VOTE | 115 fans

#119 : Mise au point

Isabel est troublée par le rêve récurrent qu’elle fait. Elle y est en effet très intime avec Michael… Tess, la nouvelle, continue d’intriguer tout le monde…

Popularité


4.67 - 3 votes

Titre VO
Four Square

Titre VF
Mise au point

Première diffusion
24.04.2000

Photos promo

Alex Whitman (Colin Hanks) & Isabel Evans (Katherine Heigl)

Alex Whitman (Colin Hanks) & Isabel Evans (Katherine Heigl)

 Tess (Emilie de Ravin), Michael (Brendan Fehr), Max (Jason Behr) & Isabel (Katherine Heigl)

Tess (Emilie de Ravin), Michael (Brendan Fehr), Max (Jason Behr) & Isabel (Katherine Heigl)

Michael Guerin (Brendan Fehr) & Isabel Evans (Katherine Heigl)

Michael Guerin (Brendan Fehr) & Isabel Evans (Katherine Heigl)

Isabel Evans (Katherine Heigl)

Isabel Evans (Katherine Heigl)

Isabel Evans (Katherine Heigl) & Michael Guerin (Brendan Fehr)

Isabel Evans (Katherine Heigl) & Michael Guerin (Brendan Fehr)

Diffusions

Logo de la chaîne The WB

Etats-Unis (inédit)
Lundi 24.04.2000 à 21:00

Plus de détails

Ecrit par : Thania St. John
Réalisé par : Jonathan Frakes

Guests :
Jim Ortlieb ... Ed Harding/Nasedo
Emilie de Ravin ... Tess Harding
Mary Ellen Trainor ... Diane Evans
Daniel Hansen ... Max jeune
Zoe Nutter ... Isabel jeune
Nicholas Stratton ... Michael jeune

Episode 119 : Mise au point.



On voit Isabel qui rêve d’elle et Alex, tout se passe bien, mais curieusement l’image de Michael hante la scène idyllique. Elle se réveille dans les bras d’Alex. Ils sont sensés surveiller Tess comme les deux autres couples : Maria/Michael et Liz/Max.
Tess arrive au lycée, Liz la suit dans les toilettes, convaincue qu’il s’agit de Nasedo et qu’elle est extrêmement dangereuse. Tess la surprend et lui fait comprendre qu’elle a capté leur façon de la suivre partout.

[Générique]

Le groupe se réuni sous un manège, ils discutent de Tess. Max prêche la vigilance, mais Michael n’a pas l’air tout à fait convaincu. On voit que Isabel est inquiète à cause du rêve surtout que la configuration du rêve se répète : Isabel et Alex et Michael qui les regarde du haut du manège. Ils décident de continuer à la surveiller.

Pendant ce temps., Ed Harding (le supposé père de Tess) dit à Valenti qu’il a trouvé une caméra chez lui. Il se fait passer pour un citoyen naïf. Le shérif soupçonne déjà Max et ses amis, mais il ne dit rien. Il promet à Mr Harding de résoudre l’affaire

En prétextant faire partie d’un comité « Joie de Vivre » qui aide les nouveaux à s’intégrer, Isabel se rend au secrétariat pour demander des infos sur Tess. La secrétaire est méfiante : elle va demander la permission au directeur. Isabel en profite pour imprimer toutes les infos sur Tess. Cette dernière la voie par la vitre. Elle se doute de quelque chose…

Max et Liz discutent tranquillement au Crashdown, Liz avoue avoir peur et propose que Max ne soit jamais seul. Elle explique que ce n’est pas de la jalousie mais que cette fille est trop alienoïde à son goût. Le shérif arrive et montre la caméra que nos amis avaient caché chez Tess et leur fait comprendre qu’il se rend compte de pas mal de choses et qu’il aimerait qu’ils lui fassent confiance. Max le regarde intensément et Michael a plutôt l’air de se méfier.

Lorsque Isabel arrive chez elle, elle y trouve Tess et Mme Evans (la mère d’Isabel) qui parlent des souvenirs d’enfance de Max et d’Isabel. Cette dernière devient très nerveuse surtout quand sa mère part et la laisse seule avec Tess qui lui dit qu’elle est amoureuse de Max et qu’elle perçoit des signes. Isabel pense à Michael et au songe. Tess dessine un signe en forme de carré avec des morceaux de sucre, le même signe du rêve d’Isabel…

Michael dort chez les Evans. Lui et Isabel refont le même rêve mais cette fois ci ils s’embrassent. Ils se réveillent en sursaut. Ils racontent leur rêve à Max en omettant la partie qui les lie intimement. Max et Michael se disputent Max accusant Michael d’être trop branché « ET » et Michael accusant Max d’être trop branché « Humain » tandis que Isabel devient de plus en nerveuse.

Le lendemain, Liz et Max cherchent les cartes du ciel pour lier les récents évènements avec la position des étoiles et des planètes. Ils se rendent comptes que leur système est aligné avec Vénus depuis quelques jours ce qui explique tous les problèmes de type « attirance entre aliens ».
Pendant ce temps, Isabel et Michael pour contrer un peu leurs rêves décident de se concentrer plus profondément dans leurs respectives relations amoureuses avec Alex et Maria.
Alex raccompagne Isabel chez elle et celle-ci, se sentant fatiguée, s’endort. Elle rêve de Michael, mais cette fois ci, leurs relations deviennent plus intimes : ils font l’amour. On soupçonne qu’Isabel est tombée enceinte.

Tess va voir Michael chez lui et à travers la vitre, elle lui fait le signe en forme de carré. Michael a des flashs de l’endroit du crash.
Pendant ce temps, Liz, qui a vu Tess et Kyle parler au lycée, essaye de convaincre ce dernier ce dernier de ne pas fréquenter Tess. Mais apparemment Kyle ne veut rien entendre. Il lui dit qu’il a rendez vous avec elle à la bibliothèque le soir même. Liz et Max décident d’y aller.

A la bibliothèque, Tess et Kyle jouent au petit jeu de la séduction, Tess mène. Elle a l’air de savoir ce qu’elle fait. Elle va chercher un livre qui est dans le mur qu’elle pénètre avec ses pouvoirs. Max voit tout.

Le soir même, chez Max, lui et Michael se disputent encore une fois. Michael et Isabel refont les rêves bizarres, mais cette fois ci il y a un enfant. Ils se réveillent tous les deux et parlent. Isabel croit qu’elle est réellement enceinte de lui.

Pendant ce temps, Max rêve de Tess et des signes dans le désert. Quand elle se réveille, elle est au dessus de lui dans sa chambre. Il lui dit qu’il veut tout savoir. Elle le conduit dans le désert et lui dit qu’elle est comme lui, qu’elle n’est pas Nasedo. Que leur destinée est dans le livre qu’elle a pris à la bibliothèque. Max est au début violent, puis il se rappelle d’elle dans la chambre des incubateurs lorsqu’ils sont « nés » : elle est bien une des leurs.
Isabel et Michael arrivent et tous les quatre forment le signe en forme de carré.

Mise au Point

Rêve d'Isabel: Le ciel est noir. On voit une étoile filante, puis le visage sombre d'Isabel.

ISABEL: Je suis prête à faire entrer quelqu'un et je tiens à ce que ce soit toi.

ALEX: Je suis heureux de l'entendre Isabel et d'être le seul qui compte pour toi. Parce que  tu es la seule qui compte pour moi (ils s'embrassent; le jour se lève; sur le rocher derrière on voit Michael qui les observe; on voit Isabel debout près de la carte sûr le sable; Michael est derrière elle; Isabel regarde les symboles; Michael lui tend la main; puis Alex; Isabel se retourne, elle voit Michael)

ALEX: Isabel! (Isabel voit encore Michael et Alex)

ALEX: Isabel. Isabel, réveille-toi! (Isabel ouvre les yeux, sa tête est sur l'épaule d'Alex)

ISABEL: Eh...

ALEX: Elle fait quelque chose. (Ils observent Tess)

ISABEL: Oui. Oui. (Tess prend ses livres et prend son sac; Isabel appelle Maria; Maria et Michael dorment dans la voiture; Maria décroche le portable)

MARIA : Allo ?

ISABEL: Maria, je te réveille?

MARIA: Non, on dormait pas.

ISABEL: Elle va sortir.

MARIA: Compris.

(Tess sort de la maison puis démarre sa voiture)


(Au lycée)

LIZ: Je savais que tu n'étais pas tombé amoureux d'elle.

MAX: C'est la vérité, Liz, il faut vraiment que tu me croies.

LIZ: Je te crois et maintenant nous savons que c'est Nasedo.

MAX: Oui et Nasedo s'est servi de Tess pour s'emparer de moi.

LIZ: Oui, pour te manipuler.

MAX: Je ne me contrôle pas quand je suis avec elle.

(Le portable de Liz sonne.)

LIZ: Oui, on est en place. D'accord. Merci. (A Max) Elle est dans le parking, elle vient par ici. (Tess traverse le couloir et va dans les toilettes)

LIZ: Je m'en charge.

MAX: Non, je, je veux pas que tu y ailles seule.

LIZ: Max, elle croit que je suis simplement ta petite amie. Elle ne se doutera de rien.

MAX: Elle est dangereuse. Ne l'oublie jamais. (Il l'embrasse sur le front; ça sonne; Liz va aux toilettes, cherche Tess; soudain elle se retourne, Tess est derrière elle)

LIZ: Tess. Il me semblait bien t'avoir vu entrer.

TESS: Ecoute Liz, on a bien mit les choses au point hier soir.

LIZ: Ah oui?

TESS: Je veux dire pour Max. Nous allons essayer d'être amies, hein? Nous tous.

LIZ: Oui, amies.

TESS: Alors dis-moi. Pourquoi est ce que tout le monde me suit partout?


(Générique)


(Au parc)

MARIA: Elle ne t'a pas fait de mal? Elle ne t'a pas menacé?

LIZ: Non, elle avait l'air parfaitement innocente. Elle ne se doute absolument pas que nous savons.

MAX: Il ne faut pas se fier à ce qu'elle dit.

MICHAEL: On peut peut-être lui faire confiance. C'est le quatrième alien et on l'a attendu toute notre vie.

ISABEL: Je ne pense pas que quelqu'un ou quelque chose qui se fait passer pour une adolescente afin de séduire Max est de notre côté.

MAX: Isabel a raison. Elle a pris forme humaine. Elle a peut-être d'autres pouvoirs que nous n'avons pas. On ignore beaucoup de choses sur nous-mêmes mais on nous a élevés en humains. Nasedo est un alien. Nasedo est un tueur. Et si j'en crois ce que je ressens quand je suis avec Tess, il a une sorte de pouvoir sur nous.

ISABEL: Oui c'est l'impression que j'ai eue. Comme si j'étais irrésistiblement attirée vers elle et que j'devais la laisser entrer.

LIZ: Isabel il faut que tu résistes.

MAX: Toi aussi Michael.

MICHAEL: On ne peut pas nier ce qu'on est.

MAX: Non mais il faut rester tel qu'on est, tu ne crois pas?

ALEX: C'est moi le moins impliqué dans l'affaire. Jamais elle ne me soupçonnera. Je me chargerai d'elle.

ISABEL: Non, ne t'approche pas d'elle, Alex. Et puis nous ignorons si Nasedo est toujours Tess ou pas.

MAX: Il peut être n' importe où, n'importe quand. (Il voit un homme qui les regarde, tout le monde se retourne pour le regarder)

LIZ: Nous ne pouvons nous fier qu'à nous même, plus que jamais. (Ils commencent à partir)

ALEX: On va pas rester là à attendre qu'elle nous fasse du mal.

ISABEL: Max, Michael et moi allons tacher à savoir plus sûr elle, on l'a laissera pas nous surprendre. Je t'en pris Alex, je ne voudrais pas qu'il t'arrive quelque chose (Isabel croise le regard de Michael, elle le revoit sur le rocher dans son rêve; Alex le regarde aussi puis Isabel se retourne et s'en va)

MARIA: Mais qu'est ce que vous allez faire?

MAX: La suivre partout où elle ira en espérant en apprendre le plus possible avant qu'elle ne s'en rende compte. On a toujours la caméra, n'oubliez pas.


(Au bureau de Shérif Valenti).

Valenti regarde la caméra.

NASEDO: Mais qui ? Qui a pu installer ça chez moi?

VALENTI: Vous êtes nouveau dans le coin?

NASEDO: Oui.

VALENTI: Qui occupait cette maison avant vous?

NASEDO: Personne. Elle est neuve shérif.

VALENTI: Je peux savoir ce que vous faites dans la vie, M. Harding?

NASEDO: Je suis fonctionnaire. Oh rien de passionnant. Je m'occupe de la gestion de collectivités.

VALENTI : Ouais

(Valenti sourit)

NASEDO : Oh, aucun permis particulier ni habilitation. Rien à voir avec la sécurité nationale.

VALENTI: Vous avez des contacts avec le FBI?

NASEDO: Quoi? Non, non shérif. Jamais, je suis quelqu'un qui essaie de faire son travail et de s'intégrer dans une nouvelle ville, rien de plus. Personne n'est entré ici à part moi, ma fille et les déménageurs. Oh, et deux ou trois amis qu'elle s'est fait à l'école.

VALENTI: J'ai reçu quelques plaintes sur des déménageurs peu scrupuleux dans la région, qui surveillent les maisons pour préparer les cambriolages. Voilà ce que je vous propose. Faites une déclaration en règle à mon adjoint et je vous promets de tirer cette affaire au clair. (Il s'en va)

NASEDO: Bon, merci shérif, je vous fais totalement confiance. (Ils se serrent la main; le shérif sort une enveloppe contenant des photos de Liz et de Max dans la maison des Harding qu'il avait pris)


(Administration du lycée)

Isabel entre avec un grand sourire.

ISABEL: Bonjour! Je fais partie du "comité joie de vivre" et on se demandait si vous pourriez nous aider....

FEMME: Le quoi?

ISABEL: Le " comité joie de vivre": oui une sorte de service d'accueil des nouveaux. On les aide un peu à se rencontrer, à se faire des amis.

FEMME: Je suis ici depuis huit ans et je n'ai jamais entendu parler de ce comité.

ISABEL: Je sais, oui, c ‘est terrible. C'est pour ça qu'on s'est dit qu'il fallait en former un parce que ce qu'il y a de plus important c'est la joie de vivre, non? Alors voilà, il y a une nouvelle élève qui vient d'arriver ici: Tess Harding. On voudrait s'occuper d'elle. On a pensé que vous pourriez peut-être nous donner des renseignements sur elle: son emploi du temps, ses goûts, son ancienne école, tous ce que pourrait nous permettre de l'aider à s'intégrer un peu mieux.

FEMME: Il faut que je demande la permission au directeur.

ISABEL: Oui, très bien. (La dame s'en va) Oô! (Elle tape sur l'ordinateur de l'administration le nom de Tess Harding et imprime une feuille sur elle. Tess l'a vu, elle est déçue)


(Au Crashdown)

LIZ: Alors, c'est tout. Le labo en première heure, le couloir entre 3 et 4 et la gym pour terminer. (Max met une bouteille de Tabasco près de lui)

MAX: Je crois que c'est tout.

LIZ: Vous n'avez eu aucun contact? Elle ne t'a même pas regardé?

MAX: Non.

MARIA: Elle joue l'indifférente. C'est très banal. Elle t'ignore en se disant que ça va te rendre fou et que c'est toi qui irait vers elle.

LIZ: Est-ce qu'elle t'attire toujours Max?

MAX: Non.

MARIA: Ce qui rend d'autant plus urgente l'application de mon plan.

MAX: Ah oui? Quel plan?

MARIA: Oh, l'opération ne pas laisser Max tout seul même un instant. Qu'il y en ait toujours un des nous dans le coin s'elle essaie son vaudou sur toi.

MAX: Je n'ai pas besoin de baby-sitter.

MARIA: Exacte, c'est d'un garde du corps que t'as besoin, à tout moment.

(Michael sonne à Maria)

MICHAEL: Je te signale que c'est en train de refroidir. (Maria va vers lui)

LIZ: Tu sais Max, Maria a raison. On ne sait pas ce qu'elle peut te faire si elle te coince tout seul. (Il prend sa main)

MAX: Je te l'ai déjà dis, t'as pas à t'inquiéter.

LIZ: Je sais, Max, je n'ai pas dis ça par jalousie, tu comprends? Ce qu'il y a c'est que c'est une extraterrestre, Max.

MAX: Oui, comme moi.

LIZ: Oui, mais... mais si elle est...

MAX: Mauvaise? L'un des ces monstres dont tout le monde a si peur depuis l'accident?

LIZ: Je sais, c'est absurde. J'ai beau te connaître de mieux en mieux mais Tess/Nasedo c'est... Elle me fait peur.

MAX: On ne la laissera pas gagner. On va retourner au garage et la surveiller avec la camera.

(Valenti entre)

VALENTI: Vous croyez que c'est légale M. Evans. Je vous conseille d'arrêter, et de ne plus me mentir parce que vous voyez j'en sais toujours plus que vous ne croyez. (Il pose la camera sur la table) Ed Harding a trouvé cette camera chez lui et c'est vous qui l'avez posée, je le sais. Je sais que c'est du matériel spécial du FBI donc la question est où avez vous réussie à dénicher cet appareil. Et vous savez ce que j'en conclue ? Que Pierce et l'unité recherchant les extraterrestres par le FBI sont ici à Roswell et qu'ils s'intéressent tout particulièrement à vous. Comment je le sais? J'aimerais bien que vous compreniez une chose tous autant que vous êtes: plus j'en sais, plus je peux vous protéger. (Il prend la camera et part)

MICHAEL: Te laisse pas embobiner Max.


(Chez les Evans)


(Ddans la salle à manger)

(Isabel rentre. Elle voit sa mère et Tess en train de regarder des photos)

DIANE: Oh, regarde!

TESS: C'est fou ce qu'elle vous ressemble.

DIANE: (rire) Oh, regarde celle-là.

TESS: Oh, ce qu'ils sont mignons.

DIANE: Oh, Isabel! Ca va, chérie? Ta nouvelle amie Tess est passée te voir et on s'est mise à bavarder. Je lui ait montré des photos et raconté plein d'histoires sur toi et Max quand vous étiez petits.

ISABEL: Quels genres d'histoires?

DIANE: Oh, le grand voyage en Floride et puis quoi d'autres? Ah, oui, la fois où Max a rapporté ce serpent chez nous. Tu t'en souviens? Oh, bien sûr que tu t'en souviens. Et le numéro des 2 clowns idiots que vous faisiez pour nous.

ISABEL: Maman, tu as raconté toute notre vie!

TESS: Tu as vraiment une famille formidable, Isabel. Tu as beaucoup de chance.

ISABEL: Oui.

DIANE: Ca ne t'as pas trop ennuyée j'espère? Je suis... j'en sais rien, c'est absurde. Je regardais ces photos et ça a remué pleins des souvenirs et je ne pouvais plus arrêter de parler. Bon, je vais au marché. Amusez vous bien toutes les deux.

(Elle se lève, Tess aussi)

ISABEL: Oui.

DIANE: Et Tess, bienvenue à Roswell!

TESS: Merci, Mme Evans.

DIANE: Oh, je t'en prie, appelle-moi Diane et passe quand tu veux. Ca me fera très plaisir. A plus tard chérie. (Elle embrasse Isabel)

ISABEL: Au revoir. (Elle prend deux verres sur la table et va les ranger) On s'est pas croisée à l'école aujourd'hui.

TESS: Oh, je sais, je t'ai vu dans le bureau de l'administration et je n'ai pas eu le temps... (Isabel laisse tomber les 2 verres)

ISABEL: Oh, zut!

(Pendant ce temps, Tess prend quelque chose sur la table et l'apporte à Isabel)

TESS: Oh, excuse-moi, je ne voulais pas te faire peur.

(Isabel nettoie le sol, Tess se met à genoux aussi)

ISABEL: Non, non, tu ne m'as pas fais peur.

TESS: Je préfère être parfaitement honnête avec toi, Isabel. Je me sens très proche de toi (elle prend sa main) comme si on avait quelques chose à partager. C'est pour ça que je veux te dire la vérité mais je ne voudrais surtout pas que tu m'en veuilles.

ISABEL: Non, je ... non bien sûr.

TESS: Je suis amoureuse de Max, Isabel. Très, très amoureuse. Je sais que Max aime Liz, c'est ce que j'entends dire par tout le monde Mais... Est-ce que t'as déjà reçu des signaux d'une personne, Isabel?

ISABEL: Des signaux?

TESS: Il y a des moments où tu sens que quelque chose qui passe, quelque chose de particulier entre deux personnes et peu importe ce que tu peux penser ou avec qui tu peux être. Tu sais que toi et cette autre personne êtes destinés à s'aimer un jour. (Isabel a une vision de Michael)

ISABEL: Non, non jamais. (Elle se met debout, Tess aussi)

TESS: Eh bien, c'est ça que je ressens avec Max et ce sont les signaux qu'il m'envoie régulièrement. (Elle prend les morceaux de sucre et les met sur la table pendant qu'Isabel a le dos tourné) Tu es sûr de ne pas avoir vécu ça avec quelqu'un? (Tess place les morceaux. Isabel ne la regarde pas, elle est très inquiète. Tess se rapproche d'elle.) Soit plus attentive, Isabel. Il y a des signes tout autour de toi. (Isabel se retourne. Elle voit "le symbole four square" fait par Tess avec les 4 morceaux de sucre)

(La chambre de Max)

ISABEL: Elle m'a vraiment fait peur comme si elle s'était emparée de moi et quand ça s'est arrêté je ne savais plus si ça m'était réellement arrivé ou non... C'est ce qu'elle t'a fait à toi?

MAX: Si on veut. C'était comme si elle entraînait mon esprit là où elle le voulait.

ISABEL: Et ton corps, Max. Je sais pas, tu n'as pas eu l'impression que quelque chose changeait, qu'il se réveillait brusquement.

MAX: Quelque chose de primitif.

ISABEL: D'instinctif.

MAX: Quelque chose de pas humain. (Michael entre par la fenêtre) Qu'est-ce qu'il y a?

MICHAEL: Je sais pas. Dites-moi.

ISABEL: Je l'ai appelé. Aucun de nous ne devrait rester seul ce soir.

(La chambre d'Isabel)

(Isabel dort dans son lit. Elle fait un rêve: il fait nuit; on voit le visage sombre d'Isabel; elle marche à côté de la carte sur le sable; elle s'approche du symbole "four square"; elle s'assoit et le touche; elle a un flash: elle voit les quatre morceaux de sucre; quelqu'un touche ses cheveux, elle se retourne et voit Michael; ils s'embrassent)

(Isabel se réveille brusquement en même temps que Michael dans la chambre de Max)

MAX: Michael, qu'est-ce qu'il y a?

MICHAEL: Isabel!

(Max part en courant dans la chambre d'Isabel.)

MAX: Ca va? Qu'est-ce que tu as vu?

(Isabel répond en regardant Michael)

ISABEL: C'était seulement un rêve.

MICHAEL: Oui, seulement un rêve.

(Michael, Isabel et Max regardent la carte dans la chambre. Isabel et Michael montrent à Max les "four square")

MICHAEL: C'est celui-là.

ISABEL: Oui, c'est celui-là.

MAX: Et vous avez tous les deux fait le même rêve? Les rochers, la carte sur le sable et le reste?

MICHAEL: Ouais.

MAX: Et il n'y avait rien d'autre, rien de particulier? Qu'est-ce que vous faisiez au milieu du désert?

ISABEL et MICHAEL (en même temps): Oh, rien.

ISABEL: Rien d'important. Mais il y a autre chose. Quand Tess est venue hier, elle m'a dit que je devais chercher des signes. Elle a fait le même dessin avec des morceaux de sucre.

MAX: Ca doit être un symbole. Oh, je voudrais bien pouvoir déchiffrer ça.

(Isabel regarde Michael puis Michael regarde Isabel)

ISABEL: Dis-lui, Michael.

MAX: Dis-moi quoi?

MICHAEL: J'ai cru que j'y étais arrivé mais en fait...

MAX: Quoi?

MICHAEL: Je me suis trompé.

ISABEL: Ce n'est pas sûr. Michael s'est servie de la constellation V pour lire les symboles.

MAX: Comment tu savais le faire?

MICHAEL: J'en sais rien, mais ça n'a pas marché.

MAX: Mais qu ‘est-ce qui n'a pas marché?

ISABEL: Le soir où tu étais ivre Michael et moi étions à la bibliothèque. C'est là que les symboles étaient censés nous mener. On se disait que si Nasedo avait laissé un signal à la grotte, on ferait peut-être bien de lui répondre.

MAX: Pourquoi tu ne m'en as pas parlé?

MICHAEL: Pourquoi je n'ai pas demandé ton accord, c'est ça?

MAX: Tu te rends compte de ce que tu as fais? C'est pour ça que Nasedo est là et se fait passer pour Tess. Tu l'as amené jusqu'à nous!

MICHAEL: C'est ce qu'on voulait, non?

MAX: Ce qu'on veut, c'est garder le contrôle! Ca toujours été notre but. La découverte à notre façon pas celle d'un autre. Tu as participé à toutes les recherches. Tu n'as jamais pensé qu'elles nous conduiraient à ça?

MICHAEL: Et à quoi? A trouver enfin des réponses à toutes nos questions? Peut-être que Nasedo est là pour que ça aille mieux. Ah, mais non, j'oubliais, il ne peut pas y avoir de mieux que notre bonne petite vie à Roswell, Nouveau Mexique! Pourquoi est-ce que tu as aussi peur d'être un alien?!

MAX: Pourquoi est-ce que tu as aussi peur d'être humain?

ISABEL: Ca suffit! Je neveux plus vous entendre! Est-ce que vous vous demandez ce que je peux ressentir...oh, non, vous êtes trop occuper à discuter pour remarquer que ça me concerne moi aussi. Oh, non... Je ne sais pas ce que Tess à fait ici hier avec ces morceaux de sucre mais c'est elle qui m'a obligée à faire ce rêve.

MAX: Ce qu'il faut, c'est, être vigilant. On sait pas comment mais elle nous manipule.


(Le lycée)

(Dans une salle vide)

(Liz et Max regardent une carte du ciel sur l'ordinateur)

LIZ: Le voilà, le bélier.

MAX: Michael a fait ça tout ça vie. Il croit en savoir plus que nous mais il fait que nous créer des problèmes.

LIZ: Oui, la famille, c'est pas facile.

MAX: Je sais pas si on en est une. Après tout, c'est ce qu'on a prétendu être pendant longtemps mais si Nasedo nous transforme en autre chose... Je crois que Michael n'a pas pensé à ça.

LIZ: Tu peux choisir au lieu de subir...Choisir qui tu es, qui tu veux être et qui tu as envie d'aimer aussi. (Ils sont prêts à s'embrasser)

MAX: Oui, j'espère que c'est vrai.

LIZ: On continue ? (Elle lit) Alors. « Le Bélier, le premier signe du Zodiaque, l'élément astronomique vital sinon des nombreuses traditions incluant le printemps, l'équinoxe, des cérémonies païennes et même des rituels de fertilités indiens » Tu m'avais parlé d'un V. Ca n'a pas cette forme.

MAX: Essaie d'avoir la carte du ciel à la date d'aujourd'hui. (Elle tape: 05/27/00)

(Max voit Tess en train de lire. Liz regarde Max)

LIZ: Comment c'était ? De l'embrasser?

MAX: C'était... perturbant. J'ai ressentie des choses qui m'ont déplu... comme, comme s'il y avait une part de moi que je ne connaissais pas.

LIZ: L'extraterrestre?

MAX: Possible. (La carte d'aujourd'hui apparaît sur l'écran)

LIZ: Oh, regarde, c'est Vénus. Quand elle est à la bonne place elle termine le V. Elle a commencé à entrer dans cette formation après la pleine lune.

MAX: A peu près l'époque où Tess est apparue.

(Ils se regardent puis Max jette un coup d'œil vers Tess. Liz regarde aussi. Ils voient Kyle s'asseoir à côté de Tess)

LIZ: Oh, mon Dieu, qu'est-ce qu'elle fait avec Kyle?

MAX: J'en sais rien mais ça m'inquiète.

(dans le couloir)

(Ca sonne. Michael passe dans le couloir et bouscule un garçon)

MICHAEL : Oh, excuse-moi. (Il voit Maria prés de son casier) Ey!

MARIA: Ey toi-même Michael.

MICHAEL: J'ai réfléchi.

MARIA: Oh, génial! Et t'as encore défoncé ma voiture.

MICHAEL: Arrête, Maria, je te parle de nous.

MARIA: De nous?

MICHAEL: Oui, de notre relation.

MARIA: Ca alors, c'est la première fois que je t'entends prononcer ce mot-là.

MICHAEL: Est-ce qu'on peut discuter, oui?

MARIA: Oh, ça va?

MICHAEL: Oui, j'ai pas beaucoup dormis cette nuit.

MARIA: Parce-ce que tu réfléchissais à notre relation?

MICHAEL: Oui.

(Le cagibi)

(On voit Isabel entraîner Alex de force dans le cagibi)

ALEX: Oh!Oh! Qu'est-ce qu'il te prend-là?

ISABEL: Alex, j'ai bien réfléchi...

ALEX: Non, non, tu m'inquiètes.

ISABEL: Comment est-ce que tu définirais notre relation?

ALEX: Le mot "glacial" est le premier qui me vient à l'esprit. (Elle le prend dans ses bras)

ISABEL: Peut-être qu'il est temps de fondre la glace.

ALEX: Hein? Quoi?

ISABEL: Je veux vivre quelque chose de plus intime et je veux le vivre avec toi, pas avec quelqu'un d'autre.

ALEX: Quoi? Il y a quelqu'un d'autre?

ISABEL: Non, Alex, non il n'y a personne d'autre, il n'y a que toi.

ALEX: Oh, c'est cool.

(Le couloir)

(Retour à Maria et Michael)

MICHAEL: Je crois qu'il faudrait qu'on, qu'on sorte ensemble.

MARIA: Qu'on sorte ensemble? Tu veux dire qu'on aille se promener tous les deux?

MICHAEL: Quoi? Je comprends pas.

MARIA: Ce que je veux dire ce que, il me semblait qu'on sortait déjà ensemble, non?

MICHAEL: Oui, et alors ?

MARIA: A moins, à moins que tu as quelqu'un d'autre...

MICHAEL: Ah, non, non.

MARIA: C'est tout.

MICHAEL: Non, alors...eh bien puisque c'est ce qu'on fait déjà, rendons le l'officiel.!

MARIA: Officiel? Tu veux qu'on le déclare à tout le monde?

MICHAEL: Oui, c'est ça.

MARIA: D'accord.

MICHAEL: Oui, je...je veux pas que quelqu'un se mette entre nous.

MARIA: Très bien. Tu devrais avoir des insomnies beaucoup plus souvent.

MICHAEL: Non, n'en parlons plus de ça, s'il te plaît.

(Le cagibi)

(Retour à Isabel et Alex)

ALEX: Oh, ça alors, c'est monumental, c'est... mais il faut y aller doucement, il faut faire ça bien que ce soit romantique. Pourquoi pas, pourquoi pas ce soir?

ISABEL: Pourquoi pas maintenant? (Ils s'embrassent passionnément)

ALEX: oh oui.

(Michael embrasse Maria devant tout le monde. Tout le monde les regarde. Maria se retourne en souriant)

MARIA: Oh, mon Dieu.

MICHAEL: On va par-là?

MARIA : D'accord.

(Isabel embrasse Alex. Maria et Michael ouvrent la porte du cagibi où se trouvent Alex et Isabel. Isabel arrête de l'embrasser)

ISABEL: Alex et moi, on sort ensemble.

MICHAEL: Maria et moi aussi.

ISABEL: Super!

MICHAEL: Super!

MARIA (À Alex): Et ben, tu crois que c'est contagieux?


(Chez les Evans)

(Alex ramène Isabel chez elle, dans sa chambre. Sa tête est posée sur l'épaule d'Alex)

ISABEL: Merci de m'avoir raccompagner. Tu n'as même pas eu le temps de finir ton dessert.

ALEX: Oh, ça fait rien, je peux en recommander un quand je veux. Je connais bien le cuisto et puis je suis là pour ça, non?

ISABEL: Oh, je suis tellement fatiguée. (Elle enlève ses chaussures)

ALEX: Tu m'as dis que t'as mal dormie la nuit dernière. (Elle s'assoit sur son lit) Peut-être que tu as faim?

ISABEL: Non, je pourrais rien avaler, n'en parle pas. C'est rien. Il faut juste que je m'allonge un petit peu, que je fasse un som. (Elle s'allonge. Alex touche les cheveux d'Isabel. Elle a les yeux fermés)

ALEX: Tu es tellement belle. (Il l'embrasse sur le front) Fait des beaux rêves! (Il s'en va)

Isabel rêve: son rêve précédent se poursuit:Michael embrasse Isabel prés de la carte sur le sable. Ils sont allongés sur les rochers, Michael l'embrasse passionnément. On voit un grand plan sur un bébé dans le ventre)

(Isabel se réveille)


(L'appartement de Michael)

(Michael examine la carte du ciel et la carte avec les symboles)

MICHAEL: Où est-ce que tu peux être?

(Il voit Tess derrière la fenêtre. Il avance vers elle. Tess respire sur la fenêtre et dessine les "four square". Michael ouvre la fenêtre)

MICHAEL: Qu'est-ce que ça veut dire? Où est-ce?

TESS: Tu dois le savoir. Tu y es déjà allé!

(Michael réfléchit. Il a un flash: dans le désert encore petit, ilcourt tout seul dans la nuit. Il y a un panneau. Quand il se réveille. Tess n'est plus là)


(Au Crashdown)

MARIA: Bon et quoi d'autres?

LIZ: Voilà, elle avait une moyenne générale de 15 au collège où elle était avant. Oh, elle était très forte en histoire.

MARIA: Les notes on s'en fiche, il n'y a pas une évaluation quelconque. Des tests psychologiques?

LIZ: Oh, oui, oui, c'est une aliène mutante connu sous le nom de Nasedo.

MARIA: Ah!

MAX: Tu trouveras rien d'anormale dans ses fiches. Tess Harding est l'adolescente typique. Nasedo couvre ses traces.

(Kyle entre dans le café)

LIZ: Ah, il est venu. Il faut que j'aille lui parler de Tess.

MAX: Tu crois qu'il t'écoutera?

LIZ: Je sais pas, avant il me faisait confiance.

MARIA: Toi, tu l'as écouté quand il t'a prévenu pour Max?

LIZ: Je ne peux pas le laisser s'enferrer sans lui dire un seul mot.

(Elle va vers Kyle)

LIZ: Merci d'être venu. On peut parler?

KYLE: Parler de quoi?

LIZ: Eh bien, je t'ai vu avec la nouvelle fille Tess.

KYLE: Ah, super! Elle est canon. Il n'y pas mieux que les blondes. (Il regarde ses cheveux) Ah, désolé.

LIZ: Oh, c'est vrai, ouais, ouais, elle est très chouette. Et de quoi est-ce que vous parliez?

KYLE: En quoi ça t'intéresse?

LIZ: C'est juste que j'aie entendu dire des choses un peu bizarres sur elle.

KYLE: Ah oui? Quoi?

LIZ: Bah, c'était surtout sur sa façon de traiter les mecs. Elle les agiche et ensuite elle les laisse tomber froidement.

KYLE: A-ah!Ouais! Et tu sais de quoi tu parles.

LIZ: Ecoutes, méfie-toi d'elle. Si j'étais toi je préférerai ne pas fréquenter cette fille.

KYLE: Qu'est-ce qu'il y a? Tu es jalouse?

LIZ: Non.

KYLE: Alors, c'est quoi? Tout le monde a le droit à un peu de bonheur, à part Kyle, c'est ça?

LIZ: Non, non, Kyle, pas du tout. Fais-moi confiance, je t'en supplie. Je sais que ça a l'air idiot mais c'est vraiment dans ton intérêt.

KYLE: Alors, ça t'embêterait tant que ça si je passe quelque moment avec elle? Qu'elle m'a demandé de la retrouver ce soir par exemple?

LIZ: Kyle, il y a beaucoup des choses que tu ignores.

KYLE: Ce que j'ai vu d'elle m'a plu.

LIZ: Ne reste jamais seul avec elle. (Kyle rit) Elle pourrait se servir de toi.

KYLE: Et pourtant, j'y conte bien. Mais si tu as raison, qu'est-ce que tu penses de la bibliothèque? Tu crois que j'y serais en sécurité?

LIZ: La bibliothèque publique?

KYLE: Mm-mm!

(Il part)


(A la bibliothèque)

(Max et Liz attendent Tess et Kyle. Ils font semblant de lire)

LIZ: Tu crois qu'elle se sert de Kyle comme un appât pour nous obliger à la suivre là-bas.

MAX: C'est ce qu'il y de plus logique. Ecoutes, si c'est un piége, tu emmènes Kyle hors d'ici.

LIZ: Je ne suis pas venue pour ça. Je veux être près de toi si jamais Tess essaye de te manipuler.

(Tess et Kyle arrivent)

MAX: Les voilà. (Ils se cachent derrières les livres)

LIZ: Pourquoi Kyle?

MAX: Pour être sûr qu'on la remarquera.

LIZ: Mais pourquoi est-ce que Nasedo ne s'adresse pas à toi directement?

MAX: Pourquoi est-ce que le shérif ne nous arrête pas? Ou le FBI? Personne n'est sûr de ce que nous sommes, pas même Nasedo. S'ils se trompent, c'est trop grave.

(Tess tient la main de Kyle et l'emmène près des étagères au fond de la bibliothèque)

LIZ: Bon, je vais à gauche, tu vas à droite.

MAX: Attends.

LIZ: Max, c'est toi qu‘elle veut, n'oublie pas.

(Plan sur Max qui va à droite et qui les cherche. Il les trouve)

TESS: Voilà, on y est.

KYLE: "Les langues anciennes". Quel est le rapport avec la dissertation que tu prépares?

TESS: Absolument aucun.

KYLE: J'espérai que tu dirais ça. (Il essaye de l'embrasser)

TESS: Il y ajuste un bouquin dont j'ai besoin en histoire.

KYLE: Et si on essayait de communiquer dans le langage le plus ancien du monde.

TESS: Il est sur l'étagère la plus haute. Tu m'aides, s'il te plaît.

(Plan sur Liz qui les cherche le plus discrètement possible)

(Plan sur Tess qui monte pour prendre son livre)

KYLE: Attention. Fais doucement.

(Plan sur Max qui monte aussi)

TESS: J'y suis presque. (Elle libère l'étagère, pose sa main sur le mur. La main argentée apparaît. Elle traverse le mur avec sa main et prend un livre. Max l'a vu. Tess descend)

KYLE: Il est en quelle langue?

TESS: Une langue morte.

(Plan sur Max qui descend et va vers Liz)

KYLE: Alors rien ne presse pour le déchiffrer. (Il essaye de l'embrasser)

TESS: Je rentre chez moi. (Elle s'en va)

KYLE: Mais...on vient à peine d'y arriver.

(Retour à Max et Liz)

LIZ: C'était quoi, Max?

MAX: Quelque chose qui nous concerne. Elle voulait que je le voie. Et elle nous a amené ici pour ça.


(Chez les Evans)

(Max entre dans sa chambre et allume la lumière. Michael y est déjà)

MICHAEL: Le ranch Pohlman.

MAX: Quoi?

MICHAEL: Les carrés sur la carte, le symbole, c'est là.

MAX: Jamais entendu parler.

MICHAEL: C'est parce que le gouvernement s'en est emparé en 1947. Devine pourquoi?

MAX: C'est près du site.

MICHAEL: C'était le site de l'accident, Max. Il ne figure sur aucune carte. Ils ont fait disparaître toutes les traces mais je peux les retrouver. Et les peintures vont nous y conduire.

MAX: Tu as trouvé ça tout seul. On ne te l'a pas soufflé?

MICHAEL: Ouais. (Max ferme la porte)

MAX: Michael, si Nasedo essaye de se servir de toi, il faut te méfier.

MICHAEL: Je me suis rappelé les lieux, j'ai eu un flash. Tu n'es pas le seul à en avoir. Et la bibliothèque, qu ‘est-ce qui s'est passé là-bas?

MAX: Rien.

MICHAEL: Quoi? Elle y est emmenée Kyle sans raison?

MAX: Peut-être, je sais pas. Il faut qu'on parle à Isabel demain. Tu ferais mieux de dormir ici.

(Isabel dort. Elle rêve: elle pousse la balançoire avec le bébé, elle l'embrasse, Michael le prend dans ses bras et embrasse le bébé aussi, ils rient)

(Isabel se réveille. Michael aussi. Il se lève)

(Michael entre dans la chambre d'Isabel. Isabel est debout)

ISABEL: Tu fais les mêmes rêves, non?

MICHAEL: Les mêmes.

ISABEL: Les roches en surplomb, les symboles...

MICHAEL: Et nous deux.

ISABEL: Le bébé! Je crois que c'est vrai, Michael. J'attends sûrement un enfant de toi. On a fait en dormant.

(Ils regardent le ciel par la fenêtre. On voit un V)

MICHAEL: Un jour ou l'autre, ce genre des choses devait arriver. Max a beau essayé de le nier. On n'est pas humain, Isabel.

ISABEL: Oh, mon Dieu, Michael, qu'est-ce qu'on va faire?

(Michael la prend dans ses bras)

(Max dort. Sa fenêtre est ouverte. Il fait un rêve: lui et Tess marchent dans le désert près des rochers; ils s'arrêtent; ils se prennent la main; ils regardent le symbole "four square")

Tess est au dessus de Max. Max se réveille.

TESS: C'est l'heure. Tu comprends, n'est ce pas?

MAX: Dis moi, dis moi ce que je ressens.

TESS: Je vais tout te montrer et tu vas te rappeler.

(Tess touche le visage de Max avec sa main puis prend la sienne. Max se met debout)


(Le désert)

(On voit la voiture de Tess amenant Max. Le ciel est plein d'étoiles. Dans la voiture: on voit le visage de Max, il ne bouge pas, il n'a aucune réaction. Tess conduit la voiture. Le livre qu'elle a pris dans la bibliothèque est sur ses genoux. La voiture s'arrête près des rochers. Le V est dans le ciel. Max descend de la voiture et ferme la porte)

MAX: C'est ça ! C'est ce que Michael a vu dans son hallucination. (Tess est à côté de Max; ils regardent les rochers)

TESS: Nous l'avons tous vu. Ca fait partie de notre vie à tous.

(FLASH: La petite Isabel et le petit Max descendent par ces rochers. Le petit Michael est loin derrière)

MAX: Pourquoi tu dis nous?

TESS: Prend moi dans tes bras (ils se rapprochent) et tu vas te rappeler! (Max la pousse. Tess a faillie tomber)

MAX: Je me rappelle que tu es un assassin. Depuis 1959.

TESS: Quoi?

MAX: William Atherton. Celui qui a écrit le livre sur les aliens (Tess recule mais Max se rapproche). Il parlait de toi, n'est ce pas? C'était ton ami et il menaçait de te dénoncer et tu l'as tué.

TESS: Tu es devenu fou, Max! (Tess recule mais Max se rapproche)

MAX: Et puis qui d'autre? La femme d'Everett? Tu as tué une femme innocente juste parce qu'elle te gênait.

TESS: Je n'ai jamais tué personne!

MAX: Et les photos de ces empreintes celles dont Valenti nous a parlé et combien d'autres victimes est ce qu'il aura après ce soir? Alex? Maria?... Liz? (Tess est prêt à pleurer; Max est vraiment très fâché et violent)

TESS: Je ne ferai mal à personne Max.

MAX: Non, pas tant que tu auras ce que tu veux.

TESS: Il ne s'agit pas de ce que je veux, ça ne dépend pas de moi. Tout est inscrit là. (Elle lui montre le livre) C'est notre destin. (Max prend le livre et pousse Tess violemment, elle tombe)
MAX: Non, je ne suis pas comme toi. Je vis dans ce monde. C'est tout ce que je sais et je n'ai rien à voir avec quelqu'un d'aussi diabolique comma toi. (Tess se lève)

TESS: Tu me prends pour un diable? (Max prend Tess par sa veste; il lui fait vraiment peur)

TESS: Je ne me cache pas Max.

MAX: Je veux que tu me montres... (Il l'a jette par terre et la tient pou qu'elle ne puisse pas s'échapper; Tess pleure: elle a peur) Change de forme. Fais moi voir ton vrai visage. Et mon vrai visage.

MAX: Change de forme. Fais moi voir ton vrai visage.

TESS: Oh non Max. Je ne peux pas changer de forme. Je ne suis pas ce que tu crois. (Max la lâche mais reste au-dessus d'elle) Réfléchi Max, tu ne me vois pas pour la première fois. Tu me connais. Tu sais qui je suis)

(FLASH: Le petit Max sort de l'incubateur; il regarde autour de lui; il voit encore deux incubateurs vides; Max se retourne; il voit la petite Isabel et le petit Michael; ils se regardent; Max se retourne et voit un incubateur; il s'approche de lui et touche avec sa main; c'est dur; à l'intérieur de l'incubateur il y a une petite fille avec des cheveux bouclés; c'est Tess; Max se retourne et voit Michael s'approcher du mur; il pose sa main, une autre main argenté apparaît; Michael met sa main dans celle qui est sur le mur; une porte s'ouvre; Isabel et Max cachent leurs visages avec leurs mains car il y a beaucoup de lumière; Isabel tend sa main à Max; il hésite, regarde la petite Tess plusieurs fois puis finalement la prend; Michael est déjà sorti; Isabel et Max sortent main dans la main laissant la petite Tess dans l'incubateur)

(Il fait jour. Max et Tess sont debout près de la voiture. On a l'impression que Max est hypnotisé. Il regarde Tess)

TESS: Tu sais qui je suis maintenant, non? Tu sais que c'est notre destin. (Michael arrive en courant et prend Tess par sa veste. Isabel arrive aussi)

MICHAEL: Qu'est ce que tu as fait à Max et à nous tous?

MAX: Arrête Michael... Elle n'est pas Nasedo.

ISABEL: Mais alors qui est ce Max? (Max regarde Tess)

MAX: Elle est des nôtres. (Michael et Isabel la fixent, Tess sourit)

* Max, Michael, Tess et Isabel sont placés comme dans le symbole "four square".

* ISABEL * MAX

* MICHAEL * TESS

(Episode begins with an up close shot of Isabel on a starry night.)

ISABEL: I’m finally ready to let someone in. And I want him to be you.

ALEX: I’ve been waiting to hear that, Isabel. And I want to be the only one for you, cause you’re the only one for me.

(Michael appears behind them as they kiss. Suddenly she is in the desert with all the symbols on the ground. Michael is beckoning to her, then Alex.)

ALEX: Isabel. Isabel.

(At the warehouse.)

ALEX: Isabel, wake up. She’s moving around.

ISABEL: Ok. Ok.

(Isabel picks up a phone and dials.)

(Outside the Harding Residence, Michael and Maria are sleeping in the Jetta.)

MARIA: Hello?

ISABEL: Maria, are you up?

MARIA: Yeah, we’re awake.

ISABEL: She’s leaving now

MARIA: We’re on it.

(In a hallway at school.)

LIZ: I knew you weren’t really falling in love with her.

MAX: That’s the truth, Liz. You’ve got to believe that.

LIZ: I do. And now we know it’s really Nasedo.

MAX: And whoever Nasedo really is, it’s using Tess’ body to get to me.

LIZ: Right. To manipulate you.

MAX: I can’t control myself when I’m with her.

(A phone rings.)

LIZ: Yeah, we’re in position. Ok. We got it. She’s in the parking lot headed this way.

(They follow Tess until she goes into the girls’ restroom.)

LIZ: Ok, I’ll take it from here.

MAX: Wait, I don’t want you going in there alone.

LIZ: Max, she still thinks I’m just your girlfriend. She’ll never suspect anything.

MAX: She’s dangerous. Never forget that.

(In the girls’ bathroom.)

LIZ: Tess! I thought I saw you come in here.

TESS: Look, Liz, I thought we got everything straightened out last night.

LIZ: We did?

TESS: I mean about Max. We’re going to try and be friends, right? All of us.

LIZ: Right, friends.

TESS: Then tell me, why is everybody following me?

(Opening Credits)

(At a merry-go-round somewhere.)

MARIA: So she didn’t hurt you, or threaten you?

LIZ: No. She acted totally innocent. I’m telling you, she has no idea that we found out about her.

MAX: We can’t trust anything she says.

MICHAEL: Well, maybe we should trust her. This is the fourth alien we’ve been waiting for our whole lives.

ISABEL: I don’t think that anyone, or anything that would pretend to be a teenage girl in order to seduce Max is on our side.

MAX: Isabel’s right. It’s a shape-shifter. Who knows what other powers it has that we don’t have. The three of us, no matter what we may discover about ourselves...we were raised human. Nasedo’s an alien. Nasedo’s killed. And judging from the way I felt when I was with Tess, it definitely has some kind of power over us.

ISABEL: Yeah, I felt it too. Like I was drawn to her for some specific reason. Like I had to let her in.

LIZ: Isabel, you have to fight it.

MAX: You too, Michael.

MICHAEL: You just want to deny who we really are?

MAX: I want us to stay who we really are! Don’t you?

ALEX: I’m the one least involved. The one she won’t suspect. I’ll get close to her.

ISABEL: No! Stay away from her, Alex. Besides, we don’t even know if Nasedo is Tess anymore.

MAX: Could be anyone at anytime.

LIZ: We can only trust each other, now more than ever.

ALEX: We can’t just sit around and wait for her to do something to one of us.

ISABEL: Max, Michael and I will find out all we can about her, ok? We won’t give her the chance to surprise us. Please, Alex, I don’t want anything bad to happen to you.

MARIA: Wait, what are you guys going to do?

MAX: We’re going to keep following her. Hope she reveals more to us before she finds out we’re on to her. We still got the camera in her house, remember?

(At Sheriff Valenti’s office.)

MR. HARDING: But who? Who would plant this in my house?

SHERIFF: You say you’re new in town?

MR. HARDING: That’s right.

SHERIFF: House have any previous occupants?

MR. HARDING: Brand spanking new, Sheriff.

SHERIFF: You mind if I ask what line of work you’re in Mr. Harding?

MR. HARDING: Government consultant, the boring stuff, facilities management, that kind of thing. No special clearances, no matters of national security, if that’s what you’re thinking.

SHERIFF: You ever have any contact with the FBI?

MR. HARDING: What? Oh, Lord no, Sheriff. I’m just a guy who’s trying to do his job and get along in a new town, that’s all. Nobody’s been in that house but me, my daughter and the movers...oh, and a couple of her friends from school.

SHERIFF: I have heard some stories about unscrupulous moving companies in town. Staking out your place for future robberies, that sort of thing. I’ll tell you what, leave your information with my deputy outside. I promise I’ll get to the bottom of this.

MR. HARDING: Well, thank you, Sheriff. I feel safe in your hands.

(At the Administration office at school.)

ISABEL: Hi. I’m on the Sunshine Committee this year, and we were wondering if we could just get...

ADMINISTRATOR: The what?

ISABEL: The Sunshine Committee. You know, kinda like the Welcome Wagon for new students. Helps them get along and fit into a new place.

ADMINISTRATOR: I’ve been here eight years. I’ve never heard of a Sunshine Committee.

ISABEL: I know. Isn’t that terrible? A few of us though it was time to start one up. You can never have too much sunshine, don’t you think? Anyway, there’s a new student that just started here, Tess Harding, she’s our first project. And I though maybe I could get some information about her from you. You know, her class schedule, something from her last school...anything personal that might make her feel more at home.

ADMINISTRATOR: Well, I’ll have to get permission from the Vice Principal.

ISABEL: Right. Ok.

(Isabel goes behind the desk, and pulls up Tess’ record while the Administrator is away.)

(At the Crashdown.)

LIZ: So that’s it. Science Lab third period, hallway between fourth and fifth, and P.E.

MAX: I think that’s all.

LIZ: And there was no other contact? She didn’t even look at you?

MAX: Nothing.

MARIA: She’s playing hard to get. It’s a classic move. She ignores you, thinking it’s going to make you crazy and force you to go to her.

LIZ: Are you still drawn to her, Max?

MAX: No.

LIZ: Hm.

MARIA: Which only further necessitates the implementation of my plan.

MAX: Wait. What plan?

MARIA: Oh, Operation Never-Leave-Max-Alone-For-An-Instant. That way one of us is always around in case she works the voodoo on you again.

MAX: I don’t need a babysitter.

MARIA: No, you’re right. What you need is a bodyguard – at all times.

MICHAEL: I don’t cook for myself, you know.

LIZ: You know, Max, Maria’s right. We don’t know what she’ll do to you if she ever gets you alone.

MAX: I told you, you don’t have to worry.

LIZ: I know. Max, I’m not saying any of this because I’m jealous. It’s just that...she’s an alien, Max.

MAX: So am I.

LIZ: Yeah but, what if she’s...

MAX: The bad kind? One of the monsters people have been so afraid of since the crash?

LIZ: I can’t help it. You know, no matter how much I get to know you, Tess, Nasedo, I...she scares me.

MAX: That’s why we won’t let her win. So go change, we’ll go back to the garage and watch her on the monitor.

SHERIFF: Isn’t that against the law, Mr. Evans? I wish you’d stop doing that...hiding things from me. ‘Cause you see, I always know more than you think I do. Ed Harding found that inside his house. Now I know you put it there, and I know it’s special issue FBI equipment, so the question is: how’d you get your hands on it in the first place? You know what it tells me? That Pierce and the alien hunting unit of the FBI are here in Roswell in full force, and they’re paying special attention to you. How am I doing? I need you people to remember something...all of you. The more I know, the safer you’ll be.

MICHAEL: Don’t even think about it Maxwell.

(At the Evan’s residence.)

DIANE: Oh, look, (laughing). Wait, look at this one.

TESS: Oh that is so cute.

DIANE: Oh, gosh. Oh, Izzy. Hi, honey. Your new friend, Tess, stopped by, and I just got to chatting, and the next thing I know, I’m telling all kinds of stories about you and Max when you were little.

ISABEL: What kind of stories?

DIANE: Oh, um...the road trip to Florida...and the time Max brought home that snake. Do you remember that? Who could forget? Oh, and that silly clown show that the two of you used to put on for us.

ISABEL: Mom, that’s like our whole lives.

TESS: You’re so lucky to have such a wonderful family, Isabel. There’s so many happy memories.

ISABEL: Yeah.

DIANE: Listen, I’m sorry I rambled. Really. I, uh, I don’t know. I start looking at pictures and the memories flood over me and I can’t stop talking. So, I got to get to the market. You two have a good time, ok?

ISABEL: Ok.

DIANE: And, um, Tess, welcome to Roswell.

TESS: Thank you Mrs. Evans.

DIANE: Oh, please, call me Diane, won’t you? And know that you’re welcome here anytime. Bye sweetheart.

ISABEL: Bye. So I didn’t really see you I school today.

TESS: I know, I saw you at the Administration office but I didn’t have time to...

ISABEL: God.

TESS: I’m sorry...I didn’t mean to make you nervous.

ISABEL: You don’t. You don’t make me nervous.

TESS: I just want to be completely honest with you, Isabel. I feel the closest to you. You know, like we share something special. And that’s why I want you to know the truth. I just don’t want you to hate me for it.

ISABEL: No, I...I couldn’t

TESS: I have feelings for Max, Isabel. Strong feelings. I know Max loves Liz. That’s what everyone tells me. But don’t you ever get signals from someone Isabel?

ISABEL: Signals?

TESS: You know... moments when you connect with someone. And there’s no mistaking what’s going on. Like no matter who you may be with, or what you may think, that you and this other person are destined to be together.

ISABEL: No! No, never.

TESS: Well, that’s the way I feel about Max, and those are the signals that I’ve been getting from him. Are you sure you’ve never felt that way about anyone? Pay more attention, Isabel. There are signs all around you.

(Isabel’s bedroom.)

ISABEL: She really scared me, Max. It was like I lost a few seconds of time, and when it was over, I wasn’t even sure if what I remembered had happened or not. Is that what she did to you?

MAX: Kind of. It was like she could make my mind go places I wasn’t taking it.

ISABEL: How about your body? I mean, did you feel like something inside of you was changing...like waking up?

MAX: Something primal.

ISABEL: Instinctive.

MAX: Something not human.

(Michael opens the window.)

MAX: What’s wrong?

MICHAEL: I don’t know. You tell me.

ISABEL: I called him. I didn’t think any of us should stay alone tonight.

(Isabel has a dream about her and Michael kissing in the desert where the symbols are on the ground. She and Michael both wake up gasping at the same time.)

MAX: Michael, what is it?

MICHAEL: Isabel.

MAX: Are you ok? What did you see?

ISABEL: It was only a dream.

MICHAEL: It was only a dream.

(Downstairs at the Evans residence. They are looking at Max’s drawing of the cave symbols.)

MICHAEL: That’s the one.

ISABEL: Definitely.

MAX: And you’re sure you both had the same dream: the rock formation, the map on the ground, everything?

MICHAEL: Yeah.

MAX: Think! Was there anything else, anything unusual? I mean...what were you guys doing out in the middle of the desert?

ISABEL/MICHAEL: Nothing!

ISABEL: Nothing important. There was this one other thing...when Tess was here yesterday, when she told me to look for signs, she made that symbol out of sugar cubes.

MAX: So it means something. If we just knew how to read this!

ISABEL: Tell him, Michael.

MAX: Tell me what?

MICHAEL: I thought I figured it out once, but…

MAX: But what?

MICHAEL: I was wrong.

ISABEL: What if you weren’t? Michael used the V constellation to navigate the symbols.

MAX: How did you know how to do that?

MICHAEL: I just knew. But it didn’t work.

MAX: But what didn’t work?

ISABEL: The night you were drunk, Michael and I went to the public library. That’s where the symbol was supposed to lead. We though that if Nasedo left us a symbol at the cave, then we should send one back to him.

MAX: Why didn’t you tell me about this, Michael?

MICHAEL: You mean why didn’t I get your approval?

MAX: Do you realize what you did? That’s why Nasedo is here. It’s why he’s pretending to be Tess. You led him right to us.

MICHAEL: Yeah, I thought that was the goal.

MAX: The goal is to stay in control. It always has been. Discovery on our terms...no one else’s. I mean, this whole search you’ve been on, didn’t you ever think it could lead to this?

MICHAEL: Lead to what? An answer to every question we ever had? Maybe Nasedo is here to make things better. Oh, I forgot, what could be better than your comfortable little life in Roswell, New Mexico. Why are you so scared to be alien?

MAX: Why are you so scared to be human?

ISABEL: That’s enough, both of you. Do you ever stop to ask how I feel? God. No, you’re too busy deciding who’s right to notice that this is happening to me, too. Oh, God. Whatever Tess did when she was here yesterday, the sugar cubes, the...I think she made me have that dream.

MAX: Let’s just try to be prepared. You never know when these dreams may come again.

(At school in the Science lab.)

LIZ: There it is, Aries.

MAX: Michael’s been doing this all his life, you know. Always thinking he knows better than us, but always just getting us into more trouble.

LIZ: Families can be hard.

MAX: I don’t even know if that’s what we are. I mean, that’s what we’ve pretended to be for so long, but what if Nasedo tells us something different. Does Michael even think about these things?

LIZ: You are who you choose to be. Just like...just like you’re with who you choose to be with.

MAX: I really want to believe that.

LIZ: Let’s go look it up. Let’s see...Aries, it’s the first sign of the Zodiac, the key astronomical element in many ancient traditions involving, spring, the equinox, pagan ceremonies, and even Indian fertility rituals. But it’s not quite the same V shape you described.

MAX: Try creating a constellation pattern for today’s date.

LIZ: Oh. What was it like...um, you know, kissing her?

MAX: It was upsetting. It made me feel things about myself I didn’t like. Like there was this whole side of me I never even knew about.

LIZ: The alien side.

MAX: Maybe.

LIZ: Oh, wow, it’s Venus. When it’s in the right place in the sky, it completes the V shape. It started moving into this formation after the last full moon.

MAX: About the time that Tess showed up.

LIZ: Oh my God, what is she doing with Kyle?

MAX: Whatever it is, it can’t be good.

(In a hallway at school.)

MICHAEL: Hey.

MARIA: Hey right back at you.

MICHAEL: I’ve been thinking.

MARIA: Oh, great this usually involves me having to get my car towed.

MICHAEL: What? I’m talking about us.

MARIA: Us?

MICHAEL: Yeah, our relationship.

MARIA: Wait, I’ve never heard you use that word in a sentence before.

MICHAEL: Can we get serious here?

MARIA: Whoa, are you ok?

MICHAEL: I just...I didn’t sleep much last night.

MARIA: Because you were thinking about our relationship?

MICHAEL: Yeah.

(In the janitor’s closet.)

ALEX: Whoa, hey what is the emergency?

ISABEL: Alex, I’ve been thinking.

ALEX: Oh, this can’t be good.

ISABEL: You know how I said I wanted to take things slow?

ALEX: The word glacial comes to mind.

ISABEL: Maybe it’s time to melt the ice.

ALEX: Whoa, wh... what?

ISABEL: I’m ready. For a relationship, and I want it to be with you…not with anyone else I know.

ALEX: Well...there’s someone else?

ISABEL: No! No, absolutely not. Only you.

ALEX: Oh, well...you know...

(In a hallway at school.)

MICHAEL: I think that we should only see each other.

MARIA: Wait. As opposed to all the other relationships we’re having with people?

MICHAEL: What do you mean by that?

MARIA: No...I mean that we already are only seeing each other. Right?

MICHAEL: Yeah.

MARIA: Right.

MICHAEL: So?

MARIA: I mean, unless you’ve got someone on the side.

MICHAEL: No!

MARIA: Ok.

MICHAEL: No. So. Well, then if we’re already doing it, let’s make it official.

MARIA: Official. Like going steady, or something?

MICHAEL: Going steady.

MARIA: Ok.

MICHAEL: I just don’t want anyone to ever come between us.

MARIA: Ok. You should have more of these tortured sleepless nights.

MICHAEL: Let’s not talk about last night anymore.

(In the janitor’s closet.)

ALEX: This is like...whoa, this is monumental. You know. I mean we...we’ve got to go about this the right way. You know, romance. Um, how, uh, how about tonight?

ISABEL: How about right now?

ALEX: Ok.

(They kiss. In the hallway, Maria and Michael are also kissing, and drawing a crowd.)

MARIA: Michael.

MICHAEL: Let’s go in here.

MARIA: Ok.

(They open the door to the janitor’s closet where Alex and Isabel spring apart.)

ISABEL: Alex and I are together now.

MICHAEL: Maria and I are going steady.

ISABEL: Great.

MICHAEL: Great.

MARIA: Must be something in the water.

(At the Evans residence.)

ISABEL: Thanks for bringing me home. I’m sorry you didn’t get to finish eating your food.

ALEX: Oh, that’s ok. I can have a Galaxy Melt at anytime. I know the cook, remember? Besides, that’s what boyfriends are for.

ISABEL: I’m just so tired.

ALEX: Well, you said you didn’t sleep well last night...maybe you’re the one who’s hungry.

ISABEL: Oh, I couldn’t eat right now if you paid me. I just...I just need to lay down. You know, just take a little nap.

ALEX: You’re beautiful, you know that? Sweet dreams.

(Isabel has another dream of her and Michael kissing. She also sees an unborn child.)

(At Michael’s apartment. He’s trying to map the location of the four squared symbol.)

MICHAEL: Where the hell are you?

(Tess shows up outside his window, and draws the four squared symbol on the glass.)

MICHAEL: What does that mean? Where is it?

TESS: You already know. You’ve been there before.

(Michael has a vision of himself as a child running past a sign for Puhlman Ranch.)

(At the Crashdown.)

MARIA: Come on, come on, come on. What else?

LIZ: Um… She has a 3.0 average from one school. 3.2 from...and...what, she has a 3.4!

MARIA: Ok, enough with the grade crap...any unusual evaluations? Like psyche stuff?

LIZ: My God, yeah, here it is: she’s really a shape-shifting alien also known as Nasedo.

MAX: You won’t find anything wrong in that file. Tess Harding is the perfect teenaged girl. Nasedo covers his tracks.

(Kyle enters the Crashdown.)

LIZ: Oh, he came. Look, I’ve got to go talk to him about Tess.

MAX: He won’t listen to you.

LIZ: You know, he might. He trusted me once.

MARIA: Did you listen to him when he warned you about Max?

LIZ: I can’t let him just get sucked into this without trying. Uh, thanks for coming. Can we talk?

KYLE: About what?

LIZ: Well, I saw you with that new girl, Tess.

KYLE: Oh, man! What a knockout, huh? Can’t beat a blonde. Oh, sorry.

LIZ: No, she is...she is really nice. What were you guys talking about?

KYLE: Why are you so interested?

LIZ: Well, it’s just that I’ve heard some things about her.

KYLE: Oh yeah, what things?

LIZ: Just, you know… the way she treats guys. She like leads them on, and then she just drops them cold.

KYLE: Yeah… I guess it takes one to know one.

LIZ: Well, just be careful with her. You know, if I were you, I would just stop seeing her altogether.

KYLE: What, is this like a jealousy thing?

LIZ: No.

KYLE: Ok, so it’s just an everybody-deserves-to-be-happy-but-Kyle thing.

LIZ: No. No, Kyle. It’s not. Please trust me, ok? I know it sounds strange, but I promise you it’s for your own good.

KYLE: So it would really bother you if I just spent a little more time with Tess? Say like we happen to have a study date later tonight, or something?

LIZ: Kyle, there’s things about her that you don’t even know.

KYLE: Well, I like what I’ve seen so far.

LIZ: Just don’t be alone with her, ok? She could be using you.

KYLE: That’s exactly what I had in mind, but just in case you’re right, what about the library? Hmm? Think I’ll be safe there?

LIZ: The public library?

(At the public library.)

LIZ: Do you really think she’s using Kyle as bait, I mean, just to get us to follow her here?

MAX: It’s the only thing that makes sense. Look, if this is a trap, I want you to get Kyle and get out of here.

LIZ: But Max, that’s why I’m here. If Tess tries any mind games, I’ll be here to snap you out of it.

MAX: It’s them.

LIZ: Why Kyle?

MAX: To make sure we’d notice.

LIZ: Why doesn’t Nasedo come up to you all this time?

MAX: Why doesn’t the Sheriff just come and pick us up? Or the FBI? No one’s sure enough about us. Not even Nasedo. The risk of exposure’s too great.

LIZ: Ok, you go left, I’ll go right.

MAX: Wait, Liz.

LIZ: You’re the one she’s after, remember?

KYLE: So...ancient languages… what does this have to do with our English assignment?

TESS: Absolutely nothing.

KYLE: I was hoping you’d say that.

TESS: There’s just this one book I need for my history class.

KYLE: Well, what do you say we start speaking the most ancient language known to man?

TESS: I think it’s on the top shelf. Would you mind helping me up? I’ve almost got it.

KYLE: So, what language is this?

TESS: It’s a lost language.

KYLE: Then no one will mind if we don’t find it.

TESS: Time to go.

KYLE: But we just got here.

LIZ: What is it, Max?

MAX: Something about us. She wanted me to see it. That’s why she brought us here.

(In Max’s bedroom.)

MICHAEL: Puhlman Ranch.

MAX: What?

MICHAEL: The four squared symbol on the map, that’s where it is.

MAX: I’ve never even heard of it.

MICHAEL: That’s because the government took it over in 1947. Three guesses why.

MAX: Close to the crash site?

MICHAEL: It was the crash site, Maxwell. But it’s not on any maps any more. It’s like they erased any trace of it. But I can find it. The cave painting will lead us right to it.

MAX: And you just figured this out all by yourself

MICHAEL: Yeah.

MAX: Michael, if Nasedo is doing anything to you, you can’t trust it.

MICHAEL: Hey, I remembered it, ok? I had a flash. You’re not the only the only on who gets them. So, what happened at the library?

MAX: Nothing.

MICHAEL: What she just took Kyle there for no reason?

MAX: I said nothing happened. We’ll talk to Isabel in the morning. You better spend the night here again.

(Isabel is having another dream; this time she and Michael are happy parents. She wakes up.)

ISABEL: You’ve seen them too, haven’t you?

MICHAEL: The dreams.

ISABEL: The rock formation...the symbol.

MICHAEL: The two of us.

ISABEL: The baby. I think it’s all true, Michael. I think I’m pregnant with your child. How can this be?

MICHAEL: Something weird like this had to happen sooner than later. No matter what Max wants to think, we’re not human, Isabel.

ISABEL: Oh my God, Michael, what are we going to do?

(In Max’s room. He is dreaming of Tess and the symbols.)

TESS: It’s time. You understand, don’t you?

MAX: Tell me. Tell me what I’m feeling.

TESS: I’ll show you everything, and you’ll remember.

(They drive off into the desert.)

MAX: This is it. This is what Michael saw in his hallucination.

TESS: We’ve all seen it. We’ve all been here before.

MAX: What do you mean, “we”?

TESS: Hold me, Max. You’ll remember.

MAX: I remember you’re a killer… starting from 1959.

TESS: What?

MAX: William Atherton. The one who wrote the alien book? It was about you, wasn’t it? He was your friend, but he threatened to expose you, so you killed him, right?

TESS: What are you talking about?

MAX: Then who was next? Everett Hubble’s wife? An innocent woman died just because she got in your way.

TESS: I’ve never killed anyone.

MAX: What about the other hand print pictures Valenti told us about? And how many other victims will there be after tonight? Alex? Maria? Liz!?

TESS: Nobody has to get hurt, Max.

MAX: Sure, until you get what you want.

TESS: It’s not just what I want, it’s what’s meant to be. It’s all in here, Max. Our destiny.

MAX: No! I am not like you. I live in this world. It’s all I know! And I will not be a part of anything as evil as you.

TESS: Is that what you think I am?

MAX: Show me who you really are. Don’t hide behind this face.

TESS: I’m not hiding, Max.

MAX: I said, show me! Shape-shift! Show me what you really look like...what I really look like.

TESS: God, Max, that’s not who I am. That's not who I am. Think Max. You’ve seen my face before. You know who I am.

(Max has a vision of himself coming out of the pod. Isabel and Michael were already out. There was a fourth pod with a girl with blond curls. They left her there.)

TESS: You know who I am now, don’t you. You understand our destiny.

MICHAEL: Hey. What the hell did you do to him? To all of us?

MAX: Michael, stop it. She’s not Nasedo.

ISABEL: Then who is she, Max?

MAX: She’s one of us.

(Scene fades out with an overhead shot of the 4 aliens in the four square formation)

Kikavu ?

Au total, 60 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

jptruelove 
02.10.2019 vers 11h

naadd 
09.03.2019 vers 20h

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

Aloon33 
01.06.2018 vers 19h

Siobhan62 
19.10.2017 vers 21h

kazmaone 
27.09.2017 vers 21h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Retrouvez désormais tous les EVs de la citadelle dans la rubrique HypnoFanfics!
HypnoFanfics | Parcourez la bibliothèque!

Notre quartier dédié à la série Elite vient d'ouvrir ses portes ! Bonne visite !
Nouveau quartier ! | Elite

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente
Actualités
New Mexico - Steven Krueger au casting de la saison 3

New Mexico - Steven Krueger au casting de la saison 3
Steven Krueger (The Originals) obtient un rôle récurrent dans la 3ème saison de Roswell, New...

Alternative Awards 2020 : pensez à voter !

Alternative Awards 2020 : pensez à voter !
Les Alternative Awards 2020 ont débuté depuis le début de la semaine. Les catégories se succèdent,...

New Mexico - Le Trailer de la Saison 2

New Mexico - Le Trailer de la Saison 2
La bande-annonce de la seconde saison de Roswell, New Mexico vient de faire son apparition sur la...

Le quartier recrute !

Le quartier recrute !
Après un long moment à partager la vie des aliens, albi2302 a décidé de s'éloigner de Roswell pour...

Roswell New Mexico obtient une 3ème saison

Roswell New Mexico obtient une 3ème saison
The CW a accordé une nouvelle saison aux 13 séries de sa grille. Roswell New Mexico en fait partie...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

chouchou70, Hier à 12:11

Bonjour à tous, la neuvième catégorie des Friday Night Lights Awards est arrivé. Venez nombreux sur le quartier

mnoandco, Hier à 14:59

Avec une petite journée d'avance, les calendriers du côté de New Amsterdam, Cold Case et FBI Portés Disparus sont disponibles ;-) Enjoy

sabby, Hier à 19:47

Le quartier Elite a retouché un peu les couleurs de son design en fonction de vos avis lors de l'ouverture. N'hésitez pas à laisser un p'tit com

choup37, Hier à 21:51

Synopsis, photos, et bande-son dévoilée pour le futur film Kaamelott! Excités? On vous attend!

stella, Hier à 22:18

Thèmes et bannières attendent vos votes dans les préférences!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site