: Well, what if I did?

COURTNEY: I like that.

MICHAEL: Just move.

COURTNEY: So, what's a chick got to do to get a cake out of a guy like you?

MICHAEL: Nothing you could handle.

(Courtney tastes the frosting)

COURTNEY: That's too bad. Mmm. You gonna frost it or what?

MICHAEL: Yeah, I'm gonna frost it.

(Maria stops by to check up on the cake)

MARIA: How's the cake coming?

COURTNEY: It's coming.

MICHAEL (to Courtney): Maybe you should finish it.

(Michael leaves and Maria and Courtney start arguing over him)

MARIA: Michael. Taken. Or haven't you noticed?

COURTNEY: I noticed he didn't make this cake for you.

MARIA: It's not my birthday.

COURTNEY: Small detail.

(Alex comes in and starts lamenting about how his striptease dance turned out)

ALEX: You know, I can't believe I let you talk me into that!

MARIA: Me and Michael go way back.

ALEX: That was the most humiliating experience of my life!

COURTNEY: You sew your name into the back of his jeans?

MARIA: You'll never find out.

ALEX: I did a striptease in front of her mother! Are you listening to me?

MARIA: One nipple does not constitute a striptease, Alex.

ALEX: She saw my nipple? Oh, God.

COURTNEY: Chill out, NYPD blue.

ALEX: Chill out? Chill out? I spent $150 to rent this costume. And do you have any idea how it feels to walk around all day with a thong up your ass?

MARIA & COURTNEY: Yes.

(Back in the main Crashdown area, Kyle is complaining to his buddies about Tess)

KYLE: Seriously. So, she's got her underwear and her bras and her girlie things all over the bathroom. Every time I go in to shave, I feel like I'm walking into Victoria's Secret.

MICHAEL: So what's not to like?

ISABEL: Kyle, where is Tess?

KYLE: She went to Jensen's to get your present. Anyway, she's taken over television, the computer, my phone. If some chick's gonna be yelling at me about keeping the toilet seat down, she better at least be doing me.

(Mrs. Evans walks by and reacts to Kyle's last words)

KYLE: Doing me...a favor.

MRS. EVANS: Hi. I'm, uh...I'm Isabel's mom.

(Max grabs Michael)

MAX: I need to talk to you.

MICHAEL: We have nothing to talk about.

MAX: I need you to back me up on something.

MICHAEL: You make decisions without asking my opinion, and now you expect me to back you up?

MAX: I think Isabel's getting serious with that Sorenson guy.

(Michael apparently agrees with Max this time and talks to Isabel about it)

MICHAEL: He gave you an order.

ISABEL: I don't take orders from Max.

MICHAEL: He's our leader. He's right.

ISABEL: Since when? You two are barely speaking. And when you do talk, you don't even agree.

MICHAEL: Well, we agree on this.

ISABEL: I bet you do.

MICHAEL: What's that supposed to mean?

ISABEL: Am I supposed to be alone for the rest of my...of my life...

MICHAEL: Isabel, you are not alone.

ISABEL: Not even talk to other guys?

MICHAEL: Works for me.

ISABEL: I don't think so.

MICHAEL: Isabel, you do not belong with him.

ISABEL: No. I belong with you. But I don't think either one of us wants to think about that too much.

(Isabel sees more visions of Tess)

ISABEL: Unh!

MICHAEL: What's going on?

ISABEL: Nothing. Nothing. It's just my headache.

(The cake is brought out. Everyone starts singing "Happy Birthday", but during the song, Isabel sees Tess repeatedly asking her for help)

TESS: Isabel! Help me, please help me! Isabel! Help me, Isabel! Please help me! Isabel!

(Isabel explains her vision to Max and Michael in the back room)

ISABEL: It was like she was really here. She was hurt and crying for help.

MAX: Who was the last person to see her?

MICHAEL: Kyle said she went to Jensen's to buy a present.

ISABEL: She's in danger.

MICHAEL: Yeah. It's got to be Nasedo's killer. He's after Tess.

COURTNEY: Trust me, nobody's after Tess. All that blond hair and eye shadow? She's like Dolly Parton without the jugs.

MICHAEL: Could you just go refill the ketchups or something?

ISABEL: We've got to find her.

MAX: I think we should start with Sorenson. He showed up here bleeding. Could've been struggling with someone.

ISABEL: Grant has nothing to do with this, Max.

MAX: I'll be the judge of that.

(Liz and Maria enter the back room)

LIZ: We've got a problem.

MAX: I know. Tess is missing.

MARIA: Oh, boo-hoo. Sorry.

LIZ: She's missing?

MICHAEL: Isabel had a vision that she was in trouble.

MARIA: That's weird.

LIZ: Here's something else weird - Whitaker has been taping my phone conversations at work. I found a CD. But the thing is how come she hasn't busted me yet?

MICHAEL: Maybe because she hasn't given up alien-hunting after all.

LIZ: She's out there right now.

ISABEL: At my party?

LIZ: Yeah...um, she sort of invited herself.

COURTNEY: So, the real party's in here.

MARIA: Could you, like, go refill the ketchups or something?

COURTNEY: Done.

MARIA: Sugars, then.

MICHAEL: Maybe Whitaker's got something to do with this Tess thing.

MAX: Michael, you go to her office...see what you can find. I'm going to get Valenti. We'll check out Sorenson.

ISABEL: What should I do?

MAX: Make sure Whitaker stays here so Michael can search her office.

ISABEL: I can't just stay here knowing everything that's happening.

MAX: We'll handle it. Just...just try to enjoy your party.

ISABEL: Like I can, Max. I'm the one who saw the visions. I'm going after her.

MAX: Let me take care of it.

(Outside in the main Crashdown area, Whitaker is mingling)

WHITAKER: So you must be the birthday girl.

LIZ: Oh, Isabel, this is Congresswoman Whitaker.

WHITAKER: Hmm.

ISABEL: Hi. It's nice to meet you.

MRS. EVANS: Hello. I'm Diane Evans, Isabel's mother. Such an honor to have you here.

WHITAKER: Not at all. Saves me from an evening of senate budget proposals and Jay Leno. Isabel...that is such a beautiful name.

ISABEL: Thank you.

MRS. EVANS: Well, why don't we open the rest of the presents?

MRS. EVANS (to Whitaker): Won't you join us?

WHITAKER: Yes. Ok. Thank you.

MRS. EVANS: Great. Ok. Come on, everybody. It's time to open the...all of this. Oh. You're popular. Ok. Which one first?

ISABEL: Um, this.

(Isabel opens the box to find a small alien stick figure)

ISABEL: Oh. Ho ho ho. Who's this from?

MRS. EVANS: Who's the comedian?

ISABEL: Just what I always wanted, guys. Thank you.

MRS. EVANS: Here. This one's from your dad.

(Isabel gets another vision of Tess in trouble)

ISABEL: Ahhh.

MRS. EVANS: What's wrong, honey?

ISABEL: Noth...nothing. I...you know, I've...I've had this headache all day. I think there's aspirin in the back.

(Isabel goes to the back room, followed by Liz and Maria)

LIZ: Did you have another vision?

ISABEL: Give me your keys.

MARIA: No way. Last time I lent out the Jetta, an uzi took out the back window.

ISABEL: Then drive me.

MARIA: Where?

ISABEL: To look for Tess. I saw a sign - RED'S.

LIZ: There's no "RED'S" in Roswell.

ISABEL: I know Tess isn't your favorite person. We've all treated her pretty badly. I'm not proud of the way I've acted.

LIZ: I can't help it, Isabel. I don't trust her.

ISABEL: Then trust me.

MARIA: Ok. I think I know where it is. Let's go.

LIZ: No. Max said not to leave.

ISABEL: Max isn't here.

LIZ: Ok. Fine. I'll go with you.

ISABEL: No. No. You have to cover for me.

(Max and Sheriff Valenti search through Tess' stuff, trying to find out where she was and who may have last seen her)

SHERIFF: Address book. Evans. Evans. Guerin. Not a wide circle of friends.

MAX: Tess never had anyone but Nasedo.

SHERIFF: And you three.

MAX: Isabel was the only one she was really ever close to.

SHERIFF: What about you?

MAX: It was...it was too complicated.

SHERIFF: She wanted to jump your bones, huh?

MAX: Something like that.

SHERIFF: Screws things up every time.

MAX: Happen to you?

SHERIFF: Yeah. In my dreams.

MAX: Is that her cell phone?

(Max presses the redial button)

GRANT: Hello.

MAX: Hi. I'm calling from the phone company. We're checking the lines.

GRANT: What lines? This is a cell phone.

MAX: Right. I mean, we're checking the service. This is 555-0188?

GRANT: Yeah. You got it.

MAX: And the number is billed to?

GRANT: Grant Sorenson.

MAX: Sorenson. Right. That's what I have. Thank you.

(Michael breaks into Whitaker's office and starts looking around. He finds a file for Courtney and takes a picture from the file. Michael sees Whitaker unlocking the office door and makes a hasty retreat just before she enters)

(Maria drives Isabel to a rundown restaurant called Fred's. The "F" on the neon sign isn't lit up)

MARIA: There's your "RED'S".

ISABEL: That's it.

(Isabel sees Tess' car, which has been damaged. It's been abandoned)

ISABEL: Shoot. Where is she?

MARIA: Maybe she was thrown out of the car.

ISABEL: I don't think so.

MARIA: Um, maybe the paramedics already came.

ISABEL: No.

(Isabel finds a piece of skin on Tess' car. It disintegrates in her hand)

ISABEL: No. She was taken.

MARIA: Ahh, I can't get a signal this far out.

ISABEL: I see some tracks. 2 sets of tires, see? But look here. They swerve near Tess' car...then go out in that direction.

MARIA: Straight into nowhere.

ISABEL: Nowhere's where we're going.

MARIA: Note to self - get 4-wheel drive.

(Maria and Isabel arrive at Chavez County Electric Power Facility - Plant #2)

ISABEL: She's in there.

MARIA: Oh, no. No. No. Now, you don't know that.

ISABEL: I feel it.

MARIA: We need to get Max and Michael.

ISABEL: Then go get them.

MARIA: No. No. No. You're not going in there by yourself.

ISABEL: I have to.

MARIA: No. I'm not gonna leave you.

ISABEL: Look. Go get Max and Michael, all right? Just go. But I can't wait. I have to go in.

MARIA: All right. Here. Take the flashlight.

ISABEL: Ok.

(Isabel rips her dress as she climbs through the fence. She takes off her shoes)

(Max and Sheriff Valenti break into Grant Sorenson's motel room and start searching for anything that might give them a hint as to Tess' whereabouts)

SHERIFF: Stop right there!

GRANT: Whoa! Whoa. Sheriff, what are you doing in my room?

SHERIFF: When's the last time you saw Tess Harding?

GRANT: Who?

SHERIFF: Tess Harding. And don't lie to me.

GRANT: I barely know the girl.

MAX: Then why'd you call her cell phone today?

GRANT: She's a friend of Isabel's. I wanted to ask her advice on a birthday present.

MAX: And what did she tell you?

GRANT: She said she was going to Jensen's to pick something up.

MAX: That's what Kyle said.

GRANT: I knew I'd be on the dig all day and was pressed for time, when she suggested flowers. She said purple roses were Isabel's favorite.

SHERIFF: Sorry. Procedure.

GRANT: Procedure? You break into my room and stick a gun in my face?

SHERIFF: Tess Harding is missing.

GRANT: Well, then maybe you should be out looking for her instead of harassing innocent people.

SHERIFF: Look, Mr. Sorenson...

GRANT: No. You look, Sheriff. There's obviously no evidence. I don't appreciate you and deputy dog here accusing me.

SHERIFF: Nobody's accusing you of anything.

GRANT: You got a search warrant?

SHERIFF: I can get one.

GRANT: Then get it, but until then, get out.

SHERIFF: If you hear from her, you call me.

GRANT: Right.

(Courtney goes outside to smoke a cigarette. Michael confronts her)

COURTNEY: Worried about my health?

MICHAEL: Who are you?

COURTNEY: What?

MICHAEL: You know what I'm talking about.

COURTNEY: Are you, like, high or something?

(Michael shows her the picture he found in Whitaker's office)

COURTNEY: Where'd you get that?

MICHAEL: From your file in Whitaker's office.

COURTNEY: Get out of my face.

MICHAEL: You're gonna tell me exactly what's going on.

COURTNEY: No, I don't have to tell you anything.

MICHAEL: So, you working with her? You spying on us? Is that what you're doing?

COURTNEY: You're a big man, aren't you?

MICHAEL: Don't jerk me around. If you're not working with Whitaker, then why does she have photos of you...documents, huh? Why is she watching you? Why is a U.S. Congresswoman interested in a waitress from Roswell?

COURTNEY: Because I was sleeping with her stepson, that's why!

MICHAEL: Stepson.

COURTNEY: That's right. He screwed his life up with drugs, and I screwed my life up with him. When we got busted, do you know who went down for that? I spent 2 years in Buckman, and the only reason why I got out of there is because I promised that bitch that I would never see him again. So I guess that she's just making sure I keep that promise.

MICHAEL: All right. Thanks.

COURTNEY: Thanks?

(Courtney slaps Michael)

COURTNEY: Jerk!

(Maria pulls up in the Jetta just as Michael has his hands on Courtney's shoulders)

MARIA: Michael, we got to go. Isabel's in trouble.

(Isabel searches through the power plant, frequently hearing sobbing noises. She eventually finds Tess, battered and bruised on the floor)

ISABEL: Oh, Tess. Oh, God. Tess. Oh, God. Wake up. Oh, wake up.

(Maria and Michael are on the way to the power plant)

MICHAEL: I can't believe you let her go after Tess alone.

MARIA: She didn't give me a choice.

MICHAEL: Well, where's the phone? I'm gonna call Valenti. Get him and Max to meet us there.

(Back at the Crashdown, Liz is trying to get in touch with Maria)

LIZ: Come on. Someone answer the phone...anyone.

MRS. EVANS: Liz, have you seen Isabel?

LIZ: Isabel?

(Back at the power plant)

ISABEL: Come on, Tess. I'll get you up. Come on, I'll get you up.

(Back at the Crashdown)

LIZ: She, uh, spilled punch...you know, on her dress.

MRS. EVANS: Oh, my.

LIZ: But she had to leave because she had to go take care of it. It was...it was upsetting her.

MRS. EVANS: Sometimes, honey, if one hair is out of place, she won't leave the house.

(Back to Isabel and Tess. Isabel moves Tess to an empty room, and bolts the door)

ISABEL: There. Tess. Tess, stay with me. Stay with me, Tess. Damn it. Don't die on me now.

(The bolts on the door slide over by themselves. Someone is opening them from the other side with an alien power. The door swings open and we see Congresswoman Whitaker)

ISABEL: It's you.

WHITAKER: Impressive.

ISABEL: What?

WHITAKER: You. Coming here like this. I see my mistake. It wasn't her I was looking for.

ISABEL: Then why did you take her?

WHITAKER: Thought she was you. But neither of you looks like you did in the other life. I knew I needed one of the female hybrids. It was a 50/50 chance.

ISABEL: Oh, God. What is it you want from us?

WHITAKER: Where's the granilith?

ISABEL: The what?

WHITAKER: The granilith. Don't pretend you don't know. We've been looking for it. We can't exist here like you...not in our natural state. We don't have the DNA. All we have are these...uh, skins. Our limit is 50 years. My time is almost up. I need to find the granilith if it's the last thing I do.

ISABEL: I don't know what you're talking about.

WHITAKER: You're hiding it. The four of you. The royalty they tried to save by sending you here. You're gonna help us.

ISABEL: Never.

WHITAKER: You did before. You will again.

ISABEL: You killed Nasedo, didn't you?

WHITAKER: To save you.

ISABEL: From what?

WHITAKER: The other 3. You belong with us, our race. We're in charge now. Your kind doesn't rule anymore.

ISABEL: I'm not one of you.

WHITAKER: You don't remember, do you? Let me give you a piece of history about your planet. Your name was Vilandra, and you were beautiful...even more beautiful than you are now. You had a great love...and for him...for us...you betrayed your brother, your race.

ISABEL: No.

WHITAKER: You sacrificed him. You sacrificed everyone...even yourself. And history, my dear, always repeats itself.

ISABEL: God, you liar. We're leaving. Tess, come on. Come on.

WHITAKER: Not until you tell me where you're hiding the granilith.

ISABEL: I told you before, I don't know what you're talking about.

WHITAKER: Well, maybe this will help jog your memory.

(Whitaker raises her hand and an invision force knocks Tess into the air. She lands with a thud)

TESS: Uhh! Unh!

ISABEL: Stop it! Stop hurting her!

WHITAKER: I'll stop when you tell me what I want to know.

(Isabel helps Tess to her and feet and then jumps with her through the window to the platform below. They start making their way to the exit and Whitaker gives chase)

ISABEL: Come on.

(Isabel and Tess make it to the outside. Whitaker also makes it to the outside. She tears off an electrical cable. Max sees them from the gate to the power facility)

MAX: Isabel!

WHITAKER: Where's the granilith?

ISABEL: Get away from us!

WHITAKER: I'll destroy you. I'll destroy you all if I have to.

(Whitaker uses her power to start sending a stream of electrical sparks through the cable towards Isabel and Tess)

ISABEL: No. No! Get away from us!

(Isabel holds out her hand and an invisible force reflects the electricity back at Whitaker. She blows up in a hail of shedded skin)

(Max, Sheriff Valenti, Michael, and Maria rush in to help. Sheriff Valenti carries Tess to his car)

MAX: What happened?

ISABEL: It was Whitaker. She killed Nasedo.

MAX: It's ok.

ISABEL: No, it's not. It's not ok.

MAX: I guess you were right about Grant. I'm gonna have to trust your instincts.

ISABEL: I didn't know I was capable of this.

MAX: You're getting stronger.

ISABEL: We all are. Nasedo said we would.

MAX: We have to protect each other. What you did for Tess, I know you would do for me, and I would do for you. No one can come between us.

ISABEL: Max, she said things.

MAX: What kind of things?

ISABEL: Something about a granilith.

MICHAEL: I know how I...after I used my powers on Pierce...so, uh, if you want to talk or something...

ISABEL: I think I just need to be alone.

(Isabel goes to the pod chamber by herself)

ISABEL: Happy birthday, Isabel. I'm 18 today, mother. October 25th. At least that's the day we've always celebrated as my birthday. But you're the only one really who knows the real day. I guess that's why I came to the place, the only place I've ever seen you. I hold...I hold on to that day, but you disappeared, and the picture of you was already fading, and it's all I had. I was so happy because you were beautiful and warm, and I even thought I looked like you. But it wasn't you...not really. God, I don't know what you look like. Maybe I'll never know. It isn't fair. It isn't fair. I need you. I need you. Where are you? Oh, God, it's my birthday. We should be together. How could you leave us? How could you tell us all this important information about destinies and saving the world and then just disappear? Oh, God. I...I killed a person...uh, an...an enemy, an...an alien? Does that make it ok? Oh, God. What was she talking about? What was she talking about? She said I betrayed my family. Is it true? Is it true? Am I a terrible person? Answer me. Answer me. Come on, answer me!

(Isabel grabs a nearby rock and throws it at the pods in frustration. There is a glow from one of the pod chambers. Isabel crawls into one of the pods. At the back of that chamber, a previously hidden door slides open, revealing a humming alien device. The scene fades out with Isabel gazing upon the granilith)

ISABEL: The granilith.

Kikavu ?

Au total, 48 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Aloon33 
01.06.2018 vers 19h

Siobhan62 
19.10.2017 vers 21h

kazmaone 
27.09.2017 vers 21h

Annaelle19 
08.06.2017 vers 14h

Ali3nBrain 
14.05.2017 vers 13h

Annaelle80 
13.04.2017 vers 12h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Ne manque pas...

Participe au jeu HypnoChance pour gagner un coffret DVD ou Blu-Ray de la saison 1 de Victoria sorti chez Koba Films & L'Atelier d'Images !
Tirage au sort le 28/06 | Participation gratuite

Activité récente
Actualités
UnREAL | Shiri Appleby - Promo season 4

UnREAL | Shiri Appleby - Promo season 4
La première promo de la quatrième saison de la série UnREAL a été dévoilée. La diffusion de...

Roswell, New Mexico - En avril 2019 sur The CW !

Roswell, New Mexico - En avril 2019 sur The CW !
Pour ceux et celles qui ont hâte de découvrir le reboot de Roswell, il va falloir être patient...

The CW a commandé une saison pour le spin off !

The CW a commandé une saison pour le spin off !
Selon les sources de Spoiler TV, The CW a donné son feu vert au spin-off de Roswell ! L'info est...

Un dossier spécial Roswell dans HypnoMag !

Un dossier spécial Roswell dans HypnoMag !
En ligne depuis le 10 mai, le huitième numéro d'HypnoMag met en avant la saga Roswell ! Du mythe des...

Reboot - Karan Oberoi rejoint le casting !

Reboot - Karan Oberoi rejoint le casting !
Karan Oberoi (Notorious) a été choisi pour un rôle régulier dans le reboot de Roswell dans le rôle...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoRooms

Locksley, Hier à 10:50

Nous avons eu la chance d'interviewer kimiM, HypnoVIP et admin du quartier Dark Angel ! C'est à découvrir à l'accueil, bonne lecture !

cobrate, Hier à 12:05

Le quartier Le Monde de Joan cherche ses fans^^ venez faire vivre la série

juju93, Hier à 17:04

Encore 1 jour pour voter au 1er quart de finale du tournoi de chant sur The L Word ! Jane Lynch ou Cybill Shepherd, qui va l'emporter ?

Locksley, Aujourd'hui à 14:07

HypnoPromo fait la promotion d'HypnoTroc, toute nouvelle HypnoRoom destinée aux collectionneurs d'HypnoCards ! Rdv juste à côté

arween, Aujourd'hui à 15:06

encore deux, trois jours pour donner les nominés que vous voudriez voir pour les premiers awards de Lethal Weapon ;-)

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site