VOTE | 115 fans

#317 : Quatre extraterrestres et un couffin

Tess débarque avec son fils : il n'a pas été accepté sur Antar car il est 100% humain. Max et Isabel racontent tout à leurs parents car le FBI les cherche et pour qu'ils soient en sécurité.

Popularité


5 - 1 vote

Titre VO
Four alien and a baby

Titre VF
Quatre extraterrestres et un couffin

Première diffusion
07.05.2002

Diffusions

Logo de la chaîne UPN

Etats-Unis (inédit)
Mardi 07.05.2002 à 21:00

Plus de détails

Ecrit par : Russell Friend & Garrett Lerner
Réaliser par : William Sadler

Guests :
Emilie de Ravin ... Tess Harding
Garrett M. Brown ... Phillip Evans
Mary Ellen Trainor ... Diane Evans
Woody Brown ... Major Carlson
Bart McCarthy ... Colonel Thompson

317. Quatre extraterrestres et un couffin

Michael et Max débattent de la signification du fragment calciné de vaisseau que Michael a volé à la base.

Au même instant, le vaisseau est entouré d’une nuée de scientifiques de la base. Alors qu’ils recherchent une porte, l’ovni se remet à vrombir. Un sifflement émane du vaisseau tandis qu’un joint de pressurisation cède et qu’un panneau d’accès invisible s’ouvre pour révéler un minuscule nourrisson humain. Alors qu’un officier s’apprête à toucher l’enfant, un énorme bruit retentit et une autre partie du vaisseau s’ouvre. Du sang jaillit partout tandis qu’une forme monstrueuse fouette l’air, tuant tout le monde sur son passage. Le bébé a disparu et personne n’est laissé en vie.

Peu de temps après, le Colonel Gus Thompson découvre le carnage. Il dit au Major Carlson qu’il veut que l’alien responsable soit retrouvé et éliminé.

Ce soir là, dans la chambre de Liz, Max et sa bien-aimée font passionnément l’amour avant d’être interrompus par un coup de fil de Diane. Elle lui dit qu’il doit rentrer à la maison immédiatement.
Elle passe le même coup de fil à Isabel et Jesse.

Ils arrivent tous à al maison des Evans tandis que des hélicoptères patrouillent dans les cieux. Diane passe immédiatement la vidéo d’Isabel en train d’utiliser ses pouvoirs. Avant qu’Isabel n’ait pu s’expliquer, un grand fracas retentit dans la cuisine.

Max va voir et trouve Tess, effrayée, qui tient leur fils dans ses bras. Max emmène son fils Zan dans le salon pour que sa famille le voir et retourne discuter avec Tess. Elle admet lui avoir menti en prétendant que le bébé ne pouvait survivre sur Terre. Mais c’était nécessaire pour qu’il l’aide à rentrer sur sa planète. Quand Max menace de la tuer, elle lui dit qu’elle est liée à leur enfant. S’il la tue, leur enfant mourra. Max ne peut savoir si c’est un nouveau mensonge ou non et ne veut pas rendre le risque. Tess dit qu’elle est revenue car Kivar l’a menacée. Il a refusé de reconnaître les droits au trône de Zan et voulait le faire éliminer. Elle admet avoir tué tout le monde à la base.

Dans le salon, alors que ses parents tiennent leur petit-fils dans leur bras, Isabel leur explique ses origines aliens. Kyle appelle Jesse et le prévient que l’Air Force est sur la piste de Tess. Le Major Carlson frappe à la porte et Philip parvient à le faire attendre juste assez longtemps pour permettre à Max, Tess et au bébé d’aller se réfugier chez Michael.

Liz arrive à l’appartement oû elle a rendez-vous avec Max et est choquée d’y trouver Tess. Soudain, Tess est projeté à travers la pièce par Liz dont les mains crépitent d’énergie extraterrestre. Liz est prête à tuer Tess pour venger le meurtre d’Alex mais Max l’en empêche, craignant que son fils ne puisse survivre sans sa mère. Kyle arrive à son tour et Tess est déçue de recevoir un accueil aussi froid de sa part que de celle des autres. Elle essaie d’expliquer qu’elle a été élevée par un tueur dans l’esprit que le but de sa vie était de porter le bébé de Max et de le ramener sur Antar. Mais elle ne reçoit aucune compassion de personne.

Au Crashdown, Maria et Liz discutent de la soudaine réapparition des pouvoirs de Liz et de sa haine envers Tess.

Chez les Evans, le Major Carlson découvre l’enregistrement qui incrimine Isabel. Il la jette dans un sac comme preuve.
Chez Michael, le groupe regarde les infos télévisées qui parlent du dispositif mit en place pour empêcher les « terroriste » de s’enfuir.

Isabel les appelle pour les avertir que l’Air Force a trouvé une couverture du bébé et qu’un chien l’a reniflé pour retrouver sa trace.

Max, Michael, Tess et le bébé foncent dans la voiture de Max jusqu’à un barrage. Quand les deux policiers approchent de la voiture, Tess utilise ses pouvoirs pour qu’ils ne voient qu’un siège vide à l’arrière au lieu de Zan et elle. Les bergers allemands des gardes commencent à aboyer, poussant les policiers à inspecter le véhicule de plus près. Tess lutte pour faire durer l’illusion mais perd le contrôle quand le bébé se met à pleurer. Max démarre en trombe et retourne vers Roswell tandis que Michael utilise ses pouvoirs pour mettre hors service les véhicules des policiers, les rendant incapables des les poursuivre.

Le seul endroit sûr oû ils peuvent se regrouper est désormais l’appartement d’Isabel. Tess dit à Max d’emmener Zan en sûreté et quelle a menti sur le fait qu’il ne peut vivre sans elle car il est parfaitement humain. C’est pour cela qu’il a été rejeté sur Antar. Fort de ces nouvelles informations, le groupe se demande s’il ne devrait pas livrer Tess aux autorités afin qu’ils cessent de rechercher des aliens. Mais Max ne veut pas qu’elle soit retenue prisonnière et étudiée pour le reste de son existence. Le groupe décide que cette décision soit mise aux voix. La voix de Liz conclue le vote en faveur de Tess.

Alors que tout le monde a sombré dans le sommeil, ivre de fatigue, Tess réveille Liz et lui demande de la conduire à la base afin qu’elle puisse se livrer aux autorités.

Sur le chemin, Tess lui avoue que chaque fois que Max l’a embrassé, il pensait en fait à Liz. Alors que Tess sort de la voiture et avance vers la base, elle dit à Liz qu’elle ne laissera personne l’enfermer et l’étudier, puis disparaît. Liz entend des cris, des sirènes, et finalement des coups de feu. Elle réalise alors ce que Tess a fait tandis qu’un flash de lumière blanche aveuglant et qu’une onde d’un choc d’un autre monde accompagne l’explosion de la base.

A l’appartement des Ramirez, le bébé pleure.

Une semaine plus tard, chez les Evans, Max dit à son père que le bébé ne sera jamais en sécurité tant qu’il le gardera avec lui. Pour le sauver, Max demande à son père de lui trouver une bonne famille adoptive. Réalisant qu’il n’a pas d’autre moyen, Philip accepte.

Max embrasse son fils une dernière fois. Philip s’éloigne en voiture avec Zan, qui tient un hochet en forme de soucoupe spatiale à la main.

(L’épisode commence en fin d’après-midi dans l’appartement de Michael. Michael est assit et mange des graines de tournesol et fixe la pièce d’un vaisseau extraterrestre qu’il avait volé l’épisode d’avant dans la base aérienne. Max est en train de se brosser les dents, il se prépare à sortir.)

MAX: Ca va faire deux heures que tu regardes ce truc.

MICHAEL: C’est une pièce d’un vaisseau extraterrestre qui c’est craché quand même.

MAX: C’est pas pour ça que c’est plus intéressant à regarder.

MICHAEL: Ca vient peut-être de notre planète.

MAX: Ouais ou peut-être pas.

MICHAEL: Tu pourras prendre ça au sérieux. Un OVNI a atterri...

MAX: Il s’est écrasé. Je le prend au sérieux, c’est pas une obsession comme toi.

MICHAEL: L’obsession peut-être une bonne chose. Y’a peut-être des ennemis extraterrestres à bord.

MAX: Raison de plus pour s’en éloigner.

MICHAEL: Pourquoi ? Ils t’ont fait des misères les petits hommes verts ?

MAX (prend ses clefs sur le comptoir): Rien ne nous dit que le vaisseau ou la soucoupe était habité. Et s’il y avait un occupant, il est sûrement mort dans le crash.

MICHAEL: On est pas mort dans le notre. (Max et Michael échange un regarda, puis Max se tourne pour partir.) Qu’est-ce que je fais de ça alors ?

MAX: Heu... le quitte pas des yeux. Peut-être qu’il y a une armée de monstres qui va en sortir.

MICHAEL: Je préfère quand t’es complètement parano.

(Max se retourne et lui fait un sourire. Michael continue à étudier l’objet.)


(A la base aérienne, il y a bourdonnement d’activité puisque plusieurs personnes sont en train de travailler dans un hangar comme celui de l’épisode précédent. A l’intérieur, une partie du hangar est recouverte par une bâche en plastique. Le vaisseau extraterrestre qui s’est écrasé est à l’intérieur, et c’est ça le centre de l’attention de tout le monde. Un officier entre dans la base.)

OFFICIER : Monsieur.

OFFICIER SUPERIEUR: Pas de trace d’une porte ou d’un cockpit ?

OFFICIER: Non. Toujours rien. Attention monsieur.

(Une personne annonce que l’enregistrement va commencé.)

PERSONNE: Mise ne place des systèmes. Analyse. Nous commençons. Un... Un... Deux

OFFICIER SUPERIEUR: Les systèmes de propulsions ?

OFFICIER: Rien non plus. A ce demander comment cette chose a pû voler.

OFFICIER SUPERIEUR: Y’a sûrement une explication.

OFFICIER: On ne la pas encore trouver mais ç’est pas facile de travailler vite sans risquer de l’endommager.

(Soudainement, des étincelles volent de la coque à cause des techniciens.)

OFFICIER SUPERIEUR: Hey, hey faites attention. Nous devons conserver cette chose.

(Il approche de la coque et la touche. Soudainement, un bruit sourd se fait entendre.)

OFFICIER SUPERIEUR: Mais qu’est-ce qui a fait ça ?

OFFICIER: ... je ne sais pas...

(Un trou s’ouvre sur un côté du vaisseau et révèle un symbole extraterrestre. Une porte s’ouvre soudainement, révélant un bébé humain baignant dans une lumière bleue.)

OFFICIER SUPERIEUR: Oh, mon Dieu...

(L’officier supérieur avance lentement vers le bébé et soudainement, c’est la chaos. Tout le monde hurlent et courent par tout, du sang éclaboussent, des machines explosent et les techniciens meurent. Puis, soudainement, tout redevient calme. Le bébé est emportée par une force invisible.)


[Générique]


(Max et Liz sont enlacés sur le lit de Liz, s’embrassant et se caressant pendant qu’ils s’embrassent.)

LIZ: Oh c’est bon d’être de nouveau dans tes bras...

MAX: ...excuses-moi, tu m’as parlé ?

LIZ: Ouais.

MAX: Ca va ?

LIZ: Oui ça va. (Elle s’arrête et montre sa main à Max.) Tu vois ? Y’a plus d’éclairs verts. Rien.

MAX: Tu es sûre que ça va ? Ton père est descendu t’es sûr ?

LIZ: Oui, il nettoie son grill. Il remontera pas.

MAX: T’es sûre ?

LIZ: ...oui ! (Ils s’embrassent passionnément.)

(Une sonnerie de téléphone se fait entendre. Ils continuent à s’embrasser, Liz passe son bras sous Max et commence à chercher sa poche de pantalon. Il l’embrasse puis sourit lorsqu’elle trouve le téléphone et le jette par terre.)

LIZ (riant): Il est oû ce téléphone ?!... Dégage !

(Ils continuent à s’embrasser. Quelques secondes plus tard, le téléphone sur la table de nuit de Liz sonne.)

LIZ: Fais comme si y’avais rien.

MAX: ...um hum...

LIZ: D’accord ?

MAX: Oui.

(Le répondeur se met en marche, le message enregistré par Liz : "Vous êtes bien chez les Parker, il n’y a personne. Laissez un message. ")

VOIX SUR LE REPONDEUR: Bonjour Liz. C’est Diane Evans, la mère de Max. (Max cesse soudainement d’écouter le message, et Liz l’entraîne plus loin dans leurs ébats.) Je chercher Max, c’est… c’est assez urgent…

(Max, exaspéré, soupir et se laisse tomber sur le lit.)

MAX: ...Oh ça y’est, elle m’a achevé.

VOIX SUR LE REPONDEUR: ...si vous êtes là, pourriez-vous me…

LIZ: Allo ? Bonjour, Mme Evans. Hum... oui, oui bien sûr, oui il est là. Je vous le passe, au revoir.

(Max prend le téléphone, mais Liz le met sur son oreille gauche pour pouvoir mordiller son autre oreille pendant qu’il parle avec sa mère.)

MAX: Oui, maman. Qu’est-ce qu’il y a ?… un dîner de famille, mais qu’est-ce qu’il y a de si urgent ? Un dîner c’est pas urgent ? (soupire) Ca peut pas... être ce week-end ?… On doit réviser... avec Liz.

LIZ (chuchotant): T’as raison. Réviser. (Elle glousse.)

MAX: Biologie. (Il fait un sourire rapide à Liz et reprend sa conversation.) Ouais, d’accord. Dix minutes. A tout de suite. (il raccroche) …je suis désolé.

LIZ: Hum... c’est pas grave…

MAX: On continuera plus tard ?

LIZ: Mon père aura finit avec son grill dans une demi heure.

MAX: Viens me rejoindre chez Michael. On sera tranquille.

LIZ: Ouais et Michael ?

MAX: Je m’en occupe.

LIZ: ...d’accord. (Ils s’embrassent encore.)


(Isabel est en train de discuter avec sa mère au téléphone pendant que l’on voit Jesse, en train de manger sur la table de la cuisine.)

ISABEL: Je n’ai pas envie de me disputer avec toi, maman. Mais est-ce qu’on ne pourrait pas plutôt… ? D’accord, je viens. Non, on vient d’accord. Au revoir. (Elle raccroche le téléphone et soupir, exaspérée.) Ma mère veut qu’on vienne dîner chez eux.

JESSE: Quoi ? Ce soir ?

ISABEL: Oui ce soir.

JESSE: Je suis déjà en train de manger.

ISABEL: Alors ne manges plus.

JESSE: Isabel.

ISABEL: Quoi ?

JESSE: J’ai... j’ai pas du tout envie d’y aller.

ISABEL: Moi non plus, mais on doit y aller.

JESSE: Et bah vas-y sans moi…

ISABEL: Jesse... J’ai déjà dit à ma mère que tu venais aussi alors peux-tu au moins faire semblant que tout va bien entre nous pendant une heure ?

JESSE: J’ai pas arrêté de faire semblant pendant trois jours avec ton père. J’ai pas arrête de faire semblant depuis que j’ai découvert ce que tu étais alors maintenant j’en ai assez. Je ne fais plus semblant !

ISABEL: Et moi tu ne crois pas que j’en ai assez ? C’est pour ça que je ne voulais pas te pourrir la vie avec ça.

JESSE: Mais c’est ce que tu as fait Isabel ! C’est ce que tu as fait !

ISABEL: Oh non, ça va pas recommencer. Décidément tu n’as que ça à dire.

JESSE: T’espères quand même pas que je…

ISABEL: Des semaines. Ca fait des semaines, Jesse.

(Ils continuent à se disputer.)


(A la base militaire, plusieurs employés étudient les dégâts qu’à causé le vaisseau extraterrestre.
[At the air force base, several personnel are investigating the destruction surrounding the alien ship. Un général parle à un officier puis au major Carlson, que nous avons découvert dans l’épisode précédent en tant qu’officier responsable de l’incident provoqué involontairement par le colonel Theodore Griffin et ses manigances qu’il a fait avec la fille de Griffin, Connie.)

GENERAL THOMPSON: Repassez-le.

(Nous entendons la bande se rembobiner, puis des cris perçants, des hurlements.)

GENERAL: Arrêtez ça suffit. (Il parle ensuite au major.) 16 techniciens massacrés.

MAJOR: Il n’y a plus aucun témoin occulaire. Un appareil à déclenchement automatique a réussit à prendre ce cliché. (Il remet un image au général.)

GENERAL: La comédie a assez duré. Je veux que Roswell soit quadriller jour et nuit et que cette chose soit isolée et détruite. Mobilisez tout le monde.

MAJOR: A vos ordres.

(Le major tourne les talons et s’en va.)


(Dans l’obscurité de la nuit, Jim Valenti et son fils Kyle reviennent chez eux avec des sacs provenant de l’épicerie.)

KYLE: ... et si tu me l’avais dit, j’aurais fait à manger.

JIM: Oui mais j’avais...

(Alors que Jim allume la lumière, il s’arrête brusquement. La cuisine a été saccagée. Il y a une traînée rouge sur la porte du réfrigérateur.)

JIM: (cherche un pistolet caché dans le mur.) Surtout n’avances pas. Restes derrière moi… (Il marche avec précaution dans la pièce, puis entre dans la maison.)

KYLE: Est-ce que… c’est du sang ?

JIM: J’en ai l’impression.

(Entrant dans la pièce obscure, ils entendent la porte de la chambre de Kyle se fermée soudainement. Jim se déplace lentement vers elle, et ouvre la porte, son revolver prêt. Au moment oû il regarde à l’intérieur, un flash les aveugle et une explosion de verre brisé se fait entendre. Ils entrent dans la chambre et découvre un énorme trou dans la fenêtre. On voit alors Jim et Kyle profondément inquiets, examinant le trou fumant pendant que les hélicoptères au-dessus de leur zone d’habitation.)


(Au même moment, Phillip Evans regarde par la fenêtre les hélicoptères éclairant une zone avec des projecteurs.)

PHILLIP: Y’a de l’animation dehors.

(Max, Isabel et Jesse sont assis dans le salon des Evans avec Diane Evans.)

MAX: Alors… maman. Qu’est-ce qu’on mange ?

DIANE: Je ne sais pas. Je n’ai rien préparé pour le dîner.

(Max et Isabel se regardent, embarrassés.)

ISABLE: Mais heu... on va se faire livrer ?

PHILLIP: Nous n’allons rien manger et... il y a une chose que votre mère et moi aimerions vous montrer.

(Il s’assoit à côté de sa femme sur le canapé et utilise la télécommande pour mettre en marche la vidéo. Le groupe voit Isabel avec un tourbillon d’objets autour d’elle. Horrifié, chacun réalise que les parents d’Isabel l’ont surprise utilisant ses pouvoirs. Jesse baisse les yeux et secoue la tête. Max regarde Isabel qui le regarde aussi, bouleversée par ce qu’elle vient de voir.)

ISABEL: Je n’arrive pas à croire que vous m’ayez espionné. (Elle se lève et marche vers Max. Elle s’arrête devant sa chaise, tournant le dos aux autres.)

DIANE: Je suis désolé, mais nous n’avons pas eu le choix !

PHILLIP: Alors maintenant nous voulons comprendre. Qu’est-ce que ça veut dire ? Qui êtes-vous ?

(Max se lève lentement en faisant face à ses parents, et Isabel se retourne.)

MAX: Vos enfants.

PHILLIP: C’est sûr ?

ISABEL: Oui c’est sûr !

(Soudainement il y a un bruit comme un pot se brisant, et ils regardent tous vers la cuisine.)

DIANE: Mais qu’est-ce qui se passe ?

MAX: ...je vais aller voir.

(Isabel parle dans un souffle pendant que Max s’en va, la laissant seule.)

ISABEL: Je te remercie Max.


(Max marche avec précaution dans la cuisine. Elle semble vide, et il commence à partir, lorsqu’il entend une voix faible et familière provenant d’une partie sombre de la cuisine.)

VOIX: ...Max...

(Une jeune femme blessée sort de l’ombre, portant un bébé dans ses bras. Max est stupéfait lorsqu’il la voit.)

MAX: Tess...

(Tess chancelle, luttant pour respirer.)

TESS: Prends-le... vite.

(Au prix d’un grand effort, elle place le bébé dans les bras de Max, puis perd connaissance et s’effondre sur le sol. Il ne fait encore effort pour l’aider, mais regarde fixement, incrédule et étonné, le bébé. Les autres arrivent dans la cuisine, à la recherche de Max.)

PHILIP: Max... Qu’est-ce qu’il y a ?

MAX: .......c’est mon fils.


(La blessure de sa jambe partiellement soignée, Tess est en train de dormir sur le lit de Max. Il la regarde méchamment. Soudainement elle se réveille effrayée, recherchant le bébé.)

TESS: Zan ! Oû est Zan ??

MAX: ...Tu l’as appelé Zan ?

TESS: Mais c’est ton fils et ton vrai nom est Zan. Oû est-ce qu’il est ?

MAX: A côté. Avec des gens qui viennent de découvrir qu’ils étaient grands-parents.

(Tess bondit du lit et ouvre la porte.)

MAX: ... Arrêtes (Tess s’avance quand même et Max utilise se pouvoir pour claquer la porte devant elle.)… Assieds-toi.

TESS (montrant sa jambe): Je crois que ce serait trop te demander de soigner ma cuisse ?

(Pendant que Max parle à Tess, sa voix est remplie de haine et de peine.)

MAX: Pouvoir te soulager n’est pas ma priorité.

TESS: D’accord... (Elle marche dans la chambre et lu fait face, un air provoquant sur le visage.) Tu as sûrement des tas de choses à me dire, alors vas-y, je t’écoute.

MAX: Je croyais que le bébé ne supportait pas cette atmosphère. Je l’ai senti en me connectant avec lui.

TESS: Non, j’avais besoin que tu le crois. J’ai mit ça dans ta tête, c’est tout. (Max renifle de dégoût.) Il fallait que je fasse n’importe quoi pour que tu active le granilith.

MAX: Y compris tuer Alex ?

TESS: Non, ça je ne l’ai pas voulu.

MAX: Oh oui, c’est pas une grosse perte pour toi. Et si je te tuais pour voir. (Max tend sa main vers Tess, prêt à la foudroyer avec ses pouvoir.)

TESS: Si tu me tues, tu tues Zan.

MAX: Qu’est-ce que ça veut dire ?

TESS: Mon fils. Notre fils. Lui et moi nous sommes liés... physiquement. Si je meurs, il meurt.

MAX: Non ce n’est pas vrai. (Max garde sa main tendue vers elle.)

TESS: Alors tues-moi et tu verras si ce n’est pas vrai.(Max est tenté mais ne fait rien.) Je te connais, Max. Tu ne prendrais jamais un tel risque. Tu vas me faire confiance, je le sais bien.

(Tess reste là, sans bouger, alors Max baisse lentement sa main.)


(Dans le salon, Diane Evans tient son petit-fils pendant que Phillip Evans est assis à côté d’elle.)

DIANE (caressant le bébé, le laissant lui sucer le petit doigt.): oh oui, oui…

PHILLIP: Oû était Tess pendant tout ce temps ? Et pourquoi est-ce qu’elle a débarqué chez nous comme ça ?

DIANE: Phillip...

PHILLIP: Tu crois qu’elle est plus ou moins lié avec ce qui se passe avec Isabel ?

DIANE (souriant mais exaspérée, chuchote): Phillip ! Shhh... Ca attendra.

(Dans l’autre pièce, Jesse, inquiet, s’approche d’Isabel.)

JESSE: ...Est-ce que ça va ?

Isabel: A ton avis ?... Max est avec Tess… Mes parents doivent me prendre pour un monstre…

JESSE: Ecoutes… il ne faut pas t’en faire. Max va régler cette histoire et… et tes parents t’aimeront quoi qu’il arrive.

ISABEL: Ca je n’en sais rien, Jesse. (Elle se tourne vers lui et fronce les sourcils.)


(Max regarde par la fenêtre de sa chambre un hélicoptère qui cherche. Il se tourne à nouveau vers Tess.)

MAX: Qu’est-ce que tu fait ici ? Pourquoi es-tu revenue ?

TESS: Kivar m’a trahi en refusant que Zan hérite du trône et… il allait le tuer alors je me suis échappée.

MAX: C’est toi qui t’es écrasée dans le désert.

TESS: Oui. Il y a eu un problème.

MAX: Avec un avion de l’armée de l’air.

TESS: Il a essayé de nous abattre. D’ailleurs je ne sais pas pourquoi. Typiquement humain comme réponse. Mon vaisseau a été détruit et je suis revenue à moi au moment oû ils vulaient prendre Zan.

MAX (inquiet): Qu’est-ce que tu as fait ?

TESS: J’ai protégé mon fils.

(Les hélicoptère de l’armée volent près, et les projecteurs lumineux par la fenêtre éclairent leurs visages.)

MAX: Et combien de personne as-tu tué pour ressortir ?

TESS: J’en sais rien du tout…

MAX: Combien ?

TESS: Je m’en souviens pas !

MAX (en colère): Combien Tess ?

TESS: Une vingtaine, peut-être une quinzaine ! Je n’ai pas eu le temps de compter !

MAX: Dire que j’ai éprouvé de l’affection pour toi...

TESS: Oui, c’est vrai. Et je n’avais pas manipuler tes pensées.

MAX (fixe Tess un long moment): Tout ça n’a plus d’importance. Notre enfant dois quitter Roswell.


(Kyle et son père sont en train de nettoyer leur maison saccagée.)

KYLE: Oh, peut-être qu’on devrait appeler Max.

JIM: Oui peut-être qu’on devrait.

(Soudainement quelqu’un frappe à la porte.)

JIM: Restes là.

(Jim va répondre à la porte et se retrouve devant un commandant de l’armée, accompagné par d’autres officiers et des chiens chercheurs.)

JIM: Oui ?

MAJOR: Bonjour, je suis le major Carlson, armée de l’air américaine. Nous recherchons un individu qui c’est échappé de la base de Rogers. Et les chiens nous ont conduit jusqu’ici.(Un chien renifle les chaussures de Jim et commence à geindre.)

JIM: C’est curieux, oui.

MAJOR: Il y a bien du sang sur vos chaussures.

JIM: Votre chien a l’air d’être de cet avis.

MAJOR: Nous devons fouiller votre maison.

JIM: Mais je ne sais pas si…

MAJOR: Allez-y.

JIM: Mais je…

(Les officiers poussent la porte et rentrent dans la maison. On voit Kyle sortir un peu de sa chambre pour les voir eux et leurs chiens. Il rerentre dans la chambre et ferme la porte.)

JIM: ...Quand je suis arrivé la maison était dans cet état. Et pus il y avait du sang pr terre.

MAJOR (tenant une photo de Tess): Avez-vous cette femme ?

JIM (reconnaît Tess mais ne le dit pas): Non. Non, il n’y avait… il n’y avait personne. Et vous croyez que c’est cette petite blonde qui a fait ça ?

MAJOR: Y’a-t-il quelqu’un d’autre dans la maison ?

JIM: Non.

SOLDAT: Major.

(Ils ont découvert le trou dans la fenêtre de la chambre de Kyle. Les chiens sentent l’odeur d’un étranger sous la fenêtre.)


(Chez les Evans, Isabel regarde inquiète le ciel plein de projecteurs et d’hélicoptères. Son père l’appelle.)

PHILLIP: Isabel. On peut te parler ?

ISABEL: Non, pas maintenant papa, je t’en prie…

(Le téléphone sonne.)

ISABEL: Je vais répondre.

JESSE: Non, tu vas rester là. Moi je vais répondre. (Il marche vers le téléphone et le prend.) Allo?.

(C’est Kyle, appelant d’un téléphone payant proche de chez lui.)

KYLE (parlant rapidement): Jesse, Jesse. Bon écoutes-moi bien c’est hyper important. Y’a un extraterrestre en fuite.

JESSE: Oui on est au courant. C’est Tess.

KYLE: Tess ? Comment ça ?

JESSE: Bah elle est là. Elle a ramené le fils de Max.

KYLE: Elle a le bébé ? Non mais c’est pas vrai. Oh, je sens que ma tête va exploser. Ecoutes, l’armée a suivit ses traces jusqu’à ma baraque. Ils vont débouler chez vous.

JESSE: Et qu’est-ce que tu veux qu’on fasse ?

KYLE: Il faut vous en aller !

(Kyle se cache un peu mieux car un véhicule de l’armée est tout près de lui.)

JESSE: Kyle, excuses-moi mais là tu tombes mal. Il va falloir que je te rappelle. (Jesse raccroche.)

KYLE: Allo, Jesse ? Jesse? (Il raccroche lui aussi le téléphone.) Cette fois on y est.


(Jesse retourne dans le salon chercher Isabel.)

PHILLIP: Nous n’avons pas besoin d’une explication complète, disons... nous cherchons à comprendre certaines choses…

JESSE: Isabel, il faut que je te parle. Tu peux venir dans la cuisine.

PHILLIP: Non. Ca devra attendre.

JESSE: J’en ai pour deux minutes.

(Jesse et Isabel vont dans la cuisine et ferment la porte.)

JESSE: Les militaires recherchent Tess et le bébé.

ISABEL: D’accord. Va chercher mon frère. Je dis à mes parents qu’o s’en va.

JESSE: Pourquoi tu ne leur dis pas la vérité ? Peut-être qu’ils pourraient nous aider.

ISABEL: Ou nous livrer.


(Isabel retourne dans le salon pendant que Jesse va chercher Max.)

ISABEL: Il faut qu’on parte.

PHILLIP: Non, non. Tu ne vas nulle part.

ISABEL: Papa... (Elle s’assoit devant ses parent, sa mère tient tous le bébé.) Maman…Ecoutez-moi. Des personnes qui nous veulent du mal veulent prendre le bébé de Max.

DIANE: Isabel, mais de quoi tu parles ?

(Soudain, quelqu’un frappe à la porte.)

MAJOR (à l’extérieur de la maison): Agent Carlson, officier de l’armée de l’air. Ouvrez la porte.

ISABEL: Non papa. Ne fait pas ça je t’en prie!

PHILLIP (regarde Isabel, étonné): Mais quoi, tu veux dire que c’est l’armée les personnes qui vous veulent du mal ?

ISABEL: Oui, ce sont eux qui veulent prendre le bébé.

MAJOR (frappe encore): Ouvrez la porte. Armée de l’air des Etats-Unis.


(Soudain, Max et Jesse arrivent dans le salon.)

MAX: Maman, donnes-moi le bébé. On doit s’en aller.

DIANE: Mais qu’est-ce que ça veut dire ?

(Max et Isabel échangent un regard désespéré, alors que l’armée continue à tambouriner à la porte, demandant d’entrer.)

ISABEL: Le bébé de Max est un extraterrestre.

PHILLIP: Mais... un quoi ?

ISABLE: Comme moi. C’est pour ça que j’arrive à faire des choses bizarres.

MAJOR: Mr et Mme Evans. Ouvrez la porte.

MAX: C’est vrai. On est différent mais … on est toujours vos enfants. Il fat nous aider.

MAJOR CARLSON: Ouvrez la porte ou nous serons obligé d’employer la force.

(Leur père hésite un instant puis se lève et va ouvrir la porte.)

ISABEL: Papa !!

(Phillip ouvre la porte à moitié pour parler aux officiers.)

MAJOR: Nous devons fouiller votre maison.

(Phillip regarde Isabel puis se tourne vers le major.)

MAJOR: Il faut nous laisser rentrer

PHILLIP: Désolé, je ne peux pas.

Pendant que Phillip occupe les officiers, Max prend le bébé des bras de sa mère, et ils s’en vont.)

MAJOR: Je ne vous demande pas votre permission.

PHILLIP: La police militaire n’a aucune juridiction ici…

MAJOR: Laissez-moi passer !

PHILLIP: Avez-vous un mandat pour perquisitionner ?

MAJOR: Sergent. (Les autres soldats entrent de force dans la maison pendant que Philip est retenu et qu’ils commencent leurs recherches.)


(Max et Tess avec le bébé entre dans l’appartement de Michael. Michael est assit en train de ragarder la télé, mais bondit quand il voit Tess et la menace, la main levée…)

MICHAEL: Restes oû tu es, Tess !!

MAX (s’interposant entre Tess et Michael): Michael, non !

MICHAEL: Pousses-toi, s’il te plaît.

MAX: Quand tu te seras calmé.

MICHAEL: Tu sas qu’elle ment alors n’écoutes pas ce qu’elle dit.

MAX: Elle tient mon fils.

MICHAEL: Eloigne le bébé d’elle.

MAX: Il a besoin d’elle. Si tu l’as tue, mon fils mourra.

MICHAEL (hésitant mais se reprenant): Bn alors dis moi ce qu’elle fait là ?

MAX: C’est une longue histoire. Mais on doit quitter Roswell.

MICHAEL: Ouais, elle fait pitié.

TESS: Contente de te revoir moi aussi.

MAX (avertissant Tess): Ca va, arrêtes. (Il la rejoint pour lui prendre le bébé.)


(A l’extérieur de l’appartement de Michael, Liz arrive. Elle se recoiffe et sourit pendant qu’elle arrive à la porte, oû elle avait prévue de passer sa soirée avec Max.)

(A l’intérieur, Tess vient juste de finir de raconter son histoire à Michael.)

MICHAEL: Alors c’est toi qui t’es écrasée dans le désert l’autre soir.

TESS: Tu comprends toujours aussi vite, Guerin.

(Soudain, Tess est projetée dans les airs. Elle atterrit dans la pièce voisine et Max et Michael sont choqués. Ils regardent derrière eux.)

LIZ: Lèves-toi, pourriture.

(La main de Liz grésille avec des étincelles vertes. Sans attendre, Liz projette encore Tess, la frappant de nouveau contre le mur pendant que Max et Michael sont légèrement sonnés durant un moment.)

LIZ: Je vais te tuer !!

MAX: ...Liz...non...

(Max met rapidement le bébé dans les bras de Michael et va arrêter Liz.)

LIZ: Tu m’entends, je vais te crever pourriture !!

MAX: Liz..non !


(Max entraîne Liz et la pousse à l’extérieur, dans le patio.)

MICHAEL (souriant à Tess): Bienvenue au pays.

(Dehors, Liz est encore agitée, éloignant Max de la poignée.)

LIZ: Quoi ? Ne me dis pas que tu as encore confiance en elle ?

MAX: Ah non, ça je te rassures mais... mais mon fils et elle sont liés. Si on la tue, on le tue.

LIZ: C’est pratique comme ça.

MAX: Pour l’instant, je dois faire avec. Je suis obliger de la croire.

LIZ: La croire. Alors qu’elle nous a tous trahi et qu’elle a tué Alex !

MAX: Oui je sais.

LIZ: Non, tu ne sais pas. Elle dois payer. Max, promets-moi que quand tous sera finit elle paiera pour ce qu’elle a fait.

MAX: ......Je te le promet...

LIZ: Quand ce sera fait, tu pourras revenir me voir. (Liz se tourne et s’en va, le laissant seul.)


(Liz marche dehors alors que Kyle rentre.)

KYLZ: Liz, est-ce que tout va bien ? (Liz passe devant lui) …Ah d’accord…

TESS: Oh Kyle ! Qu’est-ce que je suis contente de te revoir !

KYLE (marchant dans la pièce, mais ne regarde pas Tess): Ne t’approches pas de moi.

TESS: Kyle, laisses-moi au moins m’expliquer !

KYLE (à Michael): Pourquoi tu ne l’as pas tué ?

Michael: Max n’a pas voulu.

(Max arrive et prend le bébé pour l’emmener loin de Tess.)

MAX: Viens Zan. Vaut mieux pas que tu vois ça.

TESS: Fais attention, Max.

KYLE: Qu’est-ce que tu fais là ?

TESS: Demandes leur. J’en ai assez de me répéter.

KYLE: Bien, alors dis moi ce que tu faisais chez nous tout à l’heure.

TESS: Je comptais sur vous pour m’aider.

KYLE: Alors pourquoi tu es partie si vite ?

TESS:Je protégeais mon fils.

KYLE: Il n’était pas en danger.

TESS: Ton père avait une arme ! L’instinct a prit le dessus ! D’ailleurs j’aurais pû vous tuer !

KYLE (riant ironiquement): Ah ouais... on te devrais peut-être quelque chose. La réponse est non.

TESS: Kyle...

KYLE: On t’as accueillie dans notre maison, on t’as protégée et comment tu nous as remerciée ? Tu m’as fait un lavage de cerveaux, tu m’as fait porter le cadavre d’Alex !

TESS: Non, je n’ai jamais voulu te faire...

KYLE: Tais-toi arrêtes.

TESS: Tu n’as pas entendu ma version de l’histoire Kyle.

KYLE: T’as une version ? L’assassin a une version !

TESS: J’ai été élevé par un tueur, Kyle. Un être violent et malade.

KYLE: Ne joues pas les victimes s’il te plaît. En fait, si tu étais humaine… je te dirais que tu n’as jamais eu de cœur. (Il s’en va, la laissant seule.)


(Chez les Evans, Diane, Phillip, Jesse, et Isabel sont assis à la table de la cuisine parlant tranquillement pendant que les militaires continuent à fouiller la maison.)

DIANE: Comment peux-tu dire ça, Isabel. Vous êtes exactement comme nous.

ISABEL: A moitié seulement.

DIANE: Et l’autre moitié ?

ISABEL: Pas maintenant, s’il te plaît...

PHILLIP (à Jesse): Depuis quand êtes-vous au courant ?

JESSE: A peu près un mois.

PHILLIP: Et... vous vous y êtes fait ?

JESSE: Bah, j’essaye. Elle... elle est toujours la femme que j’aime. Elle reste Isabel.

(Jesse prend la main d’Isabel, et la regarde tendrement. Phillip est content pour sa fille, mais Diane secoue toujours sa tête. Entre temps, une des officiers a trouvé et confisqué la cassette oû on voit Isabel utiliser ses pouvoirs.)


(Au Crashdown, Maria est assis dans un box avec Liz, buvant un verre.)

LIZ: J’ai tendu mon bras et ça l’a plaqué contre le mur.

MARIA: Attends, tu veux dire comme le fait Michael ?

LIZ: Hum.

MARIA: Je croyais que tes petits pouvoirs avaient disparus.

LIZ: Oui, moi aussi. Mais quand je l’ai vu, j’ai senti une énergie qui m’a envahie, c’était… c’était de la haine, de la colère. Oh... je croyais que cette partie de ma vie était oubliée et enterrée.

MARIA: Non, pas du tout. Cette partie de ta vie tu ne l’a jamais oublié ou enterré. Tu ne t’en ai jamais remise.

LIZ: Oui, mais… je veux que Tess sorte de ma vie.

MARIA: Ca, ça ça peut se faire. Il suffit que tu ailles voir un des militaires et que tu lui dises oû elle est.

(Liz se tourne et regarde les soldats debout devant la porte du Crashdown, questionnant les gens.)

LIZ: Non, je… je peux pas faire ça.

MARIA: Moi je peux. (Maria commence à se lever.)

LIZ: Non restes là ! (Maria se rassoit mais secoue la tête.) Qu’est-ce qu’il y a ?

MARIA: J’en ai vraiment assez de voir ma meilleure copine comme...

LIZ: Comme quoi ?

MARIA: Comme... comme une victime. T’as pas à être une victime toi… Pardonnes à Max ou oublies-le. C’est l’un ou l’autre. Mais tu devras prendre une décision. C’est à toi de décider parce que c’est ta vie.

(Liz la regarde triste et pensive.)


(A l’appartement de Michael, Michael, Max, Kyle et Tess sont assis et essaye de décider de ce qu’il vont faire. Dehors, les projecteurs continuent à cherhcer. Ils regarde les infos à la télé.)

JOURNALISTE: Un camion de l’armée, chargé de trois tonnes d’explosive a été volé en début de soirée. Les militaires ont mit des barrages sur toutes les routes arrivants à Roswell…

TESS: Ils savent pas quoi inventer.

KYLE: On est grillé.

MAX: Non, Kyle.

MICHAEL: T’as une idée ?

MAX: Non, non pas encore.

(Soudain les projecteurs éclaire l’intérieur de l’appartement.)

MICHAEL: Moi je crois qu’il a raison.

(Le téléphone sonne et Max décroche.)

MAX: Allo... Quoi ? (il raccroche) C’était Isabel. Les couvertures du bébé ont été confisquées. Les chiens de l’armée sont sur notre piste.

TESS: On doit s’en aller. Je vais chercher Zan. (Elle s’en va chercher le bébé.)

MICHAEL (crie après Tess): Hey, on n’a pas d’ordres à recevoir de toi. (Ensuite à Max) Et pour une fois elle a raison. Il faut qu’on s’en aille.

MAX (se tourne vers Tess): Tu as assez d’énergie pour disparaître ?

TESS: Heu... oui, je crois.

MAX (prend ses clés): Venez, on prend la voiture.

TESS (à Michael): Tu peux me donner du lait, s’il te plaît ?

MICHAEL: Y’en a plus.

TESS: Oh génial.

KYLE: Tu peux pas l’allaiter ?


(Ils arrivent à un barrage dans la décapotable de Max, Tess et le bébé à l’arrière, Max au volant et Michael côté de lui.)

MAX (à Tess): On y est. Tiens toi prêtes. (Tess ferme les yeux et se concentre.)

(Un soldat arrive et éclaira l’arrière de la voiture et ne voit qu’une banquette vide.)

SOLDAT (montre à Max et Michael la photo de Tess.) Avez-vous vu cette jeune femme ?

MAX (Il secoue sa tête comme Michael pour dire non): Jamais, non.

(Les chiens grimpent sur la voiture et aboie, intéressés par la voiture mais le soldat ne voit toujours personne à l’arrière. Il marche vers Max.)

SOLDAT: Vous pouvez ouvrir votre coffre, monsieur ?

MAX: ...Oui. (Il ouvre le coffre et retourne s’asseoir lorsque le soldat ne trouve rien.)

SOLDAT: Ca va... Vous pouvez avancer, c’est bon.

(Le soldat s’en va, mais soudainement ils peuvent entendre Zan pleurer faiblement, et Max se retourne vers la banquette.)

MAX: Shhh...

(Le soldat s’arrête d’avancer. Les cris deviennent plus distincts. Il peut voir Tess tenant le bébé sur le siège arrière. Elle essaye de couvrir Zan avec une couverture.)

SOLDAT: Stop... Restez oû vous êtes. (Il pointe le fusil vers eux.) Sortez de la voiture. Tout de suite !

TESS: J’ai pas pu tenir… Je suis vraiment désolé…

MICHAEL (se lève et dirige ses pouvoirs vers les soldats, mettant hors jeu leurs voitures.) Max, vas-y, recules, recules !

(Max fait demi-tour puis s’enfuit sous une pluie de balles des soldats.)

MAX: Couches-toi !Get down!! (Alors que le bébé continue à pleurer, Max se tourne vers Tess.) Il est blessé ?

TESS: Non, ça va. Roules, dépêches-toi !


(Chez les Evans, Jesse, Isabel, Diane, et Phillip remettent le salon après que les soldats est fini de fouiller. Le téléphone sonne et Isabel répond.)

ISABEL: Allo ?

KYLE: Ils n’y sont pas arriver.

ISABEL: Qu’est-ce qui c’est passé ?

KYLE: Je te dirais plus tard. Il faut qu’on aille à ton appartement. C’est le seul endroit qui soit sûr.

ISABEL: D’accord, je vous rejoins. (Elle raccroche)

PHILLIP: Max et le bébé vont bien ?

ISABEL: Pour l‘instant. Il fat qu’on y aille.

DIANE (tend ses mains dans un geste deprière.) Isabel. Je t’en prie, sois prudente.

(Isabel hoche la tête. Elle et Jesse s’en vont.)

DIANE (se retourne et pose sa tête sur la poitrine de son mari.): Phillip...

(Phillip la serre et réconforte sa femme.)


(A l’appartement d’Isabel et Jesse, Max pose doucement Za sur le lit. Il le regarde un moment puis sourit lorsque Zan joue avec ses doigts.)

(Quelques minutes plus tard, Max sort de la chambre et va rejoindre Michael, Kyle, Jim, Isabel, Jesse et Tess. Liz et Maria les ont rejoint aussi.)

MAX: Zan s’est endormi.

JIM: Peut-être mais le temps presse.

KYLZ: Il nous faut un plan B.

(Assise sur le canapé, Tess décide de parler, résignée.)

TESS: ...Partez. Partez sans moi mais il faudra que Zan soit en sécurité.

(Le groupe la regarde, avec une colère retenue.)

MAX: ...Je croyais qu’il ne pouvait pas vivre sans toi. (Sa voix exprimait de la surprise mais également de la colère.) Tu as menti ? (Tess ne répond pas)

MICHAEL: Elle fait que ça.

TESS: Vous alliez me tuer ! Il fallait bien que j’essaye de rester en vie pour que notre fils soit hors de danger. Et là pour qu’il soit hors de danger je devrais le laisser partir.

MAX: Alors il n’y a aucun lien entre lui et toi ?

TESS: Non...Zan est complètement humain.

ISABEL: ... Quoi ?

TESS: ...C’est pour ça qu’ils l’ont rejeté sur Antar. Et que moi j’ai dû repartir.

MAX: Comment est-ce possible ?

LIZ: C’est de la génétique. Elle est à moitié humaine, tu es à moitié humain. Donc à vous deux vous avez l’ADN.

MICHAEL: Qu’on soit bien d’accord. Si le bébé n’a pas besoin de toi pour vivre, on peut te tuer.

MAX: ...Michael...

ISABEL: On pourrait. Mais l’armée continuera à chercher un extraterrestre. Et donc à nous chercher.

MICHAEL: Puisqu’ils veulent un extraterrestre, on a qu’à leur un livrer un ?

ISABEL: La livrer ?

MARIA: Oui. Ils arrêteraient les recherches et nous on sera tranquille.

KYLE: Et bah le voilà le plan B…

MAX: Non. Ils l’enfermeraient dans une pièce et la transformeraient en rat de laboratoire. J’ai connu ça. Je ne le souhaite pas à mon pire ennemi.

ISABEL: Cette décision, tu ne dois pas être seul à la prendre. Ca regarde chacun de nous trois.

MARIA: Non, non. La décision ne concerne pas que les extraterrestres. Elle a tué Alex, c’était mon meilleur ami. (Derrière elle, Liz sourit fièrement.) Alors je propose qu’on vote.

MAX: ...D’accord. On va voter. Après tout c’est le plus juste. Oui, on l’aide. Et non, on la livre.

MARIA: Je dis oui sans hésiter. (Elle recule, la regardant avec mépris.)

JIM: On ne peut pas faire ça... Je vote non.

ISABEL: J’avais confiance en toi. Alex avait confiance en toi. Je vote oui.

MAX: Je vote non…Michael ?

MICHAEL: Oui, il faut la livrer.

MAX: Et toi Jesse ? u votes quoi ?

JESSE: Je ne l’ai pas connu, Alex non plus. Je refuse de voter.

MAX: Je comprends. Kyle ?

KYLE: Je ne sais pas... Hésitant, il se tourne finalement vers son père.) Non, je ne peux pas faire ça.

MARAI: D’accord. Liz, c’est ton vote qui va décider.

LIZ (hésitant un long moment, fixant Tess): … Je vote non.

MARIA: Quoi ? Mais t’es folle ?

LIZ: ...C’est bon j’ai voté.

(Liz s’en va dans la cuisine avec Maria à sa suite.)

MAX: Qu’est-ce qu’on va faire ?

JIM: Attendre… Et prier qu’ils ne nous trouvent pas.

(Tess les regarde décider sur son destin, puis reste seule avec de sinistres pensées.)


(Plus tard dans la nuit, Maria, Michael, et Kyle dorment part terre, pendant que Liz dort sur le canapé. Tess se met à genoux devant le bras du canapé, et parle doucement à Liz, voulant la réveiller elle et personne d’autre.)

TESS: Liz. Réveilles-toi.

LIZ (Effrayé, Liz halète quand elle voit Tess, et s’appuie sur ses coudes.) Quoi ?

TESS: Pourquoi tu n’as pas voté contre moi ?

LIZ: ...Parce que je ne suis pas une tueuse.

TESS: Alors il faudrait que… il faudrait que tu m’emmènes quelque part.

(Liz la regarde, méfiante.)


(Après nous voyons Liz conduire Tess à une colline donnant sur Roswell et sur la base aérienne de Rogers. Dans l’obscurité de la nuit, elles regardent une étendue de lumière. Alors qu’elles se reposent dans la voiture ? Tess essaye de dire une chose à Liz.)

TESS: ...Max t’as toujours aimé. Chaque fois qu’on était tous les deux. Chaque fois qu’on s’embrassait. Il pensait à toi. Il avait des flashs que je voyait et… c’était toi qu’il y avait dedans.

LIZ: ...Pourquoi tu me dis ça ?

TESS: Parce que je sais que ça t’as fait beaucoup de mal.

(Elles se regardent un moment. Liz étudie Tess.)

LIZ: Tu vas... tu vas le faire alors ?

TESS: J’aurais fait au moins une chose de bien dans ma vie. (Elle se tourne pour sortir de la voiture, mais se retourne lorsque Liz lui répond.)

LIZ: Tu en as fait une. (Tess bouge un peu.) Hey... Tess. Tu ne les laissera pas t’enfermer hein ?

TESS: ...Non.

(Tess sort de la voiture puis marche vers le grillage. Elle utilise ses pouvoirs pour faire un trou et rentre dans la base.)

(On voit Liz attendre dans la voiture alors qu’on entend des bruits dans la base, des sirènes, des hélicoptères. Soudain, il y a une forte lumière qui éclaire toute la base et une explosion.)


(De retour à l’appartement, de l’eau dans un verre vibre à cause de l’explosion tout comme la fenêtre et le bébé pleure, sortant de son sommeil.)


(Deux semaines plus tard. C’est le matin. On voit Zan habillé avec des habits de nourrissons, posé dans un siège de bébé dans la cuisine des Evans. Phillip arrive et voit son fils en train de regarder son bébé.)

PHILLIP: Tu ne crois pas que tu devrais aller dormir ?

MAX (le regardant par dessus une tasse): Je te l’ai déjà dit ? Les extraterrestres ne dorment pas.

PHILLIP (souriant): Tu n’as pas besoin de rester tout le temps avec lui…

MAX: J’ai un peu de mal à le laisser.

PHILLIP: Je sais ce que tu ressens. Ca m’as fait ça au début avec toi et Isabel. Cet amour que tu éprouves pour lui, c’est ce que ta mère et moi éprouvons pour toi, quoiqu’il arrive.

MAX (regardant dehors par la fenêtre): Je sens qu’ils sont là. Qu’il vont le prendre.

PHILLIP: Personne ne viendras le prendre. Il est en sécurité. Et ça depuis une semaine.

MAX: Non ce ne sera jamais fini.

PHILLIP: Max...

MAX (tendu): Crois-moi. On vit ça depuis plus longtemps que vous. C’est une vrai bataille.

PHILLIP (soupir): Et ta mère et moi y avons participé, n’est-ce pas ?… Ouais… Je suis désolé. Mais maintenant on peut vous aider à vous battre.

MAX: On s’est déjà battu contre eux. Si ce ne sont pas eux, d’autres les remplaceront… Je veux que mon fils vive sa vie d’enfant… Et qu’il soit préservé...

PHILLIP: Il l’aura cette vie d’enfant, Max. Il l’aura.

MAX: Pas si je suis avec lui…

PHILLIP: Ca veut dire ?

MAX (regarde son père, les larmes aux yeux): Il est humain. Il doit pouvoir vivre comme n’importe quel enfant. Ecoute, tout ce que je voulais il y a un an, plus que tout au monde, c’était retrouver Zan. Et maintenant que je suis avec lui, je vais devoir le faire adopter..

PHILLIP: Max...

MAX: Je suis repéré. Et toi aussi. (Il se tourne vers Zan.) Alors je n’y songerais pas. S’il n’y avait pas eut tout ça avant... ( Max se dirige vers Zan. Il regarde Zan, mais ne regarde pas son père.)et peut-être qu’à l’avenir il y aura un autre moyen mais… mais pour l’instant, je doit assurer la sécurité de mon fils. Et le seul moyen c’est de l’éloigner de moi… de nous… Peux-tu m’aider ?

PHILLIP (étudiant son fils, concerné): Tu es absolument sûr ? (Max hoche la tête, regardant Zan) J’ai… un ami avec qui j’ai fait mon droit qui s’occupe de ce genre de chose. Il vit à New York, c’est pas trop loin ?

MAX: Non. C’est même mieux comme ça. Moins j’en saurais sur sa famille adoptive, mieux ce sera pour lui. Tu... tu dois me promettre qu’il sera dans une bonne famille. (Finalement, Max regarde furtivement son père.) L’idéal, ce sera qu’il est des parents… comme toi et maman.. Tu pourras t’assurer de ça ?

PHILLIP: Oui. Je te le promets. (Il met sa main sur l’épaule de Max et il regardent tous les deux le bébé.)


(Un matin, Max est devant la maison des Evans, sur le porche, tenant Zan dans ses bras. Liz est tout près. Le père et la mère de Max arrive devant la porte.)

PHILLIP: Max... Ca y’est... c’est l’heure.

(Max regarde rapidement son père qui marche vers la porte de la voiture ouverte, puis Liz lui donne une sourire encourageant. Max regarde Zan et lui caresse tendrement la tête. Il y a une lumière, des lumières blanches scintillent puis s’éteignent.)

DIANE (étonnée et curieuse): Qu’est-ce que c’était ?

MAX (continue à fixer Zan, parlant doucement): Un petit souvenir…

(Max se lève et embrasse Zan, le portant jusqu’à la voiture. Liz touche la main du bébé et laisse le bébé jouer avec ses doigts un moment. A la voiture, Max confie le bébé à sa mère. Diane regarde son fils pendant qu’elle prend le bébé puis se tourne vers le siège auto de Zan dans la voiture.)

(Pendant que les parents de Max se préparent à partir, Max se tien sur le bord du trottoir, anéanti et malheureux. Liz lui prend la main pour se rapprocher de lui.)

LIZ: Je suis là. Je serais toujours là.

(Max la regarde, et elle lui sourit. Max se tourne et fixe la voiture de ses parents. Liz le prend dans ses bras et ils se serrent l’un l’autre.)

(On voit Zan dans son siège auto qui joue avec un hochet en forme de soucoupe spatiale pendant que les Evans le conduisent vers une nouvelle destination.)

[The episode opens in the late afternoon at Michael's apartment. Michael sits eating sunflower seeds and staring at the piece of the alien ship which he lifted from the Air Force base last episode. Max is brushing his teeth, preparing to go out.]

Max: Michael, you've been staring at that thing for hours.

Michael: It's part of a crashed alien ship, Maxwell.

Max: I don't think it makes it any more interesting to watch.

Michael: It could be from our home planet.

Max: Or not.

Michael: Why aren't you taking this thing more seriously? A UFO lands -

Max: Crashed. And I am taking it seriously. I'm just not obsessing over it like you.

Michael: Obsession isn't always a bad thing. Maybe there are enemy aliens on that ship.

Max: All the more reason to stay away.

Michael: Have you been body snatched or something?

Max: (grabs his keys off the counter.) We have no reason to believe the ship was occupied. Even if it was, the occupant probably died in the crash.

Michael: We didn't die in our crash. (Max and Michael exchange a look, then Max turns to leave.) What should I do with this thing?

Max: Keep watching. Make sure it doesn't hatch and release an army of enemy aliens.

Michael: I liked you better when you were brooding and paranoid.

[Max returns a pained smile and leaves. Michael keeps studying it.]

[At the air force base, there is a buzz of activity as several personnel in safe suits are working in the hangar-like area we saw in the last episode. Inside, part of the area is curtained off with plastic sheeting from ceiling to floor. The crashed alien ship is inside, and it is the center of their activity and attention. A senior officer enters the curtained area.]

Officer: Sir.

Senior Officer: Any sign of a door or cockpit?

Officer: No, sir. Nothing yet. Watch your step, sir.

[An announcement in the background about recording about to start.]

Announcement: Commencing systems analysis. We are recording. One... One... Two...

Senior Officer: What about a propulsion system?

Officer: Nothing definitive. I don't know how this thing ever flew...

Senior Officer: Well, it had one, didn't it?

Officer: We just haven't found it yet. Believe me, we're working as fast as we can without damaging it further --

[Suddenly sparks fly out from some equipment being used on the hull.]

Senior Officer: Hey, careful! We still want to reverse-engineer this thing.

[He approaches the hull and carefully touches it. Suddenly there is a loud noise.]

Senior Officer: What the hell was that??

Officer: --'don't know-

[A hole opens in the rough, rock-like material which covers the ship, revealing a smooth area emblazoned with the alien whirl symbol. A portal suddenly opens, to reveal a human-looking baby bathed in blue light.]

Senior Officer: Oh, my God...

[The senior officer slowly begins to reach in for the baby and suddenly all chaos breaks loose. People screaming and running; blood splattering; machinery sparking, exploding, and going dead. Then, just as suddenly, everything is eerily quiet. The baby is whisked away by an unseen force.]

[Opening titles]

[Max and Liz are laying entangled on Liz's bed, making out, embracing and caressing each other as they kiss.]

Liz: It's really nice to be able to be close to you again without...

Max: ...setting something on fire? Yeah... ...You sure you're okay?

Liz: Yeah, I'm fine... (Liz stops to show Max her hand.) See? No green in sight. We're okay.

Max: Are you sure this is safe? I mean, your dad is downstairs...

Liz: No, no, he's working the grill. He won't come up.

Max: You sure?

Liz: ...yes! (They go back to kissing passionately.)

[A cell phone starts ringing. Still kissing, Liz works her arm up under Max's and begins searching for his pants pocket. He is puzzled and startled, then smiles as she reaches in, pulls out his phone, and tosses it.]

Liz: (laughing) Where is that phone?!... Go away!

[They continue to kiss. A moment later, the phone on the night stand is ringing.]

Liz: Just ignore it, okay?

Max: ...um hum...

Liz: Okay?

Max: Yeah.

[The answering machine kicks in, Liz's recorded message - "You've got the Parkers, but we're not here. Leave a message."]

Answering Machine: Hi, Liz? It's Diane Evans, uh, Max's mom..? (Max suddenly stops to listen to the message, and Liz gives up on their lovemaking, throwing herself back on the bed.) Um... I'm trying to find Max. It's an emergency...

[Max sighs in exasperation, and also falls back on the bed.]

Max: ...I suppose, pick up.

Answering Machine: ...if you're there, would you-

Liz: Hello? Hi, Mrs. Evans. Uhm... Yes, yeah, he - he is here. Hold on, one second...

[Max holds out his hand for the phone, but Liz puts it up against his left ear so she can nibble his other one as he talks to his mother.]

Max: ...Mom, what's wrong? ...A family dinner, that's the emergency? What kind of dinner is an emergency?... (sighs)...Can we do this... this weekend? ...It's just... Liz and I are studying...

Liz: (whispers) That's right, YOU were studying... (she giggles.)

Max: Biology. (he gives Liz a quick smile, then continues the phone conversation with resignation.) ...Okay, fine. Ten minutes. Alright. Bye. (hangs up) ......Sorry.

Liz: It's okay...

Max: Can we continue this after...?

Liz: My Dad'll be finished working the grill in half an hour.

Max: Well, meet me back at Michael's - it's safer, anyway.

Liz: What about Michael?

Max: I'll get rid of him.

Liz: ...'kay. (They kiss again.)

[Isabel is on the phone arguing with her mother as Jesse watches, eating a TV dinner at the kitchen table.]

Isabel: Mom, I don't want to argue with you about it, alright? Is it really that big of a deal?? Can't we just come - ? Fine. Fine. I'll come over. Fi--Yes! We'll come over. Okay. 'Bye. (she hangs up the phone and sighs, exasperated.) My mother wants us to go over there for dinner.

Jesse: What? Tonight?

Isabel: Right now.

Jesse: I'm already eating.

Isabel: (terse.) So stop.

Jesse: (warning) Isabel.

Isabel: What?

Jesse: Look, I really don't wanna go over there.

Isabel: Neither do I, but we're going.

Jesse: Go without me...

Isabel: Jesse... I've already told her that we're both coming. Can't you just pretend that everything is alright between us for one hour??

Jesse: I pretended for three straight days with your dad, okay?! I've been pretending since I found out what you are! I am sick and tired of pretending!!

Isabel: Welcome to my world. Okay, this is why I didn't want to drag you into all of this!

Jesse: But you did, Isabel! You did!

Isabel: Oh, here we go, then. Let's hear it Jesse. Let's hear it...

Jesse: You expect me to-

Isabel: It's been days, Jesse! It's been -

[They continue to argue sharply...]

[At the air force base, several personnel are investigating the destruction surrounding the alien ship. A general speaks first to another officer, and then to Major Pete Carlson, whom we met last episode as the officer in charge of containing the UFO incident involving pilot Colonel Theodore (Ted) Griffin and Griffin's daughter Air Force Cadet Connie Griffin.]

General Thompson: Play it again.

[We hear a tape rewind, then loud crashing noises, screams]

General: That's enough. (He speaks then to the Major.) So we lost all 16?

Major: Yessir. All eye witnesses are dead. An automated security camera snapped this as it was leaving the building. (He hands the general a picture.)

General: I want this thing contained. I want Roswell locked down and searched until this thing is found and destroyed. You understand me?

Major: Yes, Sir.

[The Major crisply turns heel and marches off.]

[In the dark of the evening, Jim Valenti and his son Kyle are returning to their house with armloads of groceries.]

Kyle: --the way home tonight-

Jim: Yeah, but I-

[As Jim flips on the light, he stops cold. The kitchen has been ransacked. There is a red smear on the refrigerator door.]

Jim: (retrieves a gun from a wooden rack on the wall.) Stay behind me. Stay behind me... (He walks cautiously into the room, then on into the house.)

Kyle: Holy... Is that blood?

Jim: Yeah... I think so.

[Entering the dark living room, they hear the door to Kyle's room suddenly shut. Jim moves towards it slowly, and opens the door, his gun ready. Just as he is looking in, there is a blinding flash of light and an explosive sound with glass shattering. They enter the room to find a huge hole has been blasted through the window. We then see Jim and Kyle deeply concerned, looking out into the night through the smoking hole as helicopters fly over the area.]

[At the same time, Phillip Evans looks out his window at helicopters searching the area with spotlights.]

Phillip: Whoa. What's going on out there?

[Max, Isabel, and Jesse are sitting in the Evans' living room with Diane Evans.]

Max: So... Mom. What's for dinner?

Diane: ah... actually, I'm... not cooking tonight.

[The kids all look puzzled.]

Isabel: uhm...Are we... ordering in?

Phillip: We're not actually having dinner. Uhm... Your mother and I have something that we want to share with you all.

[He sits next to his wife on the couch and uses the remote control to start a video tape playing. The group sees Isabel with a whirlwind of objects circling her. Horrified, each of them realizes that Max and Isabel's parents have caught Isabel using her powers. Jesse looks down and shakes his head. Max looks sideways over at Isabel. Isabel is just staring, in shock.]

Isabel: I... oh, God, I can't believe that you spied on me. (She gets up and walks towards Max. She stops behind his chair, her back to the group.)

Diane: I'm sorry, honey, but we didn't know what else to do!

Phillip: Can you please just tell us... what this means? Who are you?

[Max slowly stands up to face their parents, and Isabel turns around.]

Max: We're your kids.

Phillip: Are you?

Isabel: Yes!

[Suddenly there is a noise like pots clanking, and they all look towards the kitchen.]

Diane: What was that?

Max: ...I'll check it out.

[Isabel speaks under her breath as Max moves off, leaving her standing alone.]

Isabel: Thanks a lot, Max.

[Max walks cautiously through the kitchen. It seems empty, and he begins to go back to the living room, when he hears a weak, familiar voice from the shadows.]

Voice: ...Max...

[A bedraggled young female figure appears from the shadows, carrying a baby in her arms. Max is stunned as he sees her.]

Max: Tess...

[Tess staggers towards him, struggling for breath.]

Tess: Please... hold him...

[With great effort, she places the baby in Max's arms, then collapses unconscious on the floor. He makes no move towards her, but gazes, incredulous and amazed, at the baby. The others come into the kitchen to find Max.]

Phillip: Max... What is it?

Max: .......It's my son.

[Her leg wound dressed, Tess lays sleeping on Max's bed. He watches her grimly. Suddenly she startles awake, looking for the baby.]

Tess: Zan! Where's Zan??

Max: ...You named the baby Zan?

Tess: Well, he is your son, and that is your real name. Where is he?

Max: In the other room, with his very confused grandparents.

[Tess jumps up and opens the door.]

Max: --SIT... (Tess whirls around as Max uses his power to slam the door shut in front of her.) ...down.

Tess: (indicating her leg.) ...I guess it would be too much to ask you to heal this?

[As Max talks to Tess, his voice is strained with anger and grief.)

Max: Making you feel better isn't one of my priorities.

Tess: Okay... (She crosses to the other side of the room and faces him, defiantly.) I'm sure you've got a lot on your mind, so let's hear it.

Max: I thought our baby couldn't survive in Earth's atmosphere. I felt that when I connected with him.

Tess: It was a mind warp. Something I needed you to believe. (Max snorts in disgust.) I had to do whatever it took to get you to activate the Granilith.

Max: Including killing Alex?

Tess: That's not what I meant to do.

Max: What was he? 'Collateral damage'? I should kill you right now. (Max extends his hand towards Tess, ready to blast her with his powers.)

Tess: If you kill me, you kill Zan.

Max: What are you talking about?

Tess: My son. Our son. We're linked, Max. Physically. If I die, so does he.

Max: I don't believe you. (Max keeps his hand extended towards her.)

Tess: Then kill me! See if I'm lying! (Max is tempted, but doesn't act.) I know you, Max. You would never take that risk. You're just going to have to trust me.

[Tess stands, smug, as Max slowly lowers his hand. He is still glaring at her distrustfully.]

[In the living room, Diane Evans holds her grandson as Phillip Evans sits close by.]

Diane: (cuddling the baby, letting him suck on her little finger.) Okay...

Phillip: Where do you think Tess has been all this time? And- and why do you think she suddenly walked into our house now?

Diane: Phillip...

Phillip: Do you think Tess is somehow linked to what's going on with Isabel?

Diane: (smiling but exasperated, whispers) Phillip! Shhh... It can wait.

[In another room, Jesse approaches a worried and brooding Isabel.]

Jesse: ...You all right?

Isabel: Are you kidding? ...Max is with Tess... My parents think I'm some kind of freak...

Jesse: Look... it's going to be okay. Max can take care of himself, and your parents will love you, regardless.

Isabel: I don't know, Jesse. Do you? (She turns and leaves him frowning.)

[Max looks out his bedroom window at the helicopter search. He turns back to question Tess.]

Max: So what are you doing here? And, why did you come back?

Tess: Kivar betrayed me. He rejected Zan as the heir. And...he was going to kill him, so I escaped.

Max: So that was you that crashed the other night.

Tess: Yeah. There was an accident.

Max: With the Air Force jet.

Tess: It was trying to shoot us down. I don't know why. Typical human response, I guess. My ship was destroyed, and I woke up just as they were about to take Zan.

Max: (apprehensive) ...So what did you do?

Tess: I protected my son.

[Air Force helicopters fly by, and bright spotlights shine in through the window onto their faces.]

Max: And how many people did you kill in the process?

Tess: I don't know...

Max: How many?

Tess: I don't remember!

Max: (Imperious and angry.) How many?!?

Tess: Fifteen, maybe twenty! I didn't stop to count!!

Max: I can't believe I ever cared about you...

Tess: Well, you did. And that was not a mind warp.

Max: (stares at Tess for a long moment.) None of that matters now. We have to get our son out of Roswell.

[Kyle and his father are cleaning up their ransacked house.]

Kyle: Maybe we should try Max again.

Jim: Yeah. Maybe we should-

[Suddenly there is knocking at the door.]

Jim: Stay here.

[Jim goes to answer the door and is confronted by the Air Force Major, accompanied by other officers and search dogs.]

Major: I'm Major Carlson, United States Air Force. We've had a security breach out at Rogers Air Force Base. And the dogs led us here. (A dog sniffs Jim's shoes and begins to whine.)

Jim: Yeah. How about that.

Major: Is that blood on your shoe, sir?

Jim: The dog certainly seems to think so.

Major: We're going to have to search your house. Now.

Jim: I'm afraid that, uh - I, uh...

[The officers push the door all the way open and enter the house. We see Kyle peer out of his room to see them and their dogs. He ducks back in and closes the door.]

Jim: ...Yeah, I just came home and found it like this. Blood all over the floor.

Major: (holds up the picture of Tess.) Have you seen this woman?

Jim: (recognizes Tess, but doesn't let on.) No. No. The...ah, house was empty. You think this little blonde girl did all this?

Major: Is there anyone else in the house?

Jim: No.

Soldier: Sir.

[They have found Kyle's room with the hole in the window. Kyle is not there. The dogs are picking up the alien's scent outside the shattered window.]

[At the Evans' home, Isabel looks out worriedly at the sky full of searchlights and helicopters. Her dad calls her.]

Phillip: Isabel. About this tape.

Isabel: Please... Dad, don't make me do this right now...

[The phone rings.]

Isabel: I'll get it.

Jesse: You stay and talk. I-I'll get it. (He walks off to pick up the phone.) Hello?.

[It is Kyle, calling from a pay phone near his house.]

Kyle: (speaking quickly.) Jesse, Jesse, thank God. Listen to me, look, this is very important. There's an alien on the loose.

Jesse: Yeah, we know. It's Tess.

Kyle: Tess is back?

Jesse: Yeah, she's here. She brought Max's son.

Kyle: She has the baby? Are you kidding me? Ahhhh, my brain is exploding over this... Look, look. Those Air Force guys followed her scent to my place, they'll be there any second.

Jesse: Well--what should we do?

Kyle: Get the hell out of there!

[Kyle shrinks back to hide as an Air Force vehicle drives past him.]

Jesse: Look, Kyle, this is actually a really bad time, okay? I-I-I'm going to have to call you back. (Jesse hangs up.)

Kyle: Look, Jesse? Jesse? (hangs up the pay phone) You did not just do that.

[Jesse returns to the living room to get Isabel.]

Phillip: Isabel, we don't need a big explanation. I just - there's just some things here we just don't understand...

Jesse: Isabel, I need to talk to you in the kitchen. Now.

Phillip: No, now...can't this wait?

Jesse: It'll just be a minute.

[Jesse and Isabel move off into another room and close the door.]

Jesse: The military's coming for Tess and the baby.

Isabel: Okay. You go get my brother. I will tell my parents we have to go.

Jesse: Why don't you tell them what's really going on? Maybe they could help us.

Isabel: Or turn us in.

[Isabel goes back into the living room while Jesse goes to talk to Max.]

Isabel: We have to go.

Phillip: No, no. You're not leaving.

Isabel: Dad... (sits down in front of her parents - her mother is still holding the baby.) Mom... Listen to me. There are people coming for Max's baby - bad people.

Diane: Isabel, what are you talking about?

[Suddenly, there is knocking at the door.]

Major: (heard through the door.) Major Carlson, United States Air Force. Open the door.

Isabel: No! Dad, don't answer that, please!

Phillip: (looks at Isabel, incredulous) The United States Air Force? Those are the 'bad people' you're talking about?

Isabel: Yes. They are coming for Max's baby.

Major: (knocking again) Open the door. United States Air Force.

[Suddenly Max and Jesse come into the room.]

Max: Mom, give me the baby. We have got to go. Now.

Diane: What is going on here?

[Max and Isabel exchange desperate, intense looks, as the Air Force continues to pound on the door, demanding entrance.]

Isabel: Max's baby is an- is an alien.

Phillip: He's a what?

Isabel: So am I. That's how I was able to do those things on that tape.

Major: Mr. and Mrs. Evans. Open the door.

Max: It's true. We're... different. But we're still your children. Help us, please?

Major Carlson: Open the door, or we'll be forced to break it down.

[Their dad hesitantly stands and moves to the door.]

Isabel: Dad!!

[Phillip opens the door a crack to talk to the officers.]

Major: We're here to search your home, sir.

[Phillip looks back at Isabel, then turns back to the Major.]

Major: You'll need to step aside.

Phillip: Sorry, I can't let you do that.

[As Phillip delays the officers, Max takes the baby from his mother, and they slip away.]

Major: I'm not asking permission.

Phillip: The US military has no jurisdiction here-

Major: Step aside, sir!

Phillip: Can you produce a search warrant?

Major: Sergeant. (The other soldiers move forcefully into the house, restraining Phillip and beginning their search.)

[Max, and Tess with the baby, enter Michael's apartment. Michael is sitting watching television, but jumps to his feet, incredulous, when he sees her, and raises his hand to blast her...]

Michael: Tess, you are not here!!

Max: (rushes forward to get between Tess and Michael) Michael, no!

Michael: Maxwell, get out of the way.

Max: Not until you calm down.

Michael: Whatever she told you, she's lying.

Max: She has my son.

Michael: Well, get the baby out of the way.

Max: No, he needs her. If you kill her, my son will die.

Michael: (Hesitates, but backs off.) Max, what the hell's she doin' here?

Max: It's a long story. But we need to get them out of Roswell.

Michael: Yeah. My heart bleeds.

Tess: Nice to see you, too, Michael.

Max: (warning Tess.) Hey, don't start. (He reaches down to take the baby from her.)

[Outside Michael's apartment, Liz arrives. She preens and smiles as she reaches for the door, eagerly anticipating her evening with Max.]

[Inside, Tess has just finished telling her story to Michael.]

Michael: Oh, so you're the one that crashed in the desert the other night.

Tess: You always were the quick one, Guerin.

[Suddenly Tess is blasted through the air. She lands hard in the adjoining room and Max and Michael are shocked. They look back towards the door.]

Liz: Get up, bitch!

[Liz's outstretched hand crackles with green sparks. Without waiting, Liz blasts Tess again, knocking her back into the wall as a stunned Max and Michael watch for a moment in disbelief.]

Liz: I'll kill you!!

Max: --Liz- -No-

[Max quickly hands the baby to Michael and lunges to stop Liz.]

Liz: You're a murderer! I'll kill you!

Max: Liz..!

[Max restrains Liz and pulls her outside onto the patio.]

Michael: (smirking at Tess) ...Welcome back.

[Outside, Liz is still agitated, pushing away as Max relinquishes his grip.]

Liz: What?? What?? So you trust her now?

Max: No, Liz, far from it. But Tess and my son are linked. Killing her would kill him.

Liz: Yeah, it's convenient.

Max: Liz, I have no other choice. I have to believe her.

Liz: This is insane. She betrayed all of us! She killed Alex!

Max: ...I know.

Liz: No, she has to pay for it! Max, promise me... when this is all over, Tess will pay for what she did.

Max: ......I promise...

Liz: Let me know when it's over. (Liz turns abruptly and walks off, leaving him standing.)

[Liz walks out just as Kyle is coming in.]

Kyle: Gee, Liz. Is everything okay? (Liz just blows on past him.) ...'guess not...

Tess: Kyle! Thank God you're here!

Kyle: (comes into the room, but paces back and forth in front of Tess, frowning.) Don't come near me.

Tess: Kyle, at least give me a chance to explain!

Kyle: (to Michael) Why haven't you killed her yet?

Michael: Max wouldn't let me.

[Max comes up and takes the baby away from Tess.]

Max: Come on, Zan, - I don't want you to see this...

Tess: Be careful with him, Max.

Kyle: So, what are you doing here?

Tess: Ask one of them, I'm sick of explaining.

Kyle: Okay, why don't you explain what the hell you were doing at our house earlier.

Tess: I thought you'd help me.

Kyle: Then why'd you run away in such a hurry?

Tess: I was protecting my son.

Kyle: He wasn't in danger.

Tess: Your father had a gun! Instincts took over! You're lucky I didn't kill you!!

Kyle: (laughs ironically) Oh... I guess I owe you one. Oh, actually... No.

Tess: Kyle...

Kyle: We took you into our home, Tess. We protected you. And how did you repay us? You brainwashed me into carrying Alex's dead body!!

Tess: I never meant to hurt-

Kyle: Well, too late!!!

Tess: You've never even heard my side of the story.

Kyle: You have a side? The murderer has a side!

Tess: I was raised by a killer, Kyle... a sick and twisted man...!!

Kyle: Don't play the victim here, Tess. You know, of all the aliens I've met... you're the only one who has no soul. (He walks away from her, leaving her stung and frowning.)

[At the Evans home, Diane, Phillip, Jesse, and Isabel sit at the kitchen table talking quietly while the military continues to search the house.]

Diane: This doesn't make any sense, Isabel. You don't look any different.

Isabel: I'm half human.

Diane: And the other half?

Isabel: Mom, please! Not now...

Phillip: (to Jesse) How long have you known?

Jesse: About a month

Phillip: And you're okay with it?

Jesse: I'm trying... She's still the woman I fell in love with. She's still Isabel.

[Jesse takes Isabel's hand, and gives her a warm look. Phillip is happy for his daughter, but Diane is still shaking her head. Meanwhile, one of the officers has found and confiscated the tape of Isabel using her powers.]

[At the Crashdown, Maria is sharing a booth with Liz, having soft drinks.]

Liz: I blasted Tess and she went flying.

Maria: Wait a minute. Back up a second. You 'blasted her'? I thought your little power flare-ups were over with.

Liz: Yeah, me too. But, I saw her and all of this energy just came out of me -I mean, all of this - like - anger and hatred. Oh...I-I just thought that part of my life was dead and buried.

Maria: Wait a minute. No. That part of your life was never dead and buried. I mean, you've never truly gotten over that...

Liz: Okay, but... I just want Tess out of my life.

Maria: Well, it's easy enough. Just walk over to one of those men over there and tell'm where she's hiding.

[Liz looks over and sees the soldiers standing outside the Crashdown doors, questioning people.]

Liz: No, I - I can't do that.

Maria: Fine. I'll do it. (Maria starts to get up.)

Liz: No! Sit down! (Maria sits down, but shakes her head.) What?

Maria: I am - I am so sick of seeing my best friend like this.

Liz: Like what?

Maria: Like, a victim! I mean, you don't have to be a victim... Forgive Max, or get him out of your life. It's one or the other. ...You have to make a decision. It's your decision. It's your life.

[Liz looks unhappy and thoughtful.]

[At Michael's apartment, Michael, Max, Kyle and Tess sit around trying to decide what will happen. Outside, the lights and sounds of the search go on. They have on the TV news.]

TV Reporter: An Air Force truck filled with three tons of explosives was stolen earlier this evening... The military has set up checkpoints on every road leading out of Roswell...

Tess: Nice cover story.

Kyle: We're screwed.

Max: No, we're not

Michael: What've you got?

Max: I don't know... yet.

[Suddenly search lights glare through the apartment.]

Michael: Maxwell, we're screwed.

[The phone rings and Max picks it up.]

Max: Hello. ...What?? (He hangs up.) That was Isabel. The Air Force found the baby's blankets. The dog picked up the scent. They'll be here in no time.

Tess: We'd better go. Now. I'm getting Zan. (She runs to go get the baby.)

Michael: (calls after Tess) Hey, you're not the one calling the shots around here! (Then, to Max.) But, Maxwell, she's right. We've gotta get the hell out of here.

Max: (as Tess returns) Do you have enough energy to mind warp?

Tess: I think so.

Max: (grabs his car keys.) Okay, great. I'll get the car.

Tess: Michael, do you have any milk?

Michael: Ah... just Snapple.

Tess: Great.

Kyle: (parting shot) Can't you breast feed?

[They arrive at the checkpoint in Max's convertible, Tess and the baby in the back seat, Max driving, Michael up front.]

Max: (to Tess) Here they come. Get ready. (Tess closes her eyes and concentrates.)

[A soldier comes up and shines a flashlight over the car, and sees only an empty back seat.]

Soldier: (Shows Max and Michael the picture of Tess.) Have either of you seen this woman?

Max: (Both he and Michael shake their heads no.) Huh uh. I haven't seen her...

[Search dogs come up and are barking, and eagerly interested in the car, but the soldier still sees no one in the back seat. He walks up to Max.]

Soldier: Can I have you open your trunk, sir?

Max: ...Sure. (He complies, and gets back in the driver's seat when the soldier finds nothing.)

Soldier: Alright. ...You guys are clear to go through.

[The soldier walks off, but suddenly they can hear Zan cry faintly, and Max turns to the back seat.]

Max: Shhh...

[The soldier stops walking away. The cries are distinct now, and he shines his flashlight back at their car. He can see Tess holding the baby in the back seat. She tries to cover Zan with a blanket.]

Soldier: Hold it. Hold it right there. (He levels his rifle at them) Get out of the car. Now!!

Tess: I'm sorry... I couldn't hold it...

Michael: (Jumps up suddenly and turns his powers towards the soldiers - disabling their cars.) Maxwell, go, go, go, go!!!

[Max spins the car around and floors it, and they screech off under a hail of bullets from the soldiers.]

Max: Get down!! (As the baby keeps crying loudly, Max turns to the back seat.) Is he okay??

Tess: Yeah - Just get out of here!!

[At the Evans' residence, Jesse, Isabel, Diane, and Phillip are straightening up after the soldiers' search. The phone rings and Isabel answers it.]

Isabel: Hello?

Kyle: They didn't make it.

Isabel: What happened?

Kyle: They got turned back. We need to meet back at your apartment. It's the only safe place left.

Isabel: Okay, I'll be there. (she hangs up.)

Phillip: Are Max and the baby okay?

Isabel: For now. We've gotta go.

Diane: (holding her hands together in a pleading gesture.) Isabel. Honey, please... be careful.

[Isabel nods. She and Jesse leave.]

Diane: (turning to put her face into her husband's chest) Phillip...

[Phillip holds and comforts his wife.]

[At Isabel and Jesse's apartment, Max gently lays Zan down on the bed. He watches him for a moment, awed and amazed. He smiles as Zan plays with his fingers.]

[Shortly, Max comes out to join Michael, Kyle, Jim, Isabel, Jesse and Tess. Liz and Maria have joined them here as well.]

Max: Zan's asleep.

Jim: We're runnin' out of time, Max.

Kyle: We need a Plan B.

[Sitting on the couch, Tess decides to speak, resigned.]

Tess: ...Go. Go without me. Just get Zan to safety.

[The group glares at her now, with restrained anger.]

Max: ...You said he couldn't survive without you. (his voice is choked with anger now.) ...Another lie? (Tess doesn't answer.)

Michael: I knew it.

Tess: You were going to kill me! I was just trying to stay alive. To keep our son safe. ...Now the only way to keep him safe is to let him go.

Max: So the baby's not linked to you... at all??

Tess: No. ...Zan is completely human.

Isabel: --What?

Tess: ...That's why they rejected him on Antar. That's why I had to come back.

Max: How is that possible?

Liz: It's genetics, Max. She's half human, you're half human. You both have the DNA. It makes sense...

Michael: Wait, let me get this straight. If the baby doesn't need you to survive, then we can kill you.

Max: ...Michael...

Isabel: We could. But the Air Force would still be looking for an alien. Looking for us.

Michael: If the Air Force wants an alien, then why don't we just give'm one?

Isabel: Turn her in?

Maria: Yeah, then they won't be looking for an alien, and they'll leave us alone.

Kyle: I'm sensing a Plan B...

Max: No. They would throw her in a white room and study her like a lab rat for the rest of her life. I've been there. I wouldn't wish that on my worst enemy.

Isabel: Max, this isn't a decision that you get to make. It affects all three of us.

Maria: Oh, no, no, no. This is not an alien decision only. She killed Alex. She killed my best friend. (Behind her, Liz smiles proudly, smug.) I think that we should all get to vote.

Max: ...All right. Fair enough. Let's put it to a vote. 'Yes', we turn her in. 'No', we try to help her...

Maria: I say 'yes'! Turn her in! (turns her back, contemptuously.)

Jim: --We shouldn't be doing this! I vote 'no'.

Isabel: I trusted you. And Alex... I vote 'yes'.

Max: I vote 'no'. ...Michael.

Michael: Do it. Turn her in.

Max: ...Jesse, what do you say?

Jesse: I never met her or Alex. I shouldn't get a vote.

Max: Fair enough. Kyle?

Kyle: I don't know... [hesitates, finally looks back at his father.] ...No, I can't do it.

Maria: All right, Liz. Cast your vote, break the tie.

Liz: (Hesitates a long moment, staring at Tess.) ...I vote 'no'.

Maria: What?! Are you crazy?

Liz: ...I made my vote.

[Liz walks off into the kitchen with Maria following her.]

Max: So what are we gonna do?

Jim: Wait... pray they don't find us.

[Tess watches them decide her fate, then is left alone with her grim thoughts.]

[Late that night, Maria, Michael, and Kyle sleep close to each other on the floor, while Liz is sleeping on the couch. Tess kneels by the arm of the couch, and whispers to Liz, wanting to wake her, but no one else.]

Tess: Liz. Wake up.

Liz: (Startled, Liz gasps when she sees Tess, and props herself up on her elbows.) -What??

Tess: Why didn't you vote against me?

Liz: ...Because I'm not a killer, Tess.

Tess: I need a favor. I need you to drive me somewhere.

[Liz looks at her with deep distrust.]

[Next we see that Liz has driven Tess up to a hill overlooking Roswell and the Rogers Air Force Base compound. In the darkness of the night they look out over a plain of lights. As they sit in the car Tess tries to share some things with Liz.]

Tess: ...Max loves you. Every time we were together. Every time we kissed. He was thinking of you. He had these flashes... that I saw... and... they were always of you.

Liz: ...Why are you telling me this?

Tess: Because I know how much it must've hurt you.

[They look at each other for a moment. Liz studies Tess.]

Liz: So you're really gonna go do this, huh?

Tess: At least I can do one good thing with my life. (She turns to get out of the car, but turns back when Liz makes a comment.)

Liz: You just did. (Tess moves to get out of the car.) Hey, Tess. You're not gonna let them throw you in the White Room, are you?

Tess: ...No.

[Tess exits the car then and marches down towards the chain link fence. She vaporizes a hole in it and walks on through into the compound.]

[We see Liz waiting in her car as we hear sounds of confrontation from the base; sirens, helicopters, loudspeakers. Suddenly there is a tremendous flash of light that splits the night - a blast and explosion down on the base.]

[Back at the apartment, a glass of water vibrates from the distant explosion, the windows rattle, and the baby cries, disturbed out of its sleep.]

[Two weeks later. It is morning. We see Zan in normal baby clothes, laying in a baby carrier in the Evans' kitchen. Phillip walks in to see his son watching the baby.]

Phillip: Don't you think you should get some sleep?

Max: (looking sideways over the top of his mug.) Didn't I tell you? Aliens don't need sleep.

Phillip: (smiles) You don't have to watch him every second...

Max: It's hard to tear myself away.

Phillip: I know how you feel. That's how I felt when we first adopted you and Isabel. The love you feel for him, Max... that's how your mother and I feel about you. No matter what.

Max: (staring out the kitchen window.) They're out there, Dad. I know it. I can feel it. They're coming for him.

Phillip: No one's coming for him, Max. Your son is safe, here. It's been over for days.

Max: It'll never be over.

Phillip: Max...

Max: (strained) I've been dealing with this a lot longer than you have. It's a constant battle.

Phillip: (sighs deeply.) And your mother and I have been a part of that battle, haven't we? ...Well... I'm sorry. But we can help you fight them, now.

Max: We have been fighting them. And if not these guys, it'll be someone else... I just want my son to live a normal life. ...away from all of this...

Phillip: He will live a normal live, Max. He will.

Max: Not if I'm a part of it...

Phillip: What are you saying?

Max: (looks up at his father, on the verge of tears) He's human. He deserves to live a normal human life. Look, all I've wanted for the past year, more than anything else in my life, was to find him. And now that I finally have, I... I think that I'm going to have to give him up.

Phillip: Max...

Max: I'm a marked man! ...and so are you... (He turns to look at Zan.) Maybe if things were different... Maybe in the future there will be a way... (Max walks over to touch Zan. He keeps looking at Zan, not looking at his father.) But right now...I - I have to ensure Zan's safety. And the only way to do that is to get him away from me... from us... Can you help me?

Phillip: (Studies his son, concerned.) Are you sure about this? (Max just nods, looking at Zan.) I, uh... I have an old law school buddy who handles stuff like this. He's in New York, though...

Max: The further away the better. The less I know about where Zan's going to end up, the safer he'll be. Just - promise me... you'll put him with a good family. (finally, Max looks up furtively at his father.) I want him to have parents like... well, just like you and Mom. Can you make sure he gets that?

Phillip: Yeah. I can do that. (He puts his hand on Max's shoulder and they both look down at the baby.)

[One morning Max is waiting on the Evans' front porch, holding Zan, and looking down at him. Liz sits nearby. Max's dad and mom come out the front door.]

Phillip: Max... It's... uh... it's time.

[Max looks quickly at his father, who walks on down to the curb to open the car, then at Liz, who gives him an encouraging smile. Max looks down at Zan and brushes a hand tenderly across his forehead. There is a glow, and sparkling white lights appear, then fade.]

Diane: (Amazed and curious.) What was that?

Max: (continues to gaze at Zan, speaks softly.) Just a memory...

[Max stands and kisses Zan, carrying him to the car. Liz touches the baby's hand and lets the baby play with her fingers for a moment. At the car, Max hands Zan to his mother. Concerned, Diane studies her son as she takes the baby, then turns to secure Zan into the car seat.]

[As Max's parents prepare to drive off, Max stands on the curb, grief-stricken and heartbroken. Liz reaches over to take his hand and stand close to him.]

Liz: I'm here. I'll always be here.

[Max looks down at her, and she smiles back supportively. Max turns and gazes after his parents' car. Liz draws him into an embrace and they hold each other.]

[We see Zan in his infant car seat playing with a flying saucer-shaped rattle as the Evanses drive away.]

Kikavu ?

Au total, 54 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

jptruelove 
14.10.2019 vers 21h

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

Aloon33 
01.06.2018 vers 19h

Siobhan62 
19.10.2017 vers 21h

kazmaone 
27.09.2017 vers 21h

clark77 
11.07.2017 vers 14h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 6 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Retrouvez désormais tous les EVs de la citadelle dans la rubrique HypnoFanfics!
HypnoFanfics | Parcourez la bibliothèque!

Notre quartier dédié à la série Elite vient d'ouvrir ses portes ! Bonne visite !
Nouveau quartier ! | Elite

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente
Actualités
New Mexico - Steven Krueger au casting de la saison 3

New Mexico - Steven Krueger au casting de la saison 3
Steven Krueger (The Originals) obtient un rôle récurrent dans la 3ème saison de Roswell, New...

Alternative Awards 2020 : pensez à voter !

Alternative Awards 2020 : pensez à voter !
Les Alternative Awards 2020 ont débuté depuis le début de la semaine. Les catégories se succèdent,...

New Mexico - Le Trailer de la Saison 2

New Mexico - Le Trailer de la Saison 2
La bande-annonce de la seconde saison de Roswell, New Mexico vient de faire son apparition sur la...

Le quartier recrute !

Le quartier recrute !
Après un long moment à partager la vie des aliens, albi2302 a décidé de s'éloigner de Roswell pour...

Roswell New Mexico obtient une 3ème saison

Roswell New Mexico obtient une 3ème saison
The CW a accordé une nouvelle saison aux 13 séries de sa grille. Roswell New Mexico en fait partie...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

chouchou70, Hier à 12:11

Bonjour à tous, la neuvième catégorie des Friday Night Lights Awards est arrivé. Venez nombreux sur le quartier

mnoandco, Hier à 14:59

Avec une petite journée d'avance, les calendriers du côté de New Amsterdam, Cold Case et FBI Portés Disparus sont disponibles ;-) Enjoy

sabby, Hier à 19:47

Le quartier Elite a retouché un peu les couleurs de son design en fonction de vos avis lors de l'ouverture. N'hésitez pas à laisser un p'tit com

choup37, Hier à 21:51

Synopsis, photos, et bande-son dévoilée pour le futur film Kaamelott! Excités? On vous attend!

stella, Hier à 22:18

Thèmes et bannières attendent vos votes dans les préférences!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site