VOTE | 115 fans

#120 : A la poursuite de Max

Après avoir eu des visions, Isabel pense qu'elle pourrait être enceinte de Michael. Maria surprend une conversation entre Michael et Isabel à ce sujet. Liz est prise en otage par Nasedo qui a pris l’apparence de Max.

Popularité


4.67 - 3 votes

Titre VO
Max to the Max

Titre VF
A la poursuite de Max

Première diffusion
01.05.2000

Photos promo

Max Evans (Jason Behr) & Liz Parker (Shiri Appleby)

Max Evans (Jason Behr) & Liz Parker (Shiri Appleby)

Liz Parker (Shiri Appleby)

Liz Parker (Shiri Appleby)

Diffusions

Logo de la chaîne The WB

Etats-Unis (inédit)
Lundi 01.05.2000 à 21:00

Plus de détails

Ecrit par : Toni Graphia.
Réalisé par : Patrick Norris

Guests :
Jim Ortlieb ... Nasedo
Emilie de Ravin ... Tess Harding
David Conrad ... Agent Pierce
Jason Peck ... Hanson
Stephen O'Mahoney ... Agent Norris

De retour dans le désert. Max retrouve,  avec ses souvenirs, l’ouverture d’une grotte. Michael et Isabel le suivent et ils se retrouvent dans la salle des incubateurs. C’est alors qu’ils comprennent et des flashs leur reviennent de plus en plus, ce qui va commencer à faire peur à Isabel. Puis Tess se retourne vers Michael et lui demande de lui faire confiance et en même de temps de convaincre Max et Isabel. En échange elle lui donne le livre où est écrite leur histoire et lui propose de tout leur expliquer après. Encore sous le choc Michael sort de la grotte avec le livre, c’est là qu’apparaît Nasedo et rappelle à Tess de faire attention à Pierce car ils les surveillent. Même si elle comprend que c’est un homme dangereux, la seule chose qu’elle veut c’est se réunir avec sa famille (Isabel, Max et Michael).

Un homme regarde un enregistrement prit par la camera dans l’appartement de Michael et il apprend qu’Isabel et Michael connaissent Nasedo. Alors il arrête l’enregistrement et prend en main l’un des communicateurs.

Générique

Nos trois héros découvrent le livre ensemble, c’est là qu’ils voient  des dessins parfait de leur visages d’aujourd’hui, ils commencent à prendre peur mais ils trouvent aussi sur une autre page des dessins les représentent en couple (Michael- Isabel  Tess-Max) et avec un enfant. C’est à ce moment là que Max va apprendre qu’Isabel pense être enceinte de Michael et elle panique ne sachant pas quoi faire. Donc Max décide de prendre le livre pour poser de nouvelles questions à Tess.

Au lycée Max aborde Tess en lui demandant de lui en dire plus sur le livre et ce qu’il contient.

Le shérif Valenti  discute dans son bureau avec son adjoint à propos du dossier de monsieur Harding (le père de Tess), mais il n’y a rien à signaler. Puis un agent fait irruption dans le bureau et se présente comme étant Dave Fisher, il vient d’être muté sous la demande de Valenti. Ce dernier est surpris qu’ils aient attendu si longtemps pour lui envoyer quelqu’un donc il va se renseigner pour savoir si l’agent Fisher dit la vérité.

Dans la cuisine du Crashdown Isabel continue de paniquer sur ce qui lui arrive alors pour la rassurer Michael lui dit qu’il sera toujours là pour elle, et que le bébé qu’elle attend est le sien aussi alors il en prendra la responsabilité. Mais ce qu’ils ne savent pas c’est que Maria a entendu toute la discussion.

Nasedo tue un agent de Pierce pour lui envoyer un message.

Dans le désert Tess et Max discutent de Nasedo, savoir pourquoi il est si différent.  Puis il lui demande quelle est la nature de leurs rêves, et savoir aussi si on peut tomber enceinte en rêvant. Mais elle lui répond par la négative car les rêves sont justes là pour les guider. C’est alors que Max revoit un rêve où Tess et lui sont très proches.

Au Crashdown Maria fait le service lorsque Max arrive et trouve Liz à l’arrière du restaurant. Il lui explique qu’il faut qu’ils partent, il voudrait l’emmener quelque part car c’est très urgent. Alors elle finit par accepter même si elle devait commencer son service et ils partent assez rapidement. Max l’emmène directement vers une voiture mais Liz voudrait comprendre pourquoi il n’a plus la jeep alors il lui répond qu’il l’a mis en réparation. Mais en parallèle nous avons Max et Tess qui reviennent avec la Jeep. Donc l’homme qui est avec Liz n’est pas Max.

Max (le faux) et Liz s’embrassent sur le bord de la route et c’est à ce moment que Liz a des flashes qui lui sont inhabituelles. Elle comprend donc que ce n’est pas Max. Alors elle se réinstalle dans la voiture sans lui dire quoi que se soit.

A l’arrière du restaurant Maria retrouve Michael et elle veut des expliquassions sur ce qui se passe entre lui et Isabel. Mais ils s’embrouillent et il finit par lui dire qu’il n’arrête pas de penser à Isabel. Sous le choc Maria fait demi-tour et repart en colère.

Alex s’installe à coté d’Isabel et lui apprend qu’il est au courant pour le bébé, grâce à Maria. Et même si elle lui explique que c’est bien plus compliqué qu’il le pense, Alex lui rappelle qu’il savait à quoi s’en tenir et qu’il sera toujours là pour elle si elle a besoin. Car il n’abandonne pas espoir d’avoir une relation avec elle.

 Valenti surprend l’agent Fisher en train de fouiller ses dossiers, mais ce dernier se défend en lui montrant qu’il voulait simplement mètre un peu d’ordres. Mais il lui rappelle quand même qu’ici c’est lui le shérif alors il doit se plier à ses ordres. Alors Fisher veut rattraper son erreur et commence à sympathiser un peu plus en lui parlant de la relation père fils, tout en parlant de son fils Kyle. Puis le shérif lui demande d’aller faire une autre corvée pour lui.

De retour au Crashdown Michael arrive vers Isabel pour lui donner un vers de lait mais cette dernière lui dit qu’elle ne croit pas trop à cette histoire de bébé. Puis arrive Max, il lui confirme sa théorie et lui explique ce que Tess lui a raconté. Donc Michael se dirige vers Maria pour lui dire qu’Isabel n’est pas enceinte et  il essaye de s’excuser pour ce qu’il a dit avant sur leur relation. Max réagit et demande à Maria si Liz est au courant elle aussi. Or elle pensait qu’il lui avait dit ce matin quand il est venu la chercher mais il lui répond qu’il ne l’a pas vue aujourd’hui. Maria confirme bien que c’est lui qu’elle a vue alors ils marquent une pause et comprennent qu’elle est avec Nasedo en pansant être avec Max.

Nasedo et Liz s’arrêtent encore une fois au bord de la route lorsque le téléphone de Liz sonne, c’est Max qui lui explique qu’il est au Crashdown. Alors elle comprend qu’elle est avec Nasedo et ce dernier voit qu’elle a compris, puis il met le corps de l’agent qu’il a tué sur la route et ils repartent.

La bande sort du Crashdown, Max est très inquiet pour Liz et veut a tout pris la retrouver. Pour cela il veut parler au shérif Valenti, car c’est le sel qui est les moyens de lancer une recherche. Mais Michael l’arrête directement car c’est hélas bien trop dangereux de lui en parler. Max est bien trop inquiet pour voir les conséquences qu’auraient ses actes. Puis Maria propose une autre solution : qu’elle demande à Valenti de faire un recherche sur Liz car elle a été kidnappé par Max, sans lui dire qu’il y a deux Max.

Maria et Alex se retrouvent dans le bureau de Valenti pour lui expliquer que Liz les a appelé en leur disant qu’elle trouvait le comportement de Max assez bizarre et que ce dernier ne voulait pas la ramener chez elle.

De retour sur la route Nasedo appelle l’agence spéciale pour qu’ils disent à Pierce qu’il lui a laissé un message (le corps de l’agent) sur la route.  Puis Liz apprend que Nasedo était monsieur Harding  mais ne comprend toujours pas pourquoi il a prit l’apparence de Max. Alors il lui explique qu’il veut servir d’appât pour Pierce pour que le vrai Max ne soit pas arrêté. Puis il veut continuer à laisser des indices pour l’agent spécial donc pour cela il va faire exploser une pompe d’une station service tout en y laissant son empreinte argenté.  

Le soir dans les rues de Roswell Tess est brutalement abordé par Michael qui lui explique que Nasedo a enlevé Liz mais cette dernière n’en savait rien. Or il l’emmène quand même dans la jeep avec Max et Isabel pour aller la retrouver, car elle connaît Nasedo mieux que personne.

Fisher rentre dans le bureau de Valenti et lui parle de l’incident de la station essence .Ils sont en train d’attendre les photos de la camera de la station qui doit leur être envoyé. Alors Valenti décide de partir pour voir ce qui c’est passé puis il lui demande de rester pour réceptionner les photos. Après que Valenti soit partie la jeep de Max arrive a grande vitesse alors Fisher les arrêtes et leur rappelle que la prochaine fois il leur met une amande. Quelques instants après les photos de la station essence arrivent en fax et Fisher reconnaît Max mais il n’y a aucunes marques de surprise sur son visage.

Nasedo et Liz se sont arrêtés dans une fête foraine, ils attendent Pierce tout en essayant de se fondre dans la foule comme un couple normal. Or Liz le prévient que Max tient beaucoup à elle alors il est surement en train de la chercher. Mais ça n’inquiète pas plus Nasedo.

Sur la route en direction de la station essence Valenti s’arrête sur le bord de la route lorsqu’il remarque deux agents en train de recouvrir un corps. Mais quand il les interroge pour en savoir plus, les deux agents vont lui expliquer que cela ne relève pas de sa juridiction et que c’est à eux de s’occuper de l’affaire.

Parallèlement Tess essaye de convaincre Max, Michael et Isabel que leur destin est écrit dans le livre et que leurs amis humains n’en font pas partie. Mais ils ne sont pas de son avis.

De retour à la fête foraine Nasedo explique à Liz la relation qui existe entre Tess et Max. Mais elle ne veut pas y croire. Puis Nasedo veut laisser son dernier indice pour Pierce. Il envoie un grand flot de lumière vers le ciel qui sera remarqué par nos héros mais aussi les agents de la section spéciale et Valenti. Liz en profite pour échapper à Nasedo, elle va d’ailleurs se réfugier dans une attraction remplie de miroirs. Mais Nasedo la suit, ensuite c’est au tour de Valenti qui a repérer Nasedo (pensant que c’est Max). Puis Max aussi ce retrouve dans cette même attraction. Ils ont tous du mal à se retrouver avec tous ces miroirs qui brouille leur vision des choses.  Max arrive tout de même à retrouver Liz, mais séparé par une vitre il lui dit qu’il faut qu’elle parte. Mais tout ne va ce passer comme prévue. Max se fait arrêter par les agents de la section spéciale et Liz sort avec Nasedo en croyant que c’est Max.  Lorsqu’elle va découvrir la vérité elle retrouve rapidement  Isabel, Michael et Tess pour leur expliquer que Max à été arrêté. Elle commence à pleurer ne sachant pas quoi faire et Michael va la prendre dans ses bras pour la réconforter. Pour ce qui est de Valenti il n’arrive pas à comprendre comment il a pu voir deux Max identique et Nasedo va essayer de sortir ce dernier des mains de Pierce.

Pour finir nous retrouvons Max dans une pièce close et surveillé par des agents. L’un d’eux demande à Pierce si il veut commencer ses testes sur l’extraterrestre et c’est là que nous voyons que Pierce est en fait l’agent Fisher.

fin

A la poursuite de Max

 

(Le désert)

(L'épisode commence avec Max, Tess, Michael et Isabel formant un carré. Max vient juste de leur dire que Tess est l'une d'entre eux)

MICHAEL : Comment ça elle est des nôtres ?

(Max se dirige tout à coup vers la grotte pas loin d'eux. Michaël et Isabel le suivent. Il vient de se souvenir que c'est là que se trouvent les incubateurs)

ISABEL : Ou est ce que tu vas ?

MICHAEL : Max ?

(Max ouvre la porte de la grotte)

MICHAEL : Comment tu... ?

MAX : Je savais.

ISABEL : On n'peut pas entrer.

MAX : Si, il le faut. On va enfin savoir.

ISABEL : J'ai peur Max. Qu'est ce que c'est que cet endroit ?

TESS : C'est là que nous sommes venus au monde.

(Isabel se souvient aussi)

ISABEL : Non, non, c'est pas vrai, non.

MAX : Isabel, attends. Elle a besoin de nous Michael, il faut y aller.

(Isabel quitte la grotte et Max la suit)

TESS : Vous avez envie de tout savoir ? De connaître toutes les réponses. Je peux vous les donner. Mais toi d'abord tu dois les convaincre que je suis pas votre ennemie...

(Tess sort le livre)

TESS : Max n'a pas dû t'en parler encore. Prends le. C'est la preuve que j'ai pas du tout cherché à vous nuire. Si t'arrives à les convaincre je vous explique tout le reste.

(Michael prend le livre extraterrestre et part rejoindre les autres. Nasedo se matérialise en passant à travers la paroi)

NASEDO : Qu'est ce qui t'a prit ? Pourquoi les as tu fait venir jusqu'ici ? Je t'rappelle, l'unité spéciale est dissoute. Tu as vu cette caméra. Alors a qui a t'elle servie à ton avis ? A notre ami, Pierce.

TESS : Et bien alors, tu n'as qu'à le tuer ce type. D'après Max ce serait pas la première fois.

NASEDO : Qu'est ce qu'il t'a dit ? Lui, tu le crois et moi non. Ecoute, nous avons passé beaucoup de temps ensemble. On n'est peut-être pas une famille...

TESS : Non, tu n'es pas ma famille, et tu ne le seras jamais. Max, Michael et Isabel eux le sont.

NASEDO : Bien. Alors, allez donc vous réunir. Et je te préviens, si je dois tuer des gens je les tuerais. Et peu importe qui se sera. Pierce est très dangereux. Vous aurez besoin de moi ou bien vous n'y survivrez pas.

TESS : Alors il te fait si peur que ça ? Plus que les autres ?

NASEDO : Il est supérieur. Il est plus proche de vous quatre que personne ne l'a jamais été.

(Dans une location non divulguée)

(Quelqu'un regarde la vidéo de Michaël et Isabel en train de discuter avec la caméra cachée chez Michael)

ISABEL : Ca veut dire qu'on a tous des informations quelque part en nous et qu'on n'en a pas conscience ?

MICHAEL : ... Ou que Liz reçoit les messages d'autre part ou de quelqu'un d'autre.

ISABEL : Nasedo ?

(L'inconnu fait un retour en arrière)

MICHAEL : ... les messages d'autre part ou de quelqu'un d'autre.

ISABEL : Nasedo ?

(Générique)

(Le désert)

(Max, Michael et Isabel regardent le livre extraterrestre)

MICHAEL : Comment tu as su, alors ?

MAX : J'ai vu Tess le prendre à la bibliothèque. J'étais avec Liz.

ISABEL : Je n'comprends rien. Je n'sais pas ce que c'est.

MICHAEL : Pourquoi tu nous as caché une chose pareille ?

ISABEL : Oh, mon Dieu.

MAX : Quoi ?

ISABEL : C'est moi là.

MICHAEL : C'est nous.

ISABEL : Pourquoi ils savaient comment on allait être ?

MICHAEL : Parce qu'on a été dessinés.

MAX : C'est pas possible Michael.

MICHAEL : Il faut ce rendre à l'évidence. On a été pensés. On n'a pas été conçus.

MAX : Tu te rends compte de ce que tu dis ? Alors ça veut dire qu'on est... Non, c'est pas vrai.

ISABEL : Je crois qu'il a raison. On est par deux comme dans les cocons. Max et Tess, moi et Michael.

MAX : Non, je suis avec Liz.

MICHAEL : Pas d'après ce dessin.

ISABEL : Toutes ces choses dont parlait Tess. Les signaux et le destin. C'est ça. Toi et moi et le bébé, c'est bien c'qu'il y a là.

MAX : Le quoi ?

MICHAEL : Isabel pense qu'elle va avoir un enfant.

MAX : De toi ? Et tu m'reproches de cacher des choses ?

ISABEL : C'est pas ce que tu crois. On n'a jamais rien fait tous les deux. Tout ça, ça s'est passé dans les rêves qu'on a fait.

MAX : Oui bien sûr c'est en rêvant qu'on tombe enceinte.

ISABEL : Qu'est ce que tu en sais ? On n'a aucune connaissance là-dessus. Moi je sais qu'il est en train de se passer des choses dans mon corps et qu'on ignore c'que c'est.

MICHAEL : Je vais aller voir Tess. C'est la seule personne qui sait ce que tout ça veut dire.

MAX : Non. On lui a déjà posé assez de questions. J'n'ai pas plus confiance en elle qu'en Nasedo.

MICHAEL : Mais à part eux deux je vois pas qui peut nous aider... Max.

MAX : Très bien. J'vais prendre les portraits. Si elle est décidée à parler à quelqu'un, ce sera à moi.

ISABEL : Tu lui fais confiance maintenant ?

MAX : Non, j'ai jamais dit ça.

ISABEL : Pourquoi tu y vas alors ?

MAX : Pour l'obliger à me dire ce qui se passe et j'y arriverai.

(Le lycée)

TESS : Je savais que l'un de vous viendrait. C'est bien que ce soit toi.

MAX : Il parait que tu veux qu'on te fasse confiance, alors je suis là.

TESS : Qu'est ce qui s'est passé, pour que tu changes d'avis ?

MAX : Je veux savoir ce qu'il y a là dedans. Je veux tout savoir.

TESS : Tu es sûr ?

MAX : J'ai bien réfléchi et... je suis prêt.

TESS : Allons autre part.

(Le bureau du Shérif)

HANSON : Ca y est j'ai le dossier.

SHERIF : Et alors, ça donne quoi ?

HANSON : Ca se recoupe Shérif. Edouard M. Harding, consultant civil. Il a été muté de Fort Mcclellan, près de Birmingham dans l'Alabama. Avant ça, responsable du matériel pour l'armée à Alexandria, Virginie. Divorcé, un enfant.

FISHER : Shérif Valenti?

SHERIF : Vous êtes Monsieur ?

FISHER : Dave Fisher. Vous m'avez fait venir.

SHERIF : Qu'est ce que vous dites ?

FISHER : Dave Fisher. J'étais en poste à Santa Fé. J'étais aux contraventions et j'ai appris que j'étais muté ici.

SHERIF : Ca fait déjà plus de six mois que j'ai demandé qu'on m'envoie quelqu'un. Il n'y avait pas de budget pour ça.

FISHER : Ils ont trouvé des sous.

SHERIF : Monsieur, ici des contraventions on n'en met pas beaucoup, alors il vaut mieux que vous repartiez à Santa Fé.

FISHER : Sauf votre respect monsieur, je devais obéir aux ordres. Alors, ce matin j'ai déjà pris un appartement sur Roswell et... et j'y ai déposé toutes mes affaires et...

SHERIF : Bon d'accord, on réglera tout ça plus tard.

FISHER : Merci. En attendant est ce que je peux faire quelque chose ?

SHERIF : Oui. Le café a un goût de ferraille et ça fait longtemps que ça dure. Je crois qu'un nettoyage de la cafetière s'impose.

FISHER : Oui monsieur. Merci.

SHERIF : Appelez Santa Fé tout de suite. J'espère pour lui qu'ils le connaissent.

 (La cuisine du Crashdown)

ISABEL : Si jamais Max ne trouve rien ou que ce soit encore pire que c'qu'on pensait.

MICHAEL : Tant qu'on n'sait rien il faut pas s'affoler.

ISABEL : Mets toi à ma place.

MICHAEL : Tu as Max et tu as moi.

ISABEL : Je n'sais plus qui tu es. Je suis perdue. Je n'sais pas si tu es mon, mon frère ou mon copain. Ce rêve j'arrive pas à l'oublier.

(Maria entre mais ils ne la voient pas)

ISABEL : Tu étais tellement heureux. Je ne t'avais jamais vu aussi bien.

MICHAEL : C'est vrai j'avais jamais été aussi bien.

ISABEL : C'est ce que tu veux, alors ?

MICHAEL : Je sais pas.

ISABEL : Qu'est ce qui se passe pour les autres ? Toi et Maria, moi et Alex ?

MICHAEL : J'ai pas envie de penser à ça pour l'instant. Je veux simplement que tu saches que je suis avec toi. C'est mon bébé aussi. C'est peut-être comme ça que ça doit être. D'accord ?

(Dans la rue)

(Nasedo, déguisé en Ed Harding, met de l'argent dans le parcmètre puis se rend dans une impasse. Il est suivi par un homme en costume)

NASEDO : J'espérais que ce soit l'un de vous. Je dois envoyer un message à l'agent Pierce.

(Il tue l'agent avec sa main)

(Le désert)

TESS : Vous avez dû être surpris quand... vous avez tout découvert pour moi.

MAX : On savait qu'il y en avait un autre. Mais pour nous c'était Nasedo. Alors tu le connais bien ?

TESS : Il était là quand je suis sortie du cocon. Et depuis il s'est occupé de moi.

MAX : C'est notre père ?

TESS : Non, pas tout a fait.

MAX : Qui est ça alors ?

TESS : Je le sais même pas. J'ai passé dix ans avec lui mais partout ou on va il change et il devient une autre personne.

MAX : Pourquoi ?

TESS : Parce qu'on ne doit pas se faire prendre. On n'avait pas le choix.

MAX : Et pourquoi lui peut changer d'apparence ?

TESS : Parce qu'il n'a pas d'enveloppe corporelle comme nous. Il doit cacher qui il est en réalité.

MAX : Comment est il réellement ?

TESS : J'n'ai jamais pu voir. Il n'a jamais voulu que j'm'approche de lui.

MAX : Tu as toujours été avec lui ?

TESS : Oui.

MAX : Ca doit être dur.

TESS : J'me suis sentie tellement seule. Il n'y a rien d'humain en lui.

MAX : Je n'sais pas ce que je serais devenu s'il n'y avait pas eu Michael et Isabel.

TESS : Mais, maintenant tout va bien... puisque j'vous ai retrouvés... Toi et les autres.

MAX : Les portraits de nous quatre, dans le livre. Qu'est ce qu'ils veulent dire ?

TESS : Mais tu l'sais très bien. Tu l'sens non ?

MAX : Je sais que je suis lié à toi. Mais... j'te connais pas.

TESS : Bien sûr que si parce qu'on est les mêmes. Tu m'connaissais déjà avant d'me voir.

MAX : Et pour les rêves ?

TESS : Ah oui, tu fais des rêves.

MAX : Oui, ça m'arrive.

TESS : Tu te vois avec moi ?

MAX : C'qu'on fait... tous les deux... en rêve... toi et moi...alors ça veut dire qu'on est... plus que...

TESS : Non, on doit le faire aussi comme les humains.

(Max a une vision de lui et Tess en train de s'embrasser)

TESS : J'espère que ça ne te déçoit pas trop ? Les rêves sont là pour nous ouvrir les yeux. Ils vont nous montrer le chemin. Est-ce que tu comprends ?

MAX : Oui je crois.

(Le Crashdown)

(Nasedo déguisé en Max entre. (Nasedo restera déguisé en Max jusqu'à la fin de l'épisode))

NASEDO : Liz, on s'en va.

LIZ : Pourquoi ? Qu'est ce qu'il y a ?

NASEDO : J'te dirais tout à l'heure. J'te raconterais tout. On doit y aller. Tout de suite.

LIZ : J'peux pas partir, je dois commencer à travailler.

NASEDO : Mais c'est important.

LIZ : D'accord. Je viens avec toi. J'peux m'absenter un peu. J'vais seulement le dire à Maria.

NASEDO : Non. Ne lui dit rien. J'en ai marre de tout dire à tout le monde. On est sans arrêt avec eux, on peut s'en passer, non ? Je veux que ça soit toi et moi cette fois. J'en ai besoin.

LIZ : Si tu veux.

(Maria les voit partir)

(Dans la rue)

(Max et Tess arrivent en jeep au coin de la rue)

MAX : J'ai besoin de réfléchir.

TESS : Prends tout ton temps. Et n'oublies pas que je suis là.

(Nasedo et Liz sont de l'autre côté de la rue)

LIZ : Ou est la jeep ?

NASEDO : Je l'ai donnée en révision. Le garage m'a passée celle-là.

LIZ : Où est ce qu'on va ?

NASEDO : Tu verras bien.

(Ils quittent la ville)

(La route)

LIZ : Alors, dis moi.

NASEDO : Te dire quoi ?

LIZ : Tout c'que tu sais. C'est pas pour ça qu tu m'as emmenée ?

NASEDO : Je veux te dire qu'il n'y aura jamais personne entre nous deux. Personne.

LIZ : Dis moi des trucs encore.

(Liz l'embrasse)

Nasedo : Il va falloir que j'm'arête si tu continues.

LIZ : C'est une menace, ou une promesse ?

(Nasedo gare la voiture sur le bord de la route. Ils s'embrassent et Liz a flash. Elle voit des images noires et blanches, le désert, une lumière aveuglante, une femme morte. Elle arête de l'embrasser)

NASEDO : Qu'est ce qu'il y a ?

LIZ : Rien.

(Derrière le Crashdown)

(Michael jette les poubelles dans les containers. Maria le rejoint)

Maria : T'es là ! Ecoute. Je dois te poser une question. J't'ai entendu parler et je, j'me dis que c'est sûrement parce que vous êtes des extraterrestres. En tout cas j'imagine pas une autre explication.

MICHAEL : De quoi tu parles ?

MARIA : Du bébé, Michael.

MICHAEL : J'peux pas te parler de ça.

MARIA : Non, attends. Tu me dois des explications.

MICHAEL : Ce n'est pas c'que tu crois.

MARIA : Ah oui ? J'croyais qu'Isabel et toi vous étiez frère et sœur. Depuis le début tu me dis ça. Et tout à coup vous couchez ensemble ?

MICHAEL : Non mais, c'est n'importe quoi, ça !

MARIA : Alors comment elle l'a fait ce bébé ?

MICHAEL : J'en sais rien.

MARIA : Mais qu'est ce que tu m'racontes ?

MICHAEL : Je te dis que j'en sais rien. Je suis perdu, j'arête pas de penser à elle. Je sais même plus ce que je dois faire. C'est, c'est...

MARIA : T'arêtes pas de penser à elle ? Tu as des sentiments pour elle ?

MICHAEL : Ca n'a rien à voir avec le petit truc débile qu'il y a eu entre nous. Ce qui compte pour moi c'est essayer de comprendre ce qui arrive à Isabel, le reste je m'en fous.

(Maria part)

(Dans le Crashdown)

Alex : Il parait qu'il t'arrive un drôle de truc ?

ISABEL : Qui te l'as dit ?

ALEX : Maria.

ISABEL : Maria est au courant.

ALEX : j'voulais te dire que si jamais ça va pas et que t'as besoin de quelqu'un, j'suis là.

ISABEL : Alex tu n'as aucune idée de c'qui m'arrive.

ALEX : Est ce qu'il t'aime lui, Michael.

ISABEL : C'est plus compliqué.

ALEX : Ca ne devrait pas.

ISABEL : Non, arête s'il te plaît. Ce n'est pas une histoire de pilule du lendemain. Ce n'est pas non plus n'importe quel bébé.

ALEX : Tu n'crois pas que l'sais ça ? Tu n'crois pas que j'le sais depuis le début et que je savais aussi que j'allais droit vers l'inconnu ? Et malgré ça j'ai jamais abandonné avec toi. Tu as dit que tu étais prête à ce qu'on vive quelque chose ensemble. Je suis sûr que malgré ce qui est arrivé depuis, tu l'pensais. Je suis sûr que c'était sincère.

ISABEL : C'est vrai. C'était sincère.

ALEX : Je suis là ne l'oublie pas.

(Il part)

(Le bureau du Shérif)

SHERIF : Je peux savoir ce que vous êtes en train de faire ?

FISHER : Rien, je travaille...

SHERIF : Ce sont mes dossiers.

FISHER : J'étais en train de mettre des étiquettes de couleur, c'est tout.

SHERIF : Vos anciens supérieurs m'ont dit que vous preniez vite des initiatives. A partir de maintenant vous faites ce qu'on vous dit, rien de plus.

FISHER : Oui monsieur... Ecoutez Shérif, je sais que ça ne vous plaît pas que je sois là mais... Mais je vous prouverais...

SHERIF : Vous n'avez rien à prouver.

FISHER : C'est mon père qui disait tout le temps ça.

SHERIF : Je ne suis pas votre père.

FISHER : Je sais. Mais il était shérif lui aussi.

SHERIF : Ah bon. Ou ça ?

FISHER : Las Vegas.

SHERIF : Il a dû s'amuser. La corruption, les casinos.

FISHER : Non, Las Vegas au Nouveau Mexique. Mais il est mort. Il a été tué dans l'exercice de ses fonctions.

SHERIF : Désolé.

FISHER : J'vous en prie. Lui aussi me disait souvent que je n'avais rien à prouver. Mais il avait tord. Un père sert toujours d'exemple à son fils. C'est normal qu'après il suive ses traces.

SHERIF : Sûrement, oui.

FISHER : C'est votre fils ?

SHERIF : Oui.

FISHER : Ca lui dit d'être policier ?

SHERIF : Non.

FISHER : C'est dommage.

SHERIF : Vous... vous avez fait du bon travail. Le café est meilleur. Alors occupez vous de ma voiture.

FISHER : J'y vais tout de suite.

(Le Crashdown)

(Michael apporte un verre de lait à Isabel)

MICHAEL : Calcium.

ISABEL : Michael, j'n'y crois pas.

MICHAEL : Je sais. On verra.

(Max arrive et s'assoit avec Isabel et Michael)

MAX : Isabel, tu n'es pas enceinte.

ISABEL : Comment tu le sais ?

MAX : Tess dit que les rêves sont destinés à guider nos destins. Elle dit aussi que les constellations sont alignées et qu'elles ont réveillés nos flux biologiques. C'est la méthode classique qui reste la bonne, et on ne peut pas tomber enceinte en rêvant. C'est pas une bonne nouvelle ?

ISABEL : Si.

MICHAEL : Très bonne nouvelle. Et comment ça devra se passer après ? Est ce qu'on devra être ensemble, Tess et toi, Isabel et moi ?

MAX : On choisira plus tard.

MICHAEL : J'ai vu les gravures. Je crois qu'on n'a pas tellement le choix.

MAX : Non, on décidera de nos vies. Je n'laisserais pas un livre le faire.

ISABEL : Donc pour l'instant on est tranquille.

MICHAEL : Ouais, bon j'vais, j'vais aller voir... (À Maria) Fausse alerte, pas de bébé.

MARIA : Et Isabel, Ca va ?

MICHAEL : Ouais.

MARIA : Et bien tant mieux.

MICHAEL : Euh, quand j'ai dit que notre relation était débile, je l'pensais pas.

MARIA : T'aurais pas dû le dire alors.

MAX : Tout le monde le sait ? Même Liz ?

MARIA : Tu lui as rien dit ?

MAX : Je n'lai pas vue depuis ce matin.

MARIA : Non arête. T'es passé la prendre tout à l'heure. Je vous ai vu sortir.

MAX : Je suis jamais passé, j'arrive.

MARIA : Max, je t'ai vu.

(La route)

(Nasedo et Liz roulent encore)

LIZ : Alors on va rouler pendant combien de temps comme ça ?

NASEDO : Pendant combien de temps tu veux qu'on roule ?

LIZ : Euh, je sais pas mais il faudrait que j'aille travailler.

NASEDO : Il y a pas que ça dans la vie.

LIZ : Tess t'a fait quelque chose ?

(Nasedo gare la voiture au bord de la route. Le téléphone de Liz sonne)

LIZ : Allo ?

MAX : Liz, c'est moi.

LIZ : Qui est ce ?

MAX : C'est moi, Max. Je n'sais pas avec qui tu es mais on est au Crashdown. Dis nous ou tu es ? Liz ? Liz ?

(Nasedo pique le téléphone à Liz)

MAX : Liz, tu m'entends ? C'est Max.

(Nasedo raccroche le téléphone)

NASEDO : Maintenant vous savez.

(Nasedo pose le corps de l'agent qu'il a tué au bord de la route. Ils repartent)

(Devant le Crashdown)

MARIA : Oh, c'est pas vrai. J'arrive pas à croire que Nasedo l'ai enlevée.

MAX : Il faut qu'on sache où ils sont.

MICHAEL : Ouais et comment on va le savoir ?

MAX : On va aller voir Valenti.

MICHAEL : Et qu'est ce qu'on va lui dire ? Il y a deux Max. Le bon il est là. Mais le mauvais il faudra aller le choper.

ALEX : Commence pas à délirer Michael.

MICHAEL : Qu'est ce qu'on va lui dire alors ?

MAX : Moi, c'que j'vois c'est que Liz est en danger et que Valenti a les moyens de la retrouver. Il peut diffuser un avis de recherche, contacter les autres villes.

ISABEL : Il va tout comprendre si jamais on lui dit.

MAX : Alors ça j'm'en moque.

MICHAEL : Tu ne peux pas décider seul cette fois. J'marche pas.

ISABEL : On doit tous être d'accord.

MAX : C'est nouveau ça. C'est bien toi qui étais parti avec Topolsky sans nous l'dire. Je te dis que Liz est en danger. Ca change tout.

MICHAEL : Ne rien dire à personne c'est notre règle. Tu n'l'as pas respectée et tu ne recommenceras pas.

MARIA : Il y a peut-être une solution. Que je sache, le Shérif Valenti ne connaît qu'un seul Max. C'est toi. Il suffit de lui dire que tu as enlevé Liz.

(Le bureau du shérif)

SHERIF : Comment ça il a enlevé Liz ?

MARIA : Au début elle voulait bien. Elle pensait que ce serait une balade en amoureux.

ALEX : Puis elle l'a trouvé de plus en plus bizarre. Enfin c'est ce qu'elle nous a dit quand elle nous a appelé.

MARIA : Elle a dit que... qu'il lui faisait peur, qu'elle voulait rentrer et il a jamais voulu.

ALEX : C'est un genre de kidnapping.

MARIA : Shérif, Vous me connaissez, non ? Si je suis venue vous voir c'est que je n'suis pas du tout tranquille.

(La route)

(Nasedo et Liz roulent. Nasedo appelle le FBI avec le portable de Liz)

NASEDO : Oui. FBI ? Agent Pierce s'il vous plaît. Oui, oui, oui je sais, officiellement il n'y a plus d'agent Pierce. Enfin, vous lui direz que je lui ai laissé un cadeau sur la 380 vers Hondo. Au pied du panneau 67.

LIZ : Vous allez me tuer aussi ?

NASEDO : Pas tant que j'ai besoin de vous.

LIZ : Il fallait à tout prie que... que vous soyez Max ?

NASEDO : Oh, j'l'adore. Il me plaît ce petit. Et puis j'ai, j'ai 17 ans. Ed Harding n'aurait jamais pu vous emmener.

LIZ : Le père de Tess, c'était vous ?

NASEDO : C''est fou le nombre de personnages que j'ai pu faire. Mais alors celui de Max Evans est le plus important de tous.

LIZ : Pourquoi ?

NASEDO : Parce que je suis l'appât. Pierce recherche Max. Et je vais le conduire jusqu'à moi.

LIZ : En quoi avez-vous besoin de moi ?

NASEDO : Vous êtes ma coéquipière. Mon otage.

LIZ : Vous me prenez en otage. Mais Pierce voudra sûrement me tuer.

NASEDO : Ca c'est vous qui le dîtes. Il ne vous tuera pas. Il sait que Max vous a sauvée quand vous étiez blessée. Et il vous veut vivante. Il cherche à savoir. Donc vous pourriez m'être précieuse si ma vie était menacée. Et si vous ne l'étiez pas j'aurais apprécié votre compagnie... On va lui laisser un autre indice.

(Nasedo s'arête à une station essence. Il laisse une empreinte argentée sur une des pompes, et en fait surchauffer une autre qui explose après son départ)

(Roswell)

(Tess marche dans la rue quand Michael l'attrape par le bras pour la conduire jusqu'à la jeep)

TESS : Michael !

MICHAEL : Qu'est ce qui se passe ?

TESS : Mais de quoi tu parles ?

MICHAEL : Tu sais bien de quoi je parle. Nasedo a enlevé Liz.

TESS : Je n'savais pas.

MICHAEL : Mais oui c'est ça. Tu veux qu'on te fasse confiance mais toi tu nous caches encore des choses.

TESS : Quelles choses ? J'vous ai tout dit, moi.

MICHAEL : Et Valenti est sur le coup j'te signale. Si ça tourne mal il saura tout et on sera tous en danger, y compris toi. Alors on va dans la jeep.

TESS : Vous n'savez même pas à qui vous avez affaire.

MICHAEL : Mais toi tu l'sais. C'est pour ça que tu viens avec nous.

(Le bureau de Valenti)

(Le Shérif est au téléphone)

SHERIF : Bien.

FISHER : Monsieur, j'ai une personne au téléphone qui dit qu'un couple de jeunes a été vu à une station service. Après il y a eu un drôle d'accident, une explosion et ils ont retrouvé une empreinte de main argentée... Ils faxent les photos prisent par les caméras de sécurité.

SHERIF : Ca c'est passé où ?

FISHER : 380 ouest, avant Hondo. Est-ce que... vous voulez que je vienne avec vous ?

SHERIF : Non, je devrais pouvoir me débrouiller tout seul.

FISHER : Bien sûr.

SHERIF : Vous restez là et vous réceptionnez les photos quand elles arriveront.

FISHER : Bien monsieur.

(Le shérif part et la jeep arrive roulant trop vite)

FISHER : Oh, eh ! Police, arrêtez votre véhicule. Vous avez vu comment vous roulez ? Où est ce que vous allez ?

MAX : Nulle part, monsieur. Je suis désolé.

FISHER : Ouais. Vous êtes désolé mais la vitesse est limitée.

ISABEL : Euh, il roulait trop vite vous avez raison. Je vous promets que c'est la dernière fois.

FISHER : Bon, d'accord, ça ira. Mais j'vous préviens, la prochaine fois j'vous louperais pas !

(Ils repartent. Fisher reçoit le Fax de la photo de Nasedo)

(Le carnaval)

(On entend un forain crier pour attirer les gens dans son stand. Liz et Nasedo sont devant un autre stand de jeux)

LE FORAIN : Ah ! Ah ! Ah ! Visitez la galerie de l'horreur. Vous y verrez les créatures les plus monstrueuses, jamais exposées. Entrez, entrez mesdames, messieurs. Nos monstres n'attendent plus que vous.

NASEDO : Ou se cache t'il ?... Tu peux jouer... Tu peux jouer !

(Liz joue mais perd, Nasedo joue et gagne)

NASEDO : Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit.

LIZ : Qu'est ce qu'on fait ici ?

NASEDO : On va attendre que Pierce finisse le jeu de piste.

LIZ : Et quand il sera là qu'est ce que vous lui ferez ? Vous n'aurez plus besoin de moi après... Et je suis sûre que Max me recherche et qu'il va arriver.

NASEDO : Qu'est ce qui vous fait croire ça ?

LIZ : Mais parce qu'il tient beaucoup à moi. Mais ça vous ne pouvez pas le comprendre bien sûr... puisque vous ne tenez à personne.

NASEDO : Je tiens seulement à les protéger. Le reste est secondaire.

(La route)

(Valenti est sur la route qui mène à Nasedo et Liz. Il s'arête devant 2 agents qui ont trouvé le cadavre)

VALENTI : Qu'est ce qui se passe ?

AGENT : On s'en occupe. Vous pouvez repartir Shérif.

(Max et les autres sont en jeep pas très loin derrière le Shérif)

TESS : Vous ne pouvez pas nier ce que vous avez vu. C'est notre destin, nous avons été programmés pour ça. Même si vous ne voulez pas me croire, vous ne pouvez pas ignorer la vérité.

MAX : Je me fiche pas mal de ce qu'on va devenir. Je veux retrouver Liz.

TESS : C'est une humaine. Elle n'a rien à faire avec nous.

MAX : C'est toi qui n'as rien à faire avec nous.

TESS : Michael, t'es de son avis ? Isabel ?

(Devant le cadavre de l'agent)

SHERIF : C'est ma juridiction. Je veux savoir ce qui s'est passé.

AGENT : Allez vous en Shérif. C'est un problème de Sécurité nationale.

MAX : C'est eux ? Vous voyez Liz ?

TESS : Non, c'n'est pas elle. C'est l'unité Spéciale. Ne t'arête pas, ne ralenti pas. Ils ne doivent surtout pas nous voir. Je suis sûre que c'est eux.

ISABEL : Comment tu le sais ?

TESS : Ca fait des années qu'ils me poursuivent. Et maintenant ils vous recherchent aussi. Roule, surtout ne t'arête pas.

(Le carnaval)

LIZ : Je n'vous crois pas !

NASEDO : C'est écrit. Tess et Max ne peuvent pas être séparés.

LIZ : Mais il y a tout ce que Max et moi on a vécu... Le jour ou il m'a sauvée la vie après la fusillade. Tout a changé en moi. Et on a vu ce qu'il y avait dans nos cœurs et dans nos âmes.

COMEDIENNE FORAIN : Si t'arrêtais de dire n'importe quoi. Ca n'a jamais existé les extraterrestres.

NASEDO : C'est l'heure du dernier indice.

(Nasedo utilise ses pouvoirs sur la comédienne pour faire apparaître un rayon de lumière dans le ciel. Liz s'enfuit)

(Devant le cadavre de l'agent)

(Valenti, les agents, Max, Isabel, Michael et Tess voient le rayon de lumière. Valenti part dans sa direction)

TESS : Je sais pourquoi il fait ça. Il conduit Pierce droit vers lui.

MAX : Et vers Liz.

MICHAEL : Pourquoi ?

TESS : Il veut lui tendre un piège pour le tuer.

MAX : On y va.

TESS : Non, arête.

MAX : Je dois la retrouver.

TESS : Est-ce que tu sais ce que Pierce fera si l'un d'entre nous tombe entre ses mains ?

MAX : Oui je sais, et ce sera Liz si on ne fait rien.

TESS : Nasedo sera là pour s'en débarrasser.

MAX : Non, je veux y aller. C'est trop risqué pour Liz.

(Le carnaval)

(Liz n'a pas vraiment réussi à échapper à Nasedo. Elle va dans le « palais des glaces ». Nasedo la suit. Il fait en sorte que le Shérif Valenti l'aperçoive)

MAX : C'est de là que le faisceau est parti. Il faut se séparer et retrouver Valenti. Il nous mènera jusqu'à Liz.

(Max voit Valenti rentrer dans le palais des glaces et le suit. Maintenant tout le monde erre entre les miroirs. Ils se voient à travers mais n'essayent pas de communiquer jusqu'à ce que Max tombe face à face avec Nasedo)

NASEDO : Qu'est ce que tu fais ici ? Vas t'en.

MAX : Ou est Liz ?

NASEDO : Pierce là laissera repartir. Tout ce qu'il veut c'est moi.

MAX : Non, elle aussi il la veut. Il là veut, il nous veut tous. Je ne partirai pas sans elle.

NASEDO : Je n'le laisserai pas faire.

LIZ : Max !

MAX : Liz !

(Max court vers elle mais un miroir les sépare)

MAX : Liz, va t'en !

LIZ : Non, pas sans toi. Max attention !

(Les deux agents du FBI arrivent. Max s'enfuit. Les deux agents le suivent. Nasedo arrive du côté de Liz)

NASEDO : Par là, vite.

(Valenti aperçoit Max devant lui)

SHERIF : Max !

FISHER : Derrière vous Shérif.

(Valenti se retourne et voit Fisher avec une arme pointée sur Max. Les agents du FBI aussi. Valenti tire sur les miroirs)

FISHER : Shérif, c'est moi, Fisher, pourquoi...

(Valenti continue de chercher Max. Il aperçoit les deux agents qui saisissent Max. Liz et Nasedo apparaissent et le voient aussi. Valenti remarque qu'il a deux Max devant lui)

(Nasedo et Liz courent pour sortir du palais des glaces et traverse le carnaval pour aller se cacher dans un bus)

FEMME FORAIN : Par ici messieurs dames. Le défilé des monstres va commencer.

HOMME FORAIN : Plus que quelques places.

FEMME FORAIN : Ne partez pas sans un petit souvenir. Demandez votre porte-malheur.

NASEDO : Dans le bus, vite.

(Le bus)

LIZ : Max, j'ai eu si peur.

(Liz l'embrasse. Elle a un flash et revoit les mêmes images noires et blanches)

LIZ : Vous n'êtes pas... Max.

NASEDO : Non, je n'suis pas Max. Et maintenant je n'ai plus qu'à aller le récupérer.

(Il se transforme en clown et va se mélanger à la foule)

LIZ : Oh, non.

(Liz le suit mais ne le retrouve pas. Elle tombe nez à nez avec Isabel, Michael et Tess)

ISABEL : Liz. Liz !

LIZ : Ils ont Max. Ils ont Max.

(Elle est en larmes. Michael la prend dans ses bras pour la consoler)

(La chambre blanche)

(La chambre blanche n'a ni porte ni fenêtre. Max fait les cent pas et frappe sur tous les murs)

(Dans la salle d'observation)

AGENT : Ils veulent savoir quand vous voulez commencer les tests ?

FISHER : Demain matin. D'abord laissons le dormir.

AGENT : Bien monsieur Pierce.

(Scene opens where Four Squared left off. Max just told Isabel and Michael that Tess was one of them.)

MICHAEL: What do you mean, she’s one of us?

ISABEL: Max, what is it?

MICHAEL: Max.

(They follow Max to the cave with the pods that he remembered. He opens the door.)

MICHAEL: How did you…?

MAX: I just knew.

ISABEL: Max, we can’t…

MAX: We have to Isabel. We have to find out.

ISABEL: What is this place, Max?

TESS: It’s where we were all born.

ISABEL: No. No. No, I don’t believe this.

MAX: Isabel wait. We can’t leave her alone, Michael. Come on.

(Isabel and Max leave the cave.)

TESS: You want to know, don’t you? You want all the answers. I can give them to you, but first you have to convince them that I’m not your enemy. Max didn’t tell you about this, did he? Take it. It will prove to them that I don’t want to hurt you. If you convince them then I can explain everything.

(Michael leaves with the alien book. Nasedo materializes out of the wall.)

NASEDO: How could you bring them up here like this? You know the Special Unit is close. You saw that camera. Who do you think put it on them in the first place? Our friend, Pierce.

TESS: Oh yeah, so why don’t you just kill him? According to Max, you’ve done that before.

NASEDO: What has he been telling you? You’re going to trust him over me? Listen, you and I have spent a lot of time together. Now I don’t want to say we’re family…

TESS: You’re not my family. You never will be. Max, Michael and Isabel are.

NASEDO: Fine. Go have your little reunion. If I have to kill people, I kill people. Pierce is dangerous. You all still need me if you expect to survive him.

TESS: You’re really scared of Pierce, aren’t you? More than the others.

NASEDO: He’s smarter. He’s closer to the four of you than anyone’s ever been.

(At an undisclosed location. Someone is watching a video of Isabel and Michael in Michael’s apartment supposedly taken with the hidden surveillance camera.)

ISABEL: That would mean that each of us has this information in some part of us we’re just not conscious of.

MICHAEL: Or Liz is getting the messages from somewhere or someone else.

ISABEL: Nasedo?

(Tape rewinds.)

MICHAEL: …messages from somewhere or someone else.

ISABEL: Nasedo?

(Credits.)

(In the desert, Max Michael and Isabel are looking through the alien book.)

MICHAEL: You knew about this all along.

MAX: Liz and I saw Tess take it from the library.

ISABEL: It’s some kind of strange language.

MICHAEL: Why would you keep something like this from us?

ISABEL: Oh my god!

MAX: What?

ISABEL: This is me!

MICHAEL: It’s all of us.

ISABEL: How did they know what we would look like?

MICHAEL: ‘Cause we were designed.

MAX: That’s impossible, Michael.

MICHAEL: Whether you want to face it or not, we weren’t born, we were engineered.

MAX: Do you understand what you’re saying? What that means we are? I won’t believe that.

ISABEL: I think he’s right. I mean, we’re paired just like in the pods. Max and Tess, me and Michael.

MAX: No, I belong with Liz.

MICHAEL: Not according to this.

ISABEL: All that stuff Tess was talking about: signals and destiny, that’s what this is. You and me and the baby, that what this is.

MAX: The what?

MICHAEL: Isabel thinks she’s having a kid.

MAX: Yours? Now who’s keeping things from who?

ISABEL: It’s not what you think. We were never really together. It all happened in those dreams we were having.

MAX: You can’t get pregnant from a dream.

ISABEL: How do you know? We don’t know how we get pregnant. All I know is that something is happening inside of my body, and we don’t know what it is.

MICHAEL: I’m going to Tess. She’s the one person who could tell us what the hell is going on.

MAX: No. You can’t just go asking her things. We can’t trust her any more than we can trust Nasedo.

MICHAEL: They may be the only ones who can help us. Max.

MAX: I’ll go. Look at the pictures. If she is going to talk to anyone, it’ll be me.

ISABEL: I thought you just said we can’t trust her.

MAX: Who said anything about trusting her?

ISABEL: What are you saying?

MAX: I’m going to get her to tell me what’s happening to you no matter what.

(In a hallway at school.)

TESS: I had a feeling one of you would come. I’m glad it was you.

MAX: Michael said you wanted us to trust you, so here I am.

TESS: What changed your mind?

MAX: (He shows her the alien book.) I want to know what’s in it. I want to know everything.

TESS: Are you sure?

MAX: I’ve thought about it. I’m ready.

TESS: Let’s go somewhere.

(In Sheriff Valenti’s office.)

DEPUTY: Here’s that file you wanted.

SHERIFF: Anything interesting?

DEPUTY: Checks out, Sheriff. Edward M Harding, civilian consultant, transferred here from Ft. McClellan near Birmingham, AL. Before that, US Army Material Command in Alexandria, VA. Divorced, one child.

FISHER: Sheriff?

SHERIFF: Can I help you?

FISHER: Uuh, Deputy Fisher. You requested me.

SHERIFF: Come again?

FISHER: Deputy Dave Fisher. Sent down from Santa Fe. Uuh, took me off traffic violations, told me you needed more bodies.

SHERIFF: I requested an extra man about six months ago; they said they didn’t have any money in the budget.

FISHER: I guess they found some.

SHERIFF: Listen, Deputy, I think I’ve got the traffic around here pretty much under control, so why don’t you scoot on back to Santa Fe?

FISHER: With all due respect sir, I do have my orders. And I just put a deposit down on an apartment this morning, they’ve already outfitted me and…

SHERIFF: All right, all right. We’ll straighten this out later.

FISHER: Thank you. Is there anything I can do in the meantime to help you?

SHERIFF: Yeah. Coffee’s been getting that metallic taste lately. Maybe you could wash out the pot.

FISHER: Yes sir. Thank you.

SHERIFF: Get Santa Fe on the phone. He’d better be who he says he is.

(In the kitchen at the Crashdown.)

ISABEL: What if Max doesn’t find anything out, or he does and it’s than we thought?

MICHAEL: Let’ not go there until we know something.

ISABEL: Oh god, Michael, I’m so scared.

MICHAEL: You have Max, and you have me.

ISABEL: I don’t even know who you are anymore. I mean, are you my brother or my mate? I can’t forget that dream, can you? You were so happy Michael. I’ve never seen you that happy.

MICHAEL: Well, I’ve never been that happy before. (Maria overhears.)

ISABEL: Is that what you want?

MICHAEL: I don’t know.

ISABEL: Well, what is this going to do to everyone else: You and Maria, me and Alex?

MICHAEL: Let’s not think about that right now. I just want you to know that I’m not going to let you go through this alone. It’s my baby too. Maybe this is the way things are meant to be. ‘K?

(On the street, Nasedo disguised as Mr. Harding slips into an alley and is followed by a guy in a suit.)

NASEDO: I was hoping it would be one of you. I need to send a message to Agent Pierce. (He kills the agent.)

(In the desert.)

TESS: I know it must have been a surprise finding out about me.

MAX: We knew there was someone out there, but we thought it was Nasedo. So you do know him, then.

TESS: He was there when I came out of the pod, and he’s taken care of me ever since.

MAX: So he’s our father?

TESS: Not really, Max.

MAX: Then who is he?

TESS: I don’t even know. I’ve been with him for ten years but everywhere we go, he changes into somebody different.

MAX: Why?

TESS: Because we can’t get caught. That’s how we’ve survived.

MAX: Why can he shape shift and we can’t?

TESS: Because he doesn’t have a human body like us, Max. He needs to hide who he really is.

MAX: What does he really look like?

TESS: He’s never let me see. Never lets me close to him at all.

MAX: He’s all you’ve ever had?

TESS: Yeah.

MAX: That must have been hard.

TESS: It’s been really lonely. He doesn’t have a human side at all.

MAX: I don’t know what it would have been like for me if I didn’t have Michael and Isabel.

TESS: But it’s ok, ‘cause I found you. I mean all of you.

MAX: The pictures in the book. The four of us, what do they mean?

TESS: You know what they mean, you feel it.

MAX: I know I’m drawn to you. But I don’t … I don’t know you.

TESS: But you do, because we’re the same. You knew me before you met me.

MAX: What about the dreams?

TESS: You’re having dreams?

MAX: Sometimes.

TESS: About you and me?

MAX: If we were together in a dream, does that mean… is that how we… mate?

TESS: No. We have to do it the human way. I hope that doesn’t disappoint you. The dreams are to awaken us, to show us how it’s meant to be. Do you understand?

MAX: I think I do.

(At the Crashdown. Nasedo in the guise of Max comes in. NOTE: Nasedo remains Max for the rest of the episode.)

NASEDO: Liz, let’s go.

LIZ: Max. What’s going on?

NASEDO: I’ll tell you later. I’ll tell you everything. But we’ve got to go, now.

LIZ: Max, I’m just about to start my shift.

NASEDO: This is important.

LIZ: Ok. Well, I guess… I guess I could leave for just a little while, let me just go tell Maria.

NASEDO: No. Don’t. I’m tired of reporting to everybody. It’s always been the six of us no matter what we do. This time I want it to be just me and you. We need this, Liz.

LIZ: ‘K.

(Maria watches them leave. Max pulls up across the street in the jeep with Tess.)

MAX: I have a lot to think about.

TESS: Take your time. I’m here for you.

(On the other side of the road.)

LIZ: What’s up with the jeep.

NASEDO: Transmission needs some work so they gave me this rental.

LIZ: Where are we going?

NASEDO: It’s a surprise.

(They drive off down the road.)

LIZ: So tell me.

NASEDO: Tell you what?

LIZ: Tell me everything. Isn’t that what you said you were going to tell me?

NASEDO: I just wanted you to know, Liz, that nobody will ever come between us. Nobody.

LIZ: Tell me something I don’t know. (She kisses him.)

NASEDO: Well, if you keep that up, I’m going to have to pull over.

LIZ: Is that a threat, or is that a promise?

(They pull of the road, and kiss. Liz gets a flash of black and white, desert, lightening, a dead woman… She breaks the kiss.)

NASEDO: What?

LIZ: Nothing.

(Behind the Crashdown.)

MARIA: Hey. Look, I heard something, and I gotta ask you about it, and I hope that the answer is some alien thing, ‘cause I can’t imagine any other explanation that you could give…

MICHAEL: What are you talking about?

MARIA: The baby, Michael.

MICHAEL: I can’t talk about that.

MARIA: Wait. You owe me an explanation, Michael.

MICHAEL: It’s not what you think.

MARIA: Ok. I thought that you and Isabel were brother and sister. I mean, isn’t that what you’ve always said? Now suddenly, you’re sleeping together?

MICHAEL: No, we’re not sleeping together.

MARIA: Really. Then how is there a baby?

MICHAEL: I don’t know.

MARIA: How do you not know?

MICHAEL: I just don’t know. I don’t know anything anymore. I mean I don’t know what the hell it means; I don’t know what I’m feeling…

MARIA: Wait a minute. Feeling? Now you have feelings for her?

MICHAEL: Maria, this isn’t about you or me or our stupid relationship. This is about Isabel. Something is happening to her, and that’s all I care about.

(Inside the Crashdown.)

ALEX: So, I heard you have a situation.

ISABEL: Who told you?

ALEX: Maria.

ISABEL: Maria knows?

ALEX: Look, I just want you to know that if you’re having trouble dealing with it, I’m here.

ISABEL: Alex, you have no idea what’s going on.

ALEX: Does Michael love you?

ISABEL: It’s not that simple.

ALEX: It should be.

ISABEL: Alex, would you stop! We’re not dealing with some troubled teen pregnancy, ok? We’re talking about alien babies.

ALEX: Don’t you think I know that? Don’t you think I’ve known that from the start? That if I decided to go forward with this that things might get weird. Look, you said that you were ready for a relationship. Whatever’s going on now, I know that you meant it. I know that it was real.

ISABEL: It was. It was real.

ALEX: I’ll be here when you need me.

(At Sheriff Valenti’s office. Deputy Fisher is going through the Sheriff’s file cabinet.)

SHERIFF: What the hell are you doing, Deputy?

FISHER: Working the files…

SHERIFF: That’s private.

FISHER: I was just organizing them, sir. Color-coding them.

SHERIFF: Your commanding officer in Santa Fe said that you’re a bit of an overachiever. Listen, kid, from now on, just do as you’re asked. Nothing more.

FISHER: Yes sir. Look Sheriff, I know you don’t really want me around here, but I can prove to you…

SHERIFF: You don’t have to prove anything.

FISHER: Just like my father used to say.

SHERIFF: Well, I’m not your father.

FISHER: I know, sir, but he was a sheriff, too.

SHERIFF: Oh yeah? Where abouts?

FISHER: Las Vegas.

SHERIFF: Tough job. Corruption, casinos…

FISHER: No, no, no. Las Vegas, New Mexico. But anyway, my daddy, he’s gone now. He died in the line of duty. But umm…

SHERIFF: Sorry.

FISHER: No. He always used to tell me, ‘Son, you got nothing to prove.’ But he was wrong. A father sets a fine example like that for his son, it’s only right he should try to live up to it.

SHERIFF: I suppose.

FISHER: That your boy?

SHERIFF: Yeah.

FISHER: He got any interest in the badge?

SHERIFF: No.

FISHER: That’s a shame.

SHERIFF: You know, you did such a great job on that coffee pot, how’d you like to work on my truck?

FISHER: I’ll get right on this, sir.

(At the Crashdown. Michael puts a glass of milk in front of Isabel.)

MICHAEL: Calcium.

ISABEL: Michael, this can’t be.

MICHAEL: I know. But why not?

(Max comes in and sits down.)

MAX: Isabel, you’re not pregnant.

ISABEL: Are you sure?

MAX: Tess says the dreams are just to guide us in our destinies. She says the constellations have aligned and awakened our biological drives but the usual methods still apply. You can’t get pregnant from a dream. It’s good news right?

ISABEL: Yeah.

MICHAEL: Really good news. What about this destiny thing? I mean are we still meant to pair up? You and Tess, me and Isabel?

MAX: That’s our choice. Michael.

MICHAEL: I saw the book, Max, I’m not sure we have much to say about it.

MAX: We control our own lives. I won’t let any book tell me what to do.

ISABEL: Well at least it’s all over for now, right?

MICHAEL: Yeah. Umm, I got someone to talk to. (To Maria.) False alarm, no baby.

MARIA: Is Isabel all right?

MICHAEL: Yeah.

MARIA: Thank god.

MICHAEL: Listen, that thing I said about our relationship being stupid, I didn’t mean it.

MARIA: Well, then, you shouldn’t have said it.

MAX: What, so everyone knows, even Liz?

MARIA: You didn’t tell Liz?

MAX: I haven’t seen her since this morning.

MARIA: What are you talking about? You picked her up an hour ago. I saw you guys leave.

MAX: I didn’t pick her up. I just got here.

MARIA: Max, I saw you.

(Going down the road.)

LIZ: So, uhh, how… how long are we going to be gone, anyway?

NASEDO: How long do you want to be gone?

LIZ: I really shouldn’t miss too much more of my shift.

NASEDO: That’s the least of our worries.

LIZ: Did Tess do something to you?

(They pull over. Nasedo goes to the trunk as Liz’s phone rings.)

LIZ: Hello?

MAX: Liz, it’s me.

LIZ: Who is this?

MAX: It’s me, Max. I don’t know who you’re with, but we’re at the CrashDown. Tell us where you are. Liz? Liz? (Nasedo takes the phone from her and listens in.) Liz are you there? It’s Max. (He hangs up.)

NASEDO: Now you know.

(He’s dumped the body of the agent he killed earlier on the side of the road. They drive off.)

(Outside the Crashdown.)

MARIA: I can’t believe this. I can’t believe Nasedo has her.

MAX: We’ve got to find out where they are.

ALEX: How are we going to do that?

MAX: We’ve got to go to Valenti.

MICHAEL: And tell him what? There’s two Maxes. The good one’s right here, but please help us catch his evil twin.

ALEX: That’s not what he means.

MICHAEL: Then what are we going to say?

MAX: I don’t care what we say. Liz’s life is at stake. Valenti is the only one with the resources. He could put out and APB, he can contact other towns.

ISABEL: If we tell him, he’ll know everything.

MAX: I don’t care anymore.

MICHAEL: You can’t make this decision by yourself, Max. Not this time.

ISABEL: We all have to agree.

MAX: Since when? Weren’t you the one who went off with Topolski by yourself? Liz’s life is in danger, and suddenly we’ve got rules.

MICHAEL: No, there’s always been rules: Tell no one. You’re the one who broke that. You’re not going to do that again.

MARIA: Wait, wait, maybe we don’t. Ok look, as far as Valenti knows, there’s only one Max. That’s you. So as far as he knows, you’ve taken Liz.

(At Valenti’s office.)

SHERIFF: What do you mean he’s taken Liz?

MARIA: Well, at first she wanted to go with him, thinking it was like a romantic getaway.

ALEX: Yeah, but then he started getting strange. You know, at least that’s what she said when she called us.

MARIA: Yeah. She said that… that he was scaring her and that she wanted to go home but he wouldn’t let her.

ALEX: It’s like he’s kidnapped her or something.

MARIA: Sheriff, I’m really scared. I mean, you know I wouldn’t be here if I wasn’t.

(Going down the road. Nasedo is talking into Liz’s phone.)

NASEDO: Hello. FBI? Yes, Agent Pierce, please. Yeah, yeah, yeah. Yeah. I know there’s no Agent Pierce. Just let him know that I left him a little clue on Highway 380 to Hondo. Near mile marker 67.

LIZ: Are you going to kill me, too?

NASEDO: Not as long as I still need you.

LIZ: Do you have to be Max?

NASEDO: Oh, I like it. Being him. Being 17. I don’t think you’d have been as friendly to Ed Harding.

LIZ: That was you?

NASEDO: I’ve been a lot of different people you don’t even know about. But right now, Max Evans is my most important role.

LIZ: Why?

NASEDO: Because I’m the bait. Pierce is looking for Max, and I’m going to draw him to me.

LIZ: So why do you even need me?

NASEDO: You’re my collateral, my hostage.

LIZ: What kind of hostage am I? Pierce would just kill me.

NASEDO: Oh, there’s a thought. Actually, he wouldn’t. See, he knows what Max did to you at the CrashDown that day. He wants you alive. You see, he need answers. You could come in extremely handy in terms of my survival, and even if you don’t, you’ve been fantastic company. Time to leave another clue.

(They drive into a gas station. Nasedo leaves a silver handprint on one pump, and causes another one to explode as they drive away.)

(On the street in Roswell. Michael grabs Tess by the arm.)

TESS: Michael!

MICHAEL: What’s going on?

TESS: What are you talking about?

MICHAEL: You know what I’m talking about. Nasedo has Liz.

TESS: I didn’t know.

MICHAEL: The hell you didn’t. You want us to trust you, but how can we if you don’t tell us what you know.

TESS: I can’t tell you what I don’t know.

MICHAEL: Hey, Valenti is involved now. If this thing goes the wrong way, he’ll know everything, and that puts us all in danger, including you. Now, get in the jeep.

TESS: Michael, you don’t know who you’re dealing with.

MICHAEL: No, but you do, and that’s why you’re coming with us.

(At Sheriff Valenti’s office.)

SHERIFF: (on the phone) Right.

FISHER: Sir, there’s a report on line three, says a young couple was spotted at a gas station. There was a freak accident, a tank exploded. And they found some kind of weird silver handprint. They’re faxing over security cam pictures.

SHERIFF: Where was this?

FISHER: 380 West, just outside of Hondo. Hey, Sheriff, do you need me to come along with you?

SHERIFF: Nope. That won’t be necessary, Deputy.

FISHER: Ok, sir.

SHERIFF: You wait here for the security cam pictures to come through.

FISHER: Yes sir. (The sheriff drives off, and the jeep speeds after him.) Whoa, wait, slow down. Where are you going in such a hurry?

MAX: Nowhere, officer. I’m really sorry.

FISHER: Well, I think you’re just going to have to learn to slow down.

ISABEL: You know, you’re so right, officer. And we promise never to do it again.

FISHER: Good enough, this time. But I’ll be watching.

(In Valenti’s office, Deputy Fisher looks at the fax picture of Nasedo and Liz.)

(At a carnival, Liz and Nasedo are at a booth.)

NASEDO: Where’s the pea? Pick one. Pick one. Don’t believe everything you see.

LIZ: What are we doing here?

NASEDO: We’re waiting for Pierce to connect the dots.

LIZ: And when he gets here, what are you going to do to him? You know, and then you won’t need me anymore, right? God, don’t you think Max is already on his way to find me?

NASEDO: Now why would he be doing that?

LIZ: Because he cares about me. But you don’t understand that, do you? You… you don’t care about anyone.

MAX: All I care about is protecting them. No one else matters.

(On the road, Valenti pulls up to where a couple of agents are collecting the dead body.)

SHERIFF: What’s going on here?

AGENT: We have it under control, Sheriff.

(A little further back down the road.)

TESS: You can’t deny this, any of you. It’s our destiny. It’s what we were planned for. Even if you don’t want to believe me, you can’t hide from the truth.

MAX: It’s not about the four of us right now, it’s about Liz.

TESS: Liz is human. She has nothing to do with us.

MAX: No, you have nothing to do with us.

TESS: Michael, is that what you think? Isabel?

(Back at the dead body.)

SHERIFF: This is my county. I demand to know what’s happening.

AGENT: Go away Sheriff. This is a matter of national security.

MAX: Is that them? Is that Liz?

TESS: Don’t stop. Don’t even slow down. It’s not her. Those men are from the Special Unit. Just drive.

ISABEL: How do you know?

TESS: I’ve been running from them all my life and now they’re after you, too. Just go.

(At the Carnival.)

LIZ: I don’t believe you.

NASEDO: It’s true, Tess and Max were made to be together.

LIZ: But you don’t even know what Max and I have. You know, ever since he saved my life at the CrashDown, he changed me. We saw into each other’s souls.

PERSON AT THE CARNIVAL: I don’t believe in that hokey. There’s no such thing as aliens.

NASEDO: Time for the final clue.

(As Nasedo blasts the person with a light that goes up into the sky, Liz sneaks away.)

(At the dead body, Sheriff Valenti and the FBI guy spot the light. Valenti gets into his truck. Max, Michael, Isabel and Tess, who pulled over to wait for Valenti, also spot the light.)

TESS: Oh my god, I know what he’s doing. He’s leading Pierce right to him.

MAX: And to Liz.

MICHAEL: Why?

TESS: He wants to kill him.

MAX: Let’s go.

TESS: We can’t.

MAX: Yes we can.

TESS: Do you have any idea what Pierce would do if he gets a hold of one of us?

MAX: He’s going to get to Liz if we don’t get there first.

TESS: Nasedo will take care of Pierce.

MAX: I can’t take that chance. I’m not going to let anything happen to Liz.

(At the Carnival, Liz isn’t very successful at eluding Nasedo. He follows her into a Mirror Maze. Sheriff Valenti spots him going in, and follows him.)

MAX: This is where the light was coming from. We’ve got to split up and look for Valenti; he’ll lead us to Liz.

(Max sees the Sheriff going into the Mirror Maze and follows him in. Now everyone is wandering around in the maze. They can see each other in the mirrors, but don’t try to communicate until Max comes face to face with Nasedo.)

NASEDO: What are you doing? Get out of here.

MAX: Where’s Liz?

NASEDO: Pierce doesn’t care about her; he only wants me.

MAX: He wants her, too. He wants all of us. I’m not leaving without her.

NASEDO: I won’t let him take you.

LIZ: Max!

MAX: Liz. (A glass wall separates them.) Get out of here.

LIZ: Not without you. Max! Behind you!

(Two FBI guys are in the mirrors behind him. He runs off. Nasedo appears on Liz’s side of the glass.)

NASEDO: I’ve got to get you out of here.

(Valenti spots Max in front of him.)

SHERIFF: Max?

FISHER: Right behind you, Sheriff.

(Valenti turns, and there’s Fisher with his gun drawn on Max, along with the FBI guys. Valenti shoots at the mirrors.)

FISHER: Sheriff. Sheriff, it’s me, Fisher, what are…

(Valenti continues to look for Max. He spots him just as the two FBI guys grab him. Nasedo and Liz appear then and also see Max. They run out of the maze and over to a bus.)

NASEDO: Right in here.

LIZ: Max, are you all right? (She kisses him and gets another black and white flash.) You’re not Max.

NASEDO: No I’m not. And now I’ve got to get him back. (Nasedo shape-shifts into a clown and runs into the crowd.)

(Liz runs off of the bus, and into Isabel, Michael and Tess.)

LIZ: Oh god.

ISABEL: Liz. Liz!

LIZ: They have Max. They have Max.

(Michael hugs her.)

(In an all white room with no doors or windows, Max is pacing and banging on the walls.)

(In an observation room.)

AGENT: They want to know when you’d like to start the tests.

FISHER: Tomorrow morning. Let him get some sleep.

AGENT: Yes sir, Agent Pirce.

(End of Episode.)

Kikavu ?

Au total, 60 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

jptruelove 
02.10.2019 vers 11h

naadd 
09.03.2019 vers 20h

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

Aloon33 
01.06.2018 vers 19h

Siobhan62 
19.10.2017 vers 21h

kazmaone 
27.09.2017 vers 21h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Une grande soirée Face à Face!
Le Face à Face | Inscrivez-vous

Retrouvez désormais tous les EVs de la citadelle dans la rubrique HypnoFanfics!
HypnoFanfics | Parcourez la bibliothèque!

Notre quartier dédié à la série Elite vient d'ouvrir ses portes ! Bonne visite !
Nouveau quartier ! | Elite

Activité récente
Actualités
New Mexico - Steven Krueger au casting de la saison 3

New Mexico - Steven Krueger au casting de la saison 3
Steven Krueger (The Originals) obtient un rôle récurrent dans la 3ème saison de Roswell, New...

Alternative Awards 2020 : pensez à voter !

Alternative Awards 2020 : pensez à voter !
Les Alternative Awards 2020 ont débuté depuis le début de la semaine. Les catégories se succèdent,...

New Mexico - Le Trailer de la Saison 2

New Mexico - Le Trailer de la Saison 2
La bande-annonce de la seconde saison de Roswell, New Mexico vient de faire son apparition sur la...

Le quartier recrute !

Le quartier recrute !
Après un long moment à partager la vie des aliens, albi2302 a décidé de s'éloigner de Roswell pour...

Roswell New Mexico obtient une 3ème saison

Roswell New Mexico obtient une 3ème saison
The CW a accordé une nouvelle saison aux 13 séries de sa grille. Roswell New Mexico en fait partie...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

ShanInXYZ, Hier à 16:01

Nouveau thème dans Voyage au centre du Tardis, venez poster votre photo préférée du 9ème Docteur et Quizz photos en cours sur la 13ème Docteur,

ShanInXYZ, Hier à 16:02

sans oublier le Survivor, la PDM Fashion Year consacré à Rose Tyler, le sondage... N'hésitez pas à passer chez Doctor Who

Locksley, Hier à 19:36

Le quartier Elite vient d'ouvrir ses portes ! Bonne inauguration à sabby et Linstead et bonne visite à tous !

sabby, Hier à 19:42

Effectivement les portes de Las Encinas sont désormais ouvertes !!! Entrez avec nous dans l'Elite espagnole

Linstead77, Hier à 19:43

Merci Lock, on vous attend avec impatience sur le quartier, une animation et d'autres petits jeux sont en place !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site