VOTE | 104 fans

#101 : La révélation

Titre VO : Pilot
Titre VF : La révélation
Diffusion US
: 6 octobre 1999
Ecrit par Jason Katims.
Réalisateur : David Nutter.

Résumé : Lors d’une bagarre dans le restaurant de son père, Liz est blessée. Max, un élève du lycée qui se trouvait là par hasard, la guérit miraculeusement. Il lui avoue qu’il est un extraterrestre…

Guests : Channing Carson (Liz jeune), Daniel Hansen (Max jeune), Michael Horse (Mr Blackwood), Zoe Nutter (Isabel jeune), Wendle Josepher (Jennifer), Kevin Weisman (Larry Trillin), Vance Valencia (Mr Sandler), Joe Camareno, Yolanda Lloyd Delgado (Mlle Hardy), John Doe (Geoffrey Parker).

Popularité


5 - 2 votes

Titre VO
Pilot

Titre VF
La révélation

Première diffusion
06.10.1999

Première diffusion en France
28.01.2000

Photos promo

Liz est blessée par balle alors qu'elle travaille au Crashdown

Liz est blessée par balle alors qu'elle travaille au Crashdown

Photo de l'épisode #1.01

Photo de l'épisode #1.01

Photo de l'épisode #1.01

Photo de l'épisode #1.01

Plus de détails

Liz écrit son journal sur la terrasse de sa chambre. Elle relate sa mésaventure d'il y a 5 jours

(Retour en arrière : 5 jours auparavant)
Le week end est consacré au festival du Crash à Roswell.

Maria et Liz travaillent au Crashdown. Comme à chaque festival du Crash de Roswell, le restaurant est bondé, de nombreux touristes et des gens de la région s'y sont arrêté pour déjeuner.

Maria fait remarqué à Liz que Max Evans ne l'a quitte pas du regard. Liz semble amusé de cette constatation mais fait remarquer à sa meilleure amie qu'elle sort déjà avec un garçon : Kyle, le fils du shérif.

En discutant, les filles ne remarquent pas que deux clients sont en train de se disputer au fond de la salle. La discussion dégénère. Un homme sort une arme à feu et tire. Liz est touchée à l'abdomen et s'écroule. Les deux hommes, eux, ne mettent pas longtemps à déguerpir.

Max se précipite sur Liz, lui ouvre sa robe et découvre la plait. Il pose sa main sur l'impact… et à des flash sur l'enfance de Liz. Lorsqu'il a fini, Liz est guérie.

Pour estomper les traces de sang sur sa robe, Max casse une bouteille de ketchup et le met sur elle. Il lui demande de ne rien dire à personne de se qui vient de se passer. Max s'enfuit avec Michael avant l'arrivé de la police.

Liz reste sous le choc de se qui vient de se passer.

Générique

A l'arrivée du Shérif, Liz suit les instructions de Max et précise que ça n'est que du ketchup sur ses vêtements. Seulement deux clients s'en mêlent. L'homme précise qu'on ne sait pas où la balle est tombée et la femme parle de deux garçons qui se sont enfui juste après la fusillade. Liz nit les connaître.

Lorsque Liz rentre chez elle, elle remarque le trou dans sa tenue de serveuse. Elle l'a cache aussitôt dans son sac à dos. En se gardant dans la glace, elle remarque qu'à la place de la blessure une trace de main argentée est présente.

Le lendemain, en cours de biologie, Liz a comme partenaire Max Evans. Déjà il arrive en retard mais lorsqu'il entend que le cours est consacré à l'étude de leurs salives, Max se défile et va aux toilettes. Liz décide tout de même de faire l'expérience et prélève de la salive de Max sur son crayon. Elle constate qu'elle n'a rien de normale.

Plus tard dans la journée, la jeune fille entraîne Max dans une classe vide. Liz soulève son tee-shirt et laisse apparaître la marque argentée. Elle lui demande des explications sur ce qu'il s'est réellement passé la veille. Elle va même jusqu'à lui avouer qu'elle a analysé sa salive. Max lui explique qu'il n'est pas d'ici, qu'il est d'ailleurs. Pour qu'elle comprenne mieux, il lève l'index vers le ciel. Lorsqu'elle comprend, Liz essaye de s'enfuir mais Max l'a rattrape et lui demande de ne rien révéler à personne.

Pendant se temps, Alex et Maria se posent de nombreuses questions sur ce qu'il s'est vraiment passé au Crasdown.

En voiture, Max avoue à Isabel et à Michael qu'il a dévoilé leur secret à Liz. Michael prend peur et veux quitter la région le plus vite possible.

(A ce moment, on apprend que Max et Isabel ont été adoptés par les Evans, des parents tous ce qu'il y a de plus attentifs avec leurs enfants tandis que Michael a été recueilli par Hanks, un père alcoolique)

Maria qui se pose toujours des questions, arrive enfin à en parler à Liz. Elle montre à sa meilleure amie des taches de sang qu'elle a trouvé sur un livre juste après l'incident au Crasdown. Liz ne lui raconte rien.

En rentrant, Max, Michael et Isabel se font arrêté par le shérif pour un simple contrôle de papiers. Le shérif remarque une bouteille de Tabasco se qui lui fait pensé à celle qu'il avait remarqué sur les table où se trouvait les deux garçons, au Crashdown.

Le soir, Liz sort avec Kyle. Le jeune homme l'a raccompagne jusqu'à chez elle et remarque une tache argentée sur le ventre de Liz. Elle détourne la conversation et rentre rapidement chez elle.

Le même soir, Max vient parler à Liz de se qu'il est vraiment. Il lui explique que lorsqu'il se connecte aux gens, il a des flash. Il lui raconte qu'il l'a vu enfant, à la maternelle, avec sa robe qu'elle détestait porter.
Pour lui faire comprend qui il est réellement, il lui propose de faire la même chose mais en sens inverse. C'est alors que Liz découvre Max et Isabel ensemble dans le désert avec la voiture des Evans qui s'arrêtent pour les recueillir. Elle découvre aussi que Max a des sentiments profonds pour elle.
A la fin de cette connexion, Liz est totalement bouleversée.

Liz est convoqué au bureau du shérif. L'homme lui montre la photo d'un cadavre portant une marque argentée sur la poitrine. Kyle a repeté à son père que Liz portait la même sur le ventre et veut la voir. Liz ne sachant que faire, lève son tee-shirt mais la trace n'est plus la.
Valenti questionne ensuite la jeune fille sur Max Evans qu'il soupçonne. Liz ni l'avoir vu le jour de l'accident au Crashdown. Pour la faire changer d'avis, le shérif sort le sac de la jeune fille où elle avait caché sa robe de serveuse.

(A ce moment, nous apprenons que le père de Valenti a lui aussi été shérif. Il avait été surnommé "Shérif martien" car il croyait aux extraterrestres. Le shérif actuel n'y croit pas mais il se pose de nombreuses questions. Il en fait par à l'agent Stevens qui ne le prend pas au sérieux)

Liz veut tout savoir sur Max. Elle a même préparé une liste de question qu'elle sort de sa poche. Elle apprend qu'Isabel et Michael sont eux aussi des extraterrestres, qu'ils ont eux aussi des pouvoirs et qu'ils sortent tous les trois des incubateurs. Max lui avoue aussi que personne à part elle n'est au courant de leur secret, que s'il l'a sauvé c'est parce que c'était "elle" et qu'il a pris un gros risque.

C'est au tour de Liz de parler de se qu'elle a vu chez le shérif. La photo du cadavre avec la marque démontre qu'ils ne sont pas seuls.

Max prend peur et rejoint les deux autres extraterrestres pour quitter la ville.

Liz fini par avouer à sa meilleure amie le secret qu'elle garde. Maria s'enfui en courant.

Plus tard, les deux amies décident de convaincre les extraterrestres de rester à Roswell. Lors du festival, tous les cinq, ils préparent une mise en scène destiner au shérif. Michael se déguisé comme Kyle et s'approche de Maria qui a fait semblant d'être renversé par une voiture. Il laisse une trace argentée sur ces vêtements (maquillage) et s'enfui dans la foule. Lorsque le shérif attrape la personne, il s'agit de Kyle.

Seulement Valenti n'est pas dupe et prévient Max qu'il est dans sa ligne de mire.

Plus tard, le festival a lieu avec son traditionnel "crash de vaisseau". Les trois extraterrestres regardent le spectacle avec beaucoup d'amertumes.

Max rejoint Liz. Ils savent qu'ils ont des sentiment l'un pour l'autre mais que rien n'est possible. Ils sont trop différents. Liz remercie quand même Max de lui avoir sauvé la vie.

La révélation

 

[Liz est assise dehors, il fait noir, elle écrit dans son journal] 

VOIX LIZ: Nous sommes le 23 septembre et j'écris les premières lignes de mon journal. Je m'appelle Liz Parker et je suis morte il y a 5 jours. Depuis tout s'est passé très bizarrement. 

[Flash-back du jour ou il y a eu le coup de feu]

[Liz sert 2 touristes]

LIZ: Alors, nous avons un Sigourney Weaver, c’est pour vous, voilà et un Will Smith. Est-ce que vous désirez autre chose? Un spécial Alien ou un cocktail martien?

TOURISTE 1: T'en veux?

TOURISTE 2: Non ça va.

TOURISTE 1: Non ça ira merci.

LIZ: Vous êtes venus pour le festival?

TOURISTE 1 ET 2: Oui.

TOURISTE 2: Pour le crash. Et vous, est-ce que votre famille est de Roswell?

LIZ: Seulement 4 générations.

TOURISTE 1: Ah ouais... Euh... Est-ce que, est ce que quelqu'un de votre famille aurait pas des p'tits trucs à raconter sur la soucoupe qui s'était écrasée?

LIZ: Je crois que ça irait plus vite si je vous montrai ça.

[Liz montre la photo. Maria passe avec le café et sourit à Liz]

HOMME 1: Ca fait 15 jours que tu m'fais ton cinéma alors maintenant je veux voir mon fric.

HOMME 2: Je sais.

MARIA: J’vous ressers ?

HOMME1: Non casse-toi, toi!

HOMME 2: Tu l'auras demain.

[On revient à Liz qui est toujours avec les 2 touristes]

LIZ: Ma grand-mère a pris cette photo alors que le gouvernement n'avait pas encore ramassé les débris.

TOURISTE 2: Combien de personnes ont vu cette photographie?

LIZ: Il y a moi qui l'ai vu et puis il y a vous 2.

TOURISTE 2: Ooooooh...

TOURISTE 1: Whaou

LIZ: Je reviens dans 2 minutes. Surtout ne la montrez à personne.

TOURISTE 1: Non non... non non.

[Liz et Maria vont vers la caisse]

MARIA: T'es monstrueuse!! Oh Max Evans n'arrête pas d'te mater.

LIZ: Non arrête! Maria, c’est encore toi qui imagines des choses. Max Evans ? Et ça ? C'est non tout de suite.

MARIA: Même pas un bisou sur tes p'tites joues. Quel dommage!

LIZ: Maria non arrête! Et même si tu avais raison j'pourrais pas, j'sors avec Kyle. Il est sérieux, loyal et j'pense qu'il m'apprécie.

MARIA: Caniche à sa mémère quoi!

[Maria part servir des gens]

HOMME 1: Non mais tu sais combien ça fait 2 semaines. Tu t'fous d'moi ou quoi?

[L’homme fait tomber tout ce qu'il y a sur sa table et se lève en même temps que l'autre]

MARIA: LIZ!!!

HOMME 1: Tu devais m'filer le pognon aujourd'hui.

[L’HOMME 2 sort une arme] 

HOMME 1: PAS DEMAIN arrête!!!

[Ils se battent et un coup de feu part dans la direction de Liz]

[Les 2 hommes prennent la fuite] 

HOMME 1 Allez grouille toi. Vite. 

HOMME 2 : Oui, oui.

MARIA: LIZ!!!

[Max voit Liz à terre et se précipite pour aller la sauver]

MAX: Arrête! Lâche moi!

MICHAEL: Laisse-là on s'en va.

MARIA: Liz?

MAX: Appelle une ambulance. 

[Il va vers Liz ouvre sa robe] 

MAX : Ca va aller.

TOURISTE 2: Qu'est-ce qu'elle a ?

MICHAEL: Restez pas là !

MAX: Liz... Liz... Il faut qu’tu m'regardes.

MARIA (Au téléphone) : Vite une ambulance.

MAX: Regarde moi s'il te plait.

MARIA (Au téléphone) : Un coup de feu. Ma copine est blessée.

[Max met sa main sur l’abdomen de Liz et guérit sa blessure. Ils ont un flash]

MAX: Ca va aller tu n'as plus rien. C'est fini!

MICHAEL: Les clés. Grouilles toi.

[Max donne les clés à Michael, casse une bouteille de ketchup et la renverse sur Liz]

MAX: La bouteille s'est cassée tu es tombée et le ketchup s'est renversé sur toi. Tu ne dis rien à personne.

[Max s'en va et Maria s'avance vers Liz]

MARIA: Liz est-ce que ça va?

[Max sort du restaurant et rejoint Michael dans la voiture pendant que Liz le regarde attentivement]

PERE DE LIZ: LIZ! Oh mon Dieu!

LIZ: Ca va papa. Ca va. Regarde. Tu vois je suis pas blessée je me suis renversée du ketchup mais j'ai absolument rien.

PERE DE LIZ: Tu en es sûre ?

LIZ: Oui ça va aller

MARIA: Le type qui avait l'arme était du genre très musclé avec une tête de castor et l'autre il avait une tête ovale mais très musclé lui aussi.

OWEN: Il va me falloir une meilleure description que ça.

MARIA: Ah !

OWEN: Avec ce que j'ai, je vais pouvoir faire un dessin animé.

MARIA: Excusez moi. 

[Maria sniff une petite bouteille d'huile contre le stress le shérif Valenti entre] 
 
MARIA: C’est pas ce que vous croyez. C'est pour combattre le stress.

VALENTI (à Liz) : Est-ce que ça va?

LIZ: Euh oui merci un peu sous l'choc mais ça va bien.

OWEN: Shérif les suspects sont partis juste âpres leur altercation et, euh, ça doit être 2 étrangers. Rien n'a été volé. Il n'y a aucun blessé  à part la fille qui est tombée. Ca ressemble à une dispute qui a mal tournée.

[Les deux touristes sont a l'endroit ou il y a eu l'accident]

OWEN : Eh ! Je vous ai déjà dit de dégager de là. (Au shérif) Des touristes qui sont là pour le festival.

TOURISTE 1: Euh shérif j'suis désolé mais il faut vraiment que j’vous parle. Moi je crois qu'il s'est passé quelque chose shérif.

VALENTI: Allez-y je vous écoute.

TOURISTE 1: Le type qui était armé se tenait a peu près là-bas d'accord ? Et le coup de feu est parti dans cette direction. Alors ma copine et moi on a beau fouiller le coin du sol au plafond… enfin j'veux dire… ou est passée la balle?

OWEN: Euh ! On n’a pas retrouvé le projectile.

TOURISTE 1: Oui et juste avant la jeune fille en question m'a donne ceci

[Il montre la photo d'Alien au shérif qui la prend et la donne au père de Liz]

VALENTI: Jack.

PERE DE LIZ: Oui je comprends, Liz!

LIZ: Oui ?

PERE DE LIZ: je t'avais dis de ne pas montrer de photos d'extraterrestres aux touristes.

[Le sherif observe la table où étaient assis Max et Michaël]

TOURISTE 2: Il y a avait 2 jeunes assis là quand c'est arrivé. 2 garçons à peu près de son âge et l'un d'eux avait...

LIZ: Oui c'est vrai. Il y avait 2 jeunes mais je vous assure que je les connaissais pas. Ca devait être des touristes.

TOURISTE 1: Oh non, non, non. Au contraire je crois moi que vous les connaissiez très bien.

[Liz arrive dans sa chambre. Elle regarde le trou qu'il y a dans sa robe l'enlève pour la mettre dans son sac et remarque qu'elle a une trace argentée en forme de main sur son abdomen]

[Le lendemain en cours de biologie]

PROF: Bien. La semaine dernière nous avons parle du génus et du phylum. Aujourd'hui nous allons être plus précis et commencer à aborder les différences entre les espèces. Pour cette expérience vous travaillerez par groupe de 2.  

[Max entre dans la salle]

PROF: Mr Evans, c'est gentil de vous joindre à nous. Alors ceux qui sont à ma droite vont observer un échantillon d'origine végétale et tous ceux qui sont à ma gauche vont prélever un peu de leur salive avec un cure-dent.

[Max se lève et pose son crayon papier sur la table]

PROF : Mr Evans?

MAX: Je peux avoir la carte pour aller aux toilettes ?

PROF: Ce n'est pas votre jour on dirait.  

[Max prends la carte et sort de la salle]  

PROF : Il est très facile de voir à l'oeil nu ce qui différencie l'espèce humaine des autres espèces vivant sur notre planète. Mais qu-en est-il à l'intérieur? Vous allez tous regarder les cellules humaines et décrire tout ce que vous voyez dans votre microscope.

[Liz fait son expérience puis prend le crayon que Max a laissé et qu'il avait mis dans sa bouche. Elle remarque que ses cellules sont un peu différentes des siennes]

[Dans le couloir]

LIZ: Max! Max!! Excuse moi, excuse moi. Max, viens il faut que j’te parle.

[Liz et Max entre dans la salle de musique où se trouve Kyle]

LIZ: Kyle ?

KYLE: Liz!

LIZ: Oui.

KYLE: Salut Max!

MAX: Salut!

KYLE: Tu as eu mon message?

LIZ: Oui, oui mais j’étais, j'étais encore...

KYLE: Sous l'choc.

LIZ: C'est ça oui.

KYLE: Ouais, j'suis au courant mon père m'a dis pour le coup de feu. Alors ça va ?

LIZ: Oh oui. J'ai eu la peur de ma vie mais là c'est fini.

KYLE: Et là vous alliez, euh... ?

LIZ: On cherchait… un coin tranquille… pour réviser… notre biologie.

KYLE: Ah ouais. La biologie, d'accord. Bien de toute façon j'allais partir.

LIZ: D'accord. A toute à l'heure.

KYLE: Ah ! Au fait j'ai mon déguisement pour le festival, il est génial.

LIZ: Kyle !  On doit réviser alors...

KYLE: Ouais. J'vous laisse.… Travaillez bien.

MAX: Tu sors avec le fils du shérif?

LIZ: Euh... Oui mais... c'est pas une relation sérieuse c'est juste... juste comme ça. Max j'voudrais qu'on arrête de parler d'ça s'il te plait.

[Elle soulève son tee-shirt]

MAX: Wow.

LIZ: J'ai, j’ai prélevé de la salive qu’il y avait sur ton crayon. J'sais pas comment t'dire ça. J'en croyais pas mes yeux. Au microscope tout à l'heure,… les, les cellules n'étaient pas normales. Alors ce qui serait sympa c'est que tu reviennes avec moi au laboratoire de biologie, qu'on refasse un prélèvement. Comme ça je pourrais dire que je me suis trompée, … que c'étaient pas tes cellules.

MAX: C'étaient les miennes.

LIZ: D'accord. Alors il va falloir que tu m'dises…  ce que tu es.

MAX: Et bien, je ne suis pas vraiment d'ici.

LIZ: Tu es d’où ? 

[Max pointe son doigt vers le haut]

LIZ : Du Pôle Nord ?

[Il lève son doigt encore plus haut]

LIZ : Non, t'es pas un, un extraterrestre ou un martien. Alors ?

MAX: Tu viens de faire une rencontre du 3eme type. Oh excuse moi, ça n'a rien d'drôle. Oui, oui je suis... ça fait... ça fait bizarre de l'dire. Liz!

LIZ: Bien j'te laisse. J'vais encore être en retard en économie.

MAX: Liz!

LIZ: Alors il faut que j'me sauve.

[Liz veut partir mais Max l'arrête]

MAX: Liz, écoute moi bien. Tu ne dois parler de ça à personne. Ni a tes parents, ni a Maria. A personne! Si tu le faisais tu ne comprendrais pas ce qui t'arriverais. Je t'en prie Liz…. Dis moi que je peux avoir confiance ?

[Liz part]

[À la cafétéria]

ALEX: Moi je lis ce que dis l'article: "un coup de feu a été tiré mais il n'y a eu aucun blessé".

MARIA: Alors ou est Liz ? J'ai l'impression qu'elle ne veut plus me voir. Premièrement elle était en retard et puis en plus elle est arrivée en permanence et elle est allée s'asseoir à côté de Pamela Troy. J'veux dire, elle déteste Pam Troy. Elle avait même fini par l'admettre en public... Alex tu m'écoutes quand j'te parle?

ALEX: Oui, oui, oui, oui Bien sur Maria. J'fais même que ça et une fois d'plus tu ramènes toujours tout à toi. Tout va bien. Il s'est rien passé. C'est écrit la, noir sur blanc.

[Isabel Michael et Max sont en train de manger à l’extérieur]

ISABEL (à Max) : Franchement j'arrive pas a l'croire. J'avais presque réussi a avoir une existence normale et puis toi tu, tu fiches tout par terre en voulant faire l'intéressant. 

ISABEL (à Michael) : Comment tu as pu laisser mon frère faire un truc pareil ?

MICHAEL: Eh ! J’y suis pour rien moi. C’est pas moi qui me prends pour un super héros.

MAX: J'vous ai dis que j'étais désolé.

ISABEL: Tu es désolé ? Tu as brisé notre seul pacte et c'est tout ce que tu trouves à dire. C'est contre nos règles Max. Tu as donné ta parole.

MAX: Toi aussi tu te sers de tes pouvoirs.

ISABEL: Pour mon confort personnel.

[Elle réchauffe son plat avec sa main]

ISABEL : Ce qu'il faut maintenant c'est rattraper l'coup. On n'a qu'a leur dire que je suis une scientifique.

[Max la regarde avec un air coupable]  

ISABEL : Ne me dis pas que tu lui as tout dit ?

MAX: Je n'avais pas le choix. Il se passera rien.

ISABEL: Non mais est ce que tu te rends compte que ça change tout.

MAX: Non ça change rien.

MICHAEL: Si. C'est elle qui a raison. On est grillé. Il faut qu'on quitte Roswell.

[Ils se lèvent et vont vers la voiture]

MAX: On ne peut pas partir Michael.

MICHAEL: Si on peut. On a toujours su que ce jour arriverait et qu'on devrait toujours s'y préparer.

ISABEL: Mais ou veux tu qu'on aille? C’est chez nous ici.

MICHAEL: Peut être mais je m'y sens mal. On n'est pas dans notre système solaire.

MAX: En attendant c'est ici qu'on se sent le plus chez nous.

MICHAEL: Vous oui mais pas moi. C'est vous que les Evans on recueilli au bord de la route, pas moi. Ce sont de vrais parents pour vous, moi mon père adoptif il me garde pour toucher son chèque.

MAX: Faut pas vous affoler. On va essayer d'être comme tout le monde, être normaux, reprendre les cours.

ISABEL: Nous ! Etre normaux c'est ça ton plan Max ? Ils vont se lancer à notre poursuite et puis après ils, ils vont nous livrer à une agence gouvernementale pour faire des analyses sur nous et puis nous tuer. Et ils diront qu'on n'a pas existé.


[Max prends un air pensif et démarre la voiture]

[Liz se nettoie un peu le visage quand Maria sort d'une des toilettes]

LIZ: Ça va?

MARIA: J't'ai laissé des messages et tu m'as pas rappelée.

LIZ: Je sais. J'ai pas eu le temps.

MARIA: Alors qu'est-ce qu'il s'est passé au café ?

LIZ: Mais pourquoi tu me demandes ça ?  Tu étais là, tu, tu as tout vu, non?

MARIA: En tout cas c'est pas du ketchup. Ça pour moi c'est du sang. Qu'est-ce que Max t'a fait ?

[Dans la Jeep Isabel écoute un cd avec ses pouvoirs]

MAX: Isabel tu peux arrêter de faire ça?

ISABEL: Oh ! Ecouter un cd c'est ça qui pose problème.

MAX: Si je faisais rien elle mourait.

[Valenti arrive et met la sirène en route. Max ralenti la jeep]

ISABEL: Je le savais on est poursuivi.

MICHAEL: Qu est-ce que t'attends vas-y accélère.

MAX: On n'a rien à se reprocher.  

[Max se gare sur le bord de la route] 

MAX : Ça lui arrive souvent de contrôler des jeunes. Ce n'est rien.

MICHAEL: Ouais t'as raison !

VALENTI: Permis de conduire et papiers du véhicule.

MAX: Ouais je vous donne ça.

VALENTI: Nouveau Mexique, parfait. Merci Mr Evans. On a eu un petit problème au Crashdown café hier, alors, soyez prudent si vous allez en ville.

MAX: Ouais Monsieur.

VALENTI: Roulez doucement et arrivez vivant.
MAX: Ca ira.

[Le shérif part et Max veut remettre le contact mais Michael prend les clés de la voiture]

MAX : Michael arrête de t'affoler.

MICHAEL: Eh mais tu t'rends pas compte, notre couverture est fichue. Je vais pas attendre tranquillement qu'ils viennent nous chercher

MAX: On n’en est pas encore là. Ceux qui doivent nous capturer peut-être qu'ils n'existent pas

MICHAEL: Alors ou sont nos parents et toutes les personnes qui étaient à bord du vaisseau ? Ils n'ont pas disparu. Ils ont été tués et ça tu le sais ça.

MAX: Liz ne le dira à personne. Elle est différente

MICHAEL: Ah oui? Comment elle a réagi quand tu lui as dis, tu es un extraterrestre c'est fantastique, génial  

[Max ne répond pas]  

MICHAËL : Ouais j'avais raison

[Michael rend les clés et s'en va à pied]

ISABEL: Et tu dis que je suis pas tolérante ?

[Kyle raccompagne Liz devant chez elle]

LIZ: Bien, bonne nuit.

KYLE: Euh oui, oui. Tu sais j'ai trouvé que t'étais complètement ailleurs ce soir.

LIZ: Je sais faut pas m'en vouloir. Kyle ? Tu t'es jamais demandé, si...

KYLE: Je me suis jamais demander quoi?

LIZ: Est-ce que quand tu m'vois tu ressens des choses?

KYLE: Oui bien sur je ressens des choses. Quelles choses?

LIZ:Euh, non rien je ne sais même pas pourquoi je dis ça. Je crois qu'il vaut mieux que j'ailles me coucher

[Elle lève le bras pour prendre quelques choses et son pull se soulève]

KYLE: Très bien. C'est quoi ça?

LIZ: Oh!! Bonne nuit Kyle !

KYLE: Bonne nuit Liz.

[Liz est sur sa terrasse]

MAX: Liz. Il faut que j'te parle.

 [Liz va lui ouvrir le restaurant] 

MAX : J'ai du mal à imaginer ce que tu peux ressentir. En plus ça faisait un moment que je voulais t'en parler.

LIZ: Tu voulais me le dire ? 

[Max sourit]  

LIZ : Qu'est-ce qu'il y a?

MAX: Non rien. J'te revoyais dans cette robe que tu mettais quand tu étais p'tite, la robe à carreaux.

LIZ: Quoi?

MAX: Oublie, ça remonte à un bout d'temps.

LIZ: Oh ! Non!!! Oui c'est vrai et je me demande comment j'ai pu mettre cette horreur. C'est à la maternelle que je l'avais et... et je n’te connais que depuis le secondaire, comment t'as fais? Tu as lu dans mes pensées.

MAX: Non, non, je ne lis pas dans les pensées, quand je t'ai soignée, j’ai établie une sorte de connexion et j'ai reçu un flot d'images. L'image de cette robe m'a traversé l'esprit. Tu détestais la porter.

LIZ: Pourquoi je détestais la porter?

MAX: Parce que cette robe représentait la honte de ta vie. Mais c'était ta mère qui te l'avait faite et elle en était fière parce... parce qu'elle n'en avait jamais fait avant alors c'est pour elle… que tu la mettais. … Je ne l'ai jamais fait avant mais je peux peut-être faire en sorte que la connexion aille dans l'autre sens… Pour que tu voies qui je suis et que je ne te mens pas… Je dois te toucher. 

[Il pose ses mains sur le visage de Liz]  

MAX : Respire profondément et laisse aller ta pensée.

[Flash-back sur des scènes de la vie de Max]

VOIX DE LIZ: Je pouvais sentir tout ce qu'il ressentait… Je ressentais sa solitude. Pour la première fois, je voyais le vrai Max Evans. Je me voyais tel qu'il me voyait. Ce qui était drôle c'est que, à ses yeux, j'étais belle.

MAX: Ca a marché?

VOIX DE LIZ: Max m’avait transmis une force. Comme si ma vie avait changé en un instant. Ce qui était encore plus drôle c'est que c'était la première fois qu'il m'arrivait une chose pareille. Et c'était avec un extraterrestre.

[Liz est dans la salle de musique et Alex entre]

ALEX: Salut.

LIZ: Oh salut Alex. Tu n’aurais pas vu mon sac par hasard ?

ALEX: Euh, non, non. J'ai pas vu. Est-ce que j'peux t'parler 2 minutes?

LIZ: Oui qu'est-ce qu'il y a?

ALEX: Voilà, je suis ton ami et, et l'ami de Maria aussi, alors si tu mens à Maria c'est comme si tu m'mentais à moi.

LIZ: Qu'est-ce qu'elle t'a dis exactement?

ALEX: Et bien franchement, c'est vague, en plus avec elle il faut quand même savoir faire le tri. Mais, elle, tu vois m'a dit qu'elle avait retrouver du sang sur un de tes bouquins. Alors là, je me pose des questions.

LIZ: Maria se fait des films sans arrêt, et moi ce que j'peux t'dire c'est qu'il s'est rien passé.

ALEX: Oh d'accord! Attends, moi tout ce qui m'intéresse c'est de savoir que que tu vas bien, alors est-ce que tu vas bien?

LIZ: Super bien.

ALEX: C'est vrai?

LIZ: Oui.

ALEX: Et tout ce qui a pu se passer c'est. C’est fini alors?

LIZ: Oui, oui c'est fini. Terminé!

ALEX: D'accord.

LIZ: Voilà.

[Alex s'en va et le principal et Owen arrivent]

LE PRINCIPAL: Elle est là.

OWEN: Mademoiselle, le shérif a des questions à vous poser.

[Liz est dans le bureau du shérif]

VALENTI: Bonjour mademoiselle Parker. Je vous ai convoqué avec l'accord de votre père.  

[Il dépose sur le bureau des photos d'une personne morte]  

VALENTI : Désolé de devoir vous montrer ces clichés. Cet homme a été retrouvé mort, il n'y a pas de causes apparentes du décès, si ce n'est… ceci : 

[Il montre une autre photo ou on voit clairement une marque de main près de l'épaule du cadavre]  

VALENTI : Regardez bien cette marque, qu'avez-vous à me dire là-dessus?

LIZ: Je n'en ai jamais vu, c'est la première fois.

VALENTI: Kyle dit avoir vu la même marque sur votre abdomen.

LIZ: Il s'est trompé.

VALENTI: Sans doute, mon fils a toujours eu beaucoup d'imagination. 

LIZ : oui.

VALENTI : Je dois en avoir une confirmation visuelle.

LIZ: Je vous en prie shérif, je vous ai déjà dit que je m'étais renversé du ketchup, j'ai..., je vous l'ai déjà dis je n’sais pas combien d'fois.

VALENTI: Liz montrez-le s'il vous plait.  

[Elle soulève son pull et découvre en même temps que Valenti que la marque a disparu]  

VALENTI : La marque a aussi disparu sur le cadavre. Connaissez-vous un certain Max Evans?

LIZ: Max Evans ? Euh Je le connais de vue mais ça s'arrête là.

VALENTI: Etait-il dans le café pendant la fusillade?

LIZ: Non!

VALENTI: Je vois.

LIZ: Est-ce que j'peux partir shérif?

VALENTI: Une petite chose encore.  

[Il sort le sac où Liz a mis sa blouse]  

VALENTI : Quelqu'un est venu déposer ce sac, c'est le votre je crois.

[Liz rentre dans la salle de gym pour aller chercher Max]

[Nous revenons dans le bureau du shérif, il est en train de parler avec un agent du FBI]

[Bureau de Valenti] 

VALENTI: Un coup de feu a été tiré, on n'a pas retrouvé de projectile et il y avait un trou dans sa robe. Elle a été blessée.  

[L’agent range les affaires dans son attaché-case]  

VALENTI : Où allez-vous?

AGENT : Une soucoupe volante vient d'atterrir à Phoenix, et un comptable de Barstow se prend pour Jésus-Christ. Ces 2 affaires paraissent plus sérieuses que la votre. Je vais envoyer ça au labo, appelez-moi si vous avez quelque chose… de plus sérieux.

[Les 2 hommes se retrouvent au parking du commissariat]

VALENTI: Vous m'avez dit de vous prévenir si jamais je voyais quelque chose. Et mon fils a vu cette empreinte.

AGENT: Je n'en doute pas.

VALENTI: On fait quoi alors?

AGENT: Je vais dire au labo d'analyser la robe, et je conduirai l'enquête selon notre méthode et sans la prendre trop à coeur. Je vous conseille d'en faire autant.

VALENTI: Il n'est pas question que j'abandonne l'enquête. Je veux la mener jusqu'au bout.

AGENT: Shérif savez-vous comment on surnommait votre père à l'époque? Sergent martien. Vous voulez finir comme lui?

VALENTI: Mr Stevens, lorsque mon père a découvert ce cadavre j'avais 8 ans à peine. Pendant toute ma vie je l'ai pris pour un fou comme tout l’monde ici, fou parce qu'il y croyait. Aujourd'hui je n'en suis plus si sûre.

AGENT: Laissez-nous faire notre travail, le votre est terminé.

[L'agent s'en va et on retrouve Liz et Max dans la salle d'arts plastiques]

LIZ: Je veux savoir la vérité Max. Je veux tout savoir, tout!!! Autrement, je vais voir le shérif et je lui dis tout ce que je sais.

MAX: D'accord.

LIZ: D'accord. Très bien! Alors, d'où viens tu?

MAX: Je ne sais pas. Quand le vaisseau s'est écrasé, je n'étais pas né.

LIZ: Alors, il y a eu un crash?

MAX: Tout ce que j'sais, c'est que ce n'est pas un ballon sonde qui est tombé.

LIZ: Le vaisseau s'est écrasé en 1947, et tu as 16 ans.

MAX: On est né beaucoup plus tard, on était en incubation.

LIZ: Qui ça on?

MAX: Isabel et Michael sont...enfin sont aussi...

LIZ: Je vois. Bien ça répond à, à ma question. Euh...quels pouvoirs est-ce que vous avez?

MAX: On peut se connecter à tout l'monde. Comme ...comme l'autre fois. On peut aussi modifier des structures moléculaires.

LIZ: Non, attends, j' comprends pas.

[Max fait une démonstration en changeant une statue de terre cuite]

MAX: C'est comme ça que j't'ai soigné.

LIZ: Max… qui d'autre est au courant?

MAX: Personne.

LIZ: Même pas vos parents?

MAX: On ne le dit à personne. Nous pensons que nos vies en dépendent.

LIZ: Et quand tu es venu me secourir, tu as pris le risque que la vérité éclate, alors?

MAX: Oui.

LIZ: Pourquoi?

MAX: Parce que c'est toi.

LIZ: Euh Max... Le shérif m'a montré la photo d'un cadavre, quelqu'un qui avait été assassiné. Et sur le haut de sa poitrine, il y avait la marque argentée.

MAX: C'était un meurtre?

LIZ: Oui c'était en 1959, la date était sur la photo.

MAX: C'est impossible.
LIZ: Kyle a vu l'empreinte que j'avais sur le ventre. Et Valenti a retrouvé ma tenue de serveuse trouée et avec des traces de sang. Il m'a demandé si tu étais dans le café pendant la fusillade. Max, il commence à se douter. Max?

MAX: Il faut que je parte.

[Max s'en va en courant de la salle d'arts plastiques]

LIZ: Non! Max attends!!! Mais ou est-ce que tu vas? Max! MAX!!!

[Max est parti chercher sa soeur pour la prévenir]

MAX: Oublie le festival. Et prends tes affaires. On s'en va!

[Max et Isabel sont partis chercher Michael]

ISABEL (à Michael) : Ou est-ce que tu l'as mis?

MICHAEL: Sur moi.

[Maria entre dans la chambre de Liz]

MARIA: Avant d'aller à ce festival complètement nul, je veux tout savoir ? Alors ou bien tu m'dis la vérité maintenant, ou bien je vais voir le shérif Valenti et je lui dis tout ce que je sais.

LIZ: Tu sais tout alors?

MARIA: Presque, euh... je sais... je sais que Max était dans l'restaurant et je sais qu'il s'est dirigé vers toi après qu'on t'ai tiré dessus, et qu'il t'a fait un truc. Je sais aussi que la seule personne en ce monde en qui j'avais complètement confiance est en train d'me mentir.

LIZ: Maria il faut d'abord que tu me promettes que tu ne vas pas te mettre à hurler.

MARIA: Moi me mettre à hurler, eh! Tu m'connais.

[Maria sort en hurlant et Liz lui court après]

LIZ: MARIA!!!

[On revient à Max, Michael et Isabel qui sont dans la voiture]

MICHAEL: Cette photo c'est la preuve qu'il n'y a pas que nous  3.

MAX: 1 de plus. Et encore ça date de 59.

MICHAEL: Alors il y a de l'espoir! Si jamais on l'retrouve, on pourra savoir d'ou on vient, qui on est.

ISABEL: Tout ce qu'on sait pour l'instant, c'est qu'il y en avait peut-être un autre, il y a 40 ans et qu'avant de disparaître, il a peut-être tué quelqu'un.

[Maria et Liz sont en voiture. Elles cherchent Max et les autres]

MARIA: T'es. T’es devenu complètement folle, je sais pas ce qu'il t'a fait l'autre fois avec sa main! Quand je pense que tu poursuivais tranquillement tes études et moi j'étais ta copine un peu délirante, c'est vrai mais là c'est... c'est terminé, moi j’peux pas être la copine complètement délirante de quelqu'un qui... qui est complètement délirant.

LIZ: Arrête!! Tu bafouilles alors arrête!

MARIA: Je crois que j'ai l'droit d'bafouiller après ce que tu viens de me sortir.

[Elles croisent la voiture de Max et Liz tente de faire faire demi-tour à Maria]

LIZ: On fait demi-tour Maria, vite c'est eux!!!

MARIA: Non. J'continue à rouler droit

LIZ: Maria!!!

[Liz prend le volant et fait demi-tour]

MARIA: AAAH!!! Oh cette fois tu es complètement malade!

LIZ: Mais non je ne suis pas malade, il faut les rattraper.

MARIA: Les rattraper, je sens que j’vais craquer.

[Max voit la voiture du shérif il passe dans une ruelle sombre pour se cacher mais Liz l'a vu et passe dans la ruelle à son tour. Voyant que c'est elles ils sont soulagés mais ils se demandent aussi pourquoi Maria est là, elle aussi]

ISABEL: Oh t'as gagné!

MARIA: Qu'est-ce qu'ils font là les 2 autres, tu vas pas m'dire qu'ils sont 3?

LIZ: Ben si.

MARIA: là j'crois que j'vais vomir.

LIZ: (à Max) Maria sait.

MICHAEL: C'est pas possible

MARIA: Je vous promets que j'le dirai à personne.

MICHAEL: Tu vas aller dégager ta voiture!

LIZ: Je crois que vous avez tort d'essayer de vous en aller, les gens penseront que vous êtes coupables.

MICHAEL: Coupable de t'avoir sauvé la vie?

MAX: Michael!

LIZ: Je crois que j'ai une idée. Alors si on s'y met tous les 5, on pourra brouiller les pistes au shérif.

MICHAEL: On n'est pas tous les 5, ce sont nos vies qui sont en jeu, pas les vôtres. Déplace ta voiture!

MAX: Michael, on pourra pas toujours garder le secret, de toute façon, moi j'en ai pas envie.

LIZ: Ecoutez, plus rien ne changera ce qui s'est passé, mais si vous fuyez, Valenti va savoir que c'est vous, ce sera la preuve dont il avait besoin.

MAX: Elle a raison.

ISABEL: Je savais que tu serais de son côté.

MAX: Arrête Isabel je ne suis du côté de personne.

ISABEL: Alors choisis ton camp parce que là, on n'a plus beaucoup d'temps.

MAX: Déplacez la voiture. Je vais aller me livrer à Valenti.

MICHAEL: Mais on s'en va, c'est ce qu'on avait dit.

ISABEL: Je partirai pas sans toi. (À Liz) C'est quoi ton idée?

[Liz est costumée et elle est partie voir Kyle]

KYLE: Ca fait plus d'une heure qu'on devrait être au festival!

LIZ: Je sais, j'ai mis du temps à me préparer et je ne t'ai pas téléphoné. T'es pas fâché?

[Isabel et Maria sont au festival]

ISABEL: Enlève ton masque Alex!

ALEX: Isabel? Ca va? Maria?

MARIA: Et ouais.

ALEX: (à Isabel) Euh. C’est sympa tes obus.

[Retour chez Kyle]

KYLE: Liz attends, t'es sûre qu'on doit aller au festival?

LIZ: Oui. J'suis sûre que ça va être génial. Viens me retrouver devant le podium dans une demi-heure, d'accord?

KYLE: D'accord, une demi-heure.

LIZ: Ouais. (au téléphone avec Max) On a une demi-heure.

[Nous voici dans la voiture de Max]

MAX: (au téléphone, à Liz) D’accord. (À Michael) Alors?

MICHAEL: Ca va foirer.

[Tout le monde est au festival]

VALENTI: Ou est-il?

OWEN: Là-bas. Shérif, qu’est-ce qu’il a fait ce gamin?

VALENTI: Rien je m’en occupe Owen.

[Maria et Isabel mettent en œuvre le plan de Liz]

ISABEL: Roules-toi!

MARIA: C’est ce que je fais.

ISABEL: N’ais pas peur! Allez!!

MARIA: C’est bon, j’me roule là!

ISABEL: Ouais! Pas mal! Tes clés.

MARIA: Les voilà, c’est la voiture de me mère et c’est un tas de bout, mais j’y tiens parce que si jamais tu la casses faudra qu’je bosse toute ma vie pour la rembourser.

ISABEL: T’inquiète pas!

[Le shérif va interroger Max]

VALENTI: J’ai quelques questions à vous poser.

MAX: Quel genre de questions?

VALENTI: Vous étiez au Crashdown café le jour de la fusillade?

MAX: Ouais.

VALENTI: Qu’est-ce que vous avez fait à Liz Parker?

MAX: Je ne lui ai rien fait.

VALENTI: Je n’vous crois pas.

[Le shérif lui met les menottes]

MAX: Vous ne me lisez pas mes droits?

VALENTI: Vous n’en n’avez aucuns!

[Liz bouscule un couple]  

LIZ: Oh pardon, excusez-moi

[Le plan débute] 

[Tout le monde entend un bruit de choc. Liz va dans le parking pour aller voir Maria. Ils voient tous un homme déguisé penché au dessus de Maria] 

LIZ : Maria!!!

ALEX: Eh? Qu’est-ce qui se passe? Qu’est-ce que vous faites, laissez-là !

VALENTI: Qu’est-ce qui se passe ici?  

[Il va voir Maria et remarque qu’elle a une tache identique a celle sur le cadavre]  

VALENTI : Ca va?

MARIA: Oui merci.

TOURISTE 1: Shérif! Il est là-bas, c’est lui, j’suis sûre que c’est lui, il était à côté d’elle.

VALENTI: Surveilles-les, Owen!

[Le shérif court après l’homme mais il le perd de vue. Il retrouve un homme qui est costumé comme lui mais c’est son fils]

KYLE: Papa! Ah tu m’as fais peur. Tu n’aurais pas vu Liz, elle devait venir me retrouver ici il y a plus d’un quart d’heure?

VALENTI: Non.

KYLE: Tant pis.

[Michaël jette le déguisement dans les toilettes. Le shérif se rend compte que la marque sur la poitrine de Maria n’est que de la peinture. Il va retrouver Max]

VALENTI: Vous êtes un p’tit malin, ça je suis d’accord.

MAX: De quoi vous voulez parler?

VALENTI: La p’tite mise en scène n’a pas marché Mr Evans, c’est de la peinture! Vous êtes allé voir Liz Parker dans le café et vous lui avez fait quelque chose, et il faut que je sache ce que c’est.

MAX: J’étais en train de manger. Quand il y a eu le coup de feu, je suis sorti. Est-ce que j’ai enfreint la loi ? Est-ce que vous allez m’arrêter ?

VALENTI: Non, vos parents vous feraient sortir au bout d’une heure. Par contre c’que je peux vous promettre, c’est que je saurai toute la vérité sur cette histoire et on se retrouvera. Tu es peut-être un petit malin Max, mais pas autant que moi.

HOMME : Tout le monde est prêt ? Tout le monde ? 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1, contact. Ouais !

[Max rejoint Isabel et Michael. Le crash a lieu et Max retrouve Liz qui est un peu à l’écart]

MAX: Ca va?

LIZ: Oui… Alors?

MAX: C’est joli.

LIZ: J’ai changé de coiffure. Merci.

MAX: De rien. Liz, c’est trop risqué, j’veux dire pour toi et moi aussi, c’est trop risqué.

LIZ: Ca m’est égal.

MAX: Tu sais j’voudrais... j’voudrais vraiment que ça... que ça puisse… aller … plus loin, mais c’est impossible on est trop...

LIZ: On est différents.

MAX: Ouais!... On se revoit en cours.

LIZ: Max ! Je ne t’ai jamais remercié de m’avoir sauvé la vie.

MAX: Merci à toi.

[Liz est sur sa terrasse et écrit dans son journal]

VOIX DE LIZ: 24 septembre, je m’appelle Liz Parker et je suis morte il y a 5 jours, mais quelque chose d’incroyable m’est arrivé: je suis revenu à la vie.

"Pilot"

 

[Liz is sitting outside, it's dark. She's writing in her journal] 


VOICE-OVER: September 23rd. Journal entry one. I'm Liz Parker and five days ago I died. After that, things got really weird....

[Flashback to the day of the shooting...Liz and Maria are waiting tables.]

[Liz walks to the two tourists with their order]

LIZ: Okay, I have got one Sigourney Weaver, that's for you. And one Will Smith. Can I get you guys anything else? Green Martian Shake? Blood of Alien smoothie??

Larry (Tourist #1): No, thanks. We're good.

LIZ: Are you guys here for the crash festival?

Jennifer (Tourist #2): Yea, can't wait. So...does your family come from Roswell??

LIZ: Just four generations.

Larry (Tourist #1): Uh, well, does anyone in your family have stories about the UFO crash?

LIZ: Well, I guess it would be O.K. to show you guys this....

[Liz shows them to fake alien picture while Maria walks past with a coffee pot and shakes her head smiling.]

[Maria walks to a table with two men arguing]

MARIA: Refill?

GUY#1: No, get outta here.

LIZ: My grandmother took this picture at the crash sight RIGHT before the government cleaned it up.

Jennifer (Tourist #2): Do people know about this photograph?

LIZ: Well, I know about it, and now you know about it.

Jennifer (Tourist #2): Woah!

Jennifer (Tourist #2): Wow!!

LIZ: I'm gonna be right back, don't show that to anyone.

Jennifer (Tourist #2): No....

[Liz and Maria are walking back to the cash register together]

MARIA: You are sooo bad girl. Oh, and Max Evans is staring at you again.

LIZ: No way.

LIZ: Maria, that is so in your imagination.

[Liz looks at Max who is sitting at a booth with Michael at the far end of the restaurant. He looks at her and then quickly away.]

LIZ: Max Evans? This? No, un uh..it's not...

MARIA: And with those cheeks! Preciosita tan linda!

LIZ: Maria!!

LIZ: And, and even if it weren't I'm going out with Kyle. I mean, he's steady and loyal, and he appreciates me.

MARIA: Sounds like you're describing a poodle.

GUY #1: .....you ask me to give you another day!!?? You're running outta time.

[Guy knocks all the dishes off the table and they break]

MARIA: Liz!!

GUY#1: I want the money today. NOT tomorrow!!

[GUY #2 pulls a gun, there is a struggle, everyone drops to the floor except Liz, the gun goes off and Liz falls to the floor, the guys run off]

MARIA: Liz......

[Max looks over at Liz laying on the floor and gets up to help her. Michael stops him]

MAX: What are you doing? Let go of me.

MICHAEL: Max, what are you gonna do?

MAX: [To Maria] Call an ambulance.

[Max tears Liz's dress open, you can see the growing blood stain]

MAX: Uhh...it's gonna be OK.

Jennifer (Tourist #2): Oh my god!!

MICHAEL: Hey, get back!!

MAX: Liz, LIZ! You have to look at me. You have to look at me.

[Liz weakly looks at him, and he puts his hand over the bullet wound, we see images of Liz as a child, Max sighs and when he takes his hand away, the wound is healed]

MAX: You're all right now. You're all right.

MICHAEL: Keys! Now!!

[Max throws him the keys and breaks a ketchup bottle and pours the ketchup over her]

MAX: You broke a bottle when you fell, spilled ketchup on yourself. Don't say anything please.

MARIA: Are you okay?

[Opening credits]

MR. PARKER: Lizzie. Oh my God!!

LIZ: No, dad, dad look, look at this. See, I'm fine, I-I just spilled ketchup, I'm really, I'm okay.

MR. PARKER: Are you sure?

LIZ: yea.

MARIA: The guy with the gun was kind of like a, like a muscular Beavis. And...the other one was like a, like a beefy Butthead.

DEPUTY: I'm gonna need a better description then that. I'm assuming they weren't actually cartoons.

MARIA: Excuse me.

[Maria starts to sniff her oil and Valenti comes in and gives her a look]

MARIA: Cypress Oil, it um, it reduces stress.

SHERIFF VALENTI: [To Liz] You okay?

LIZ: Yea thanks. I-I'm just a little shaken up.

DEPUTY: Sheriff, the suspects ran out just after the incident occurred. Couple of outsiders. No apparent robbery, no injuries other than the girl that fell. Just seems like an argument that got outta hand.

[The two tourists are nosing around the back.]

DEPUTY: Hey, I told you two to stay outta there! [To Valenti] Couple of tourists in town for the crash.

Larry (Tourist #1): Uh, Sheriff, hi, um, um, I'm sorry, I really need to talk to you. I think something happened here.

VALENTI: What do you think happened?

Larry (Tourist #1): The gunman was, was, was standing right over there, right? And the shot was fired into this direction. Now, Jen and I, we searched this entire place up and down and...I mean there's, where's the bullet?

DEPUTY: We haven't found a bullet hole yet sheriff.

Larry (Tourist #1): Yea, and uh, sheriff. Before it happened, the girl gave me this.

[He hands Valenti the fake alien photo]

[Valenti gives it to Mr. Parker]

VALENTI: Jeff.

MR. PARKER: Lizzie!

LIZ: yea?

MR. PARKER: I told you, about showing the alien photos to the tourists.

[Meanwhile Valenti walks over to the table where Max was sitting and sees two empty bottles of Tabasco sauce]

Jennifer (Tourist #2): There were two kids sitting over here when it happened, two boys about her age. And then one of them went--

LIZ: Uh yea, that's right there were. You know that I didn't recognize them, so they must have just been tourists.

Larry (Tourist #1): No, no it sure looked like that she knew them to me.

[Later that night Liz is home, she takes off her uniform and puts in it a bookbag. She goes over to her mirror and sees a funny silver handprint on her stomach where Max healed her]

[The next day in Biology class]

TEACHER: Okay, we've spent the last week talking about Geneis and phylum, and now we're going to get a little more specific and talk about the difference between species. For today's experiment you'll be working in teams of two.

[Max walks in late and sits beside Liz, he sticks a pencil in his mouth and starts flipping through his books]

TEACHER: Mr. Evans, so nice of you to join us. Okay, everyone on the right prepare a slide with the vegetable sampling, everyone on the left, take a toothpick and get a sample from your cheek.

[Max takes the pencil out and asks for a bathroom pass, visibly uncomfortable]

TEACHER: Mr. Evans?

MAX: Could I get a bathroom pass?

TEACHER: High maintenance today aren't we?

[She hands Liz a toothpick, who takes it and makes a cheek sample]

TEACHER: It's very easy to look on the outside and say what differentiates humans from other species. But what about what's on the inside, everyone, look at the human cells and describe everything you see on your lab sheet.

[Liz looks at her cheek cells, then she makes a cheek cell slide from samples off his pencil. His cells look nothing like hers.]

[In the hall]

LIZ: Max! Max!! Excuse me, excuse me. Max, I have to talk to you.

[She grabs his arm and pulls him into the band room]

[Kyle is beating on the drums in there]

LIZ: Kyle!

Kyle: Hey!

LIZ: Hey!

KYLE: Hey Max.

MAX: Hey.

KYLE: So'd you get my message?

LIZ: Oh yea, I did. I was uh, just a little....

KYLE: Shaken up.

LIZ: That's what it was.

KYLE: I know, my dad told me about the gun goin' off. You okay?

LIZ: Oh, yea I am, it was just load and then it was over.

KYLE: So you guys are...??

LIZ: Um, we're looking for a place...to study, for our Bio midterm.

KYLE: Oh right. Right okay, Biology. All right, I was leavin' anyway.

LIZ: Great, um, that's good.

KYLE: Oh, I got my costume for the crash this Friday it's great--

LIZ: Kyle. We've gotta study. Sorry.

KYLE: Right. See ya Max.

MAX: So...you're going out with the Sheriff's son?

LIZ: Um, yea. Well, it's kind of like this, this casual...okay, Max. Can we just focus here for one minute please?

[She lifts her shirt and shows him the mark on her stomach]

MAX: Wow.

LIZ: Um, I-I scraped some cells from your pencil. This is really hard to say, I'm trying to keep from blacking out here. Um, the cells weren't normal. So, Max, what I'm going to suggest to you is that we just go back to the bio lab now, so that I can take a sample so that I can see what I'm thinking is wrong, you know? That I got the wrong cells...

MAX: You didn't.

LIZ: Okay, um. So help me out here Max. I mean, what are you?

MAX: Well I'm not from around here.

LIZ: Where you from?

[Max points up with his index finger]

LIZ: Up north?

[Max points higher]

LIZ: You're not an, an alien, I mean. Are you?

MAX: Well I prefer the term not of this earth. Sorry, it's not a good time to joke.

MAX: Yea, I am. Wow, it's weird to actually say it.

[Liz starts to leave]

MAX: Liz....

LIZ: Um, Max, you know, I have, I'm gonna be late for my US Government class, so I'm just gonna--

[Max stops her at the door.]

MAX: Liz, listen to me. You can't talk to anyone about this. Not your parents, not Maria. No one. You don't understand what'll happen if you do. Liz please? Now my life is in your hands.

[Liz leaves.]

[In the cafeteria]

ALEX: Well, it says right here that shots were fired but no one was injured.

MARIA: Then where's Liz?? I mean, why is she avoiding me?? Okay, first of all, Liz is never late right? She walks into homeroom today, and goes and sits next to Pam Troy. She like, hates Pam Troy and you know like, goes around admitting it openly...and...Alex are you listening to me??

ALEX: Yea, yea, Maria I'm listening to you. But this is just you being you. All right? Liz is fine, nothing happened it's all right here in black and white.

[Isabel, Michael and Max are having lunch together]

ISABEL: I can't believe this Max. You know, I finally feel like I have a quasi-normal existence and you go and blow it all with one random act of lunacy. [To Michael] How did you let my misguided brother do this?

MICHAEL: Hey don't turn this around on me. I'm not the one who thinks he's a super hero.

MAX: Look, I said I was sorry.

ISABEL: You're sorry? You break a sacred pact and that's all you have to say? It's against the rules Max, the rules we made!

MAX: You use your powers all the time.

ISABEL: Recreationally.

[She heats her taco with her hand]

ISABEL: The important thing is, to contain this. We just have to figure out what to say to Miss Scientist.

[Max looks guilty]

ISABEL: Oh my God, you told her.

MAX: I didn't have a choice. It's gonna be okay.

ISABEL: Don't you realize that everything has changed.

MAX: No, it hasn't.

MICHAEL: Max, she's right, we're screwed. It's time to leave Roswell. [He gets up and the others follow him]

MAX: Michael, we can't just leave.

MICHAEL: Yea we can. We've always known this day would come. We said when it did we'd be prepared.

ISABEL: Michael, where are we gonna go. You know Roswell's home.

[They get in the jeep.]

MICHAEL: Roswell's not home. It's not even in our solar system.

MAX: Well this is the closest thing we have to home right now.

MICHAEL: For you two maybe, it was you the Evans found on the side of the road not me. They're like real parents to you. My foster dad just keeps me around for the monthly check.

MAX: This is gonna be OK. We should just lay low. Go back to school and act normal.

ISABEL: Act normal? That's your big plan Max? Don't you realize it's only a matter of time before they find us and turn us over to some government agency where they're gonna test us and prod us, and, oh yea, exterminate us.

[Max pulls out and they leave]

[In a school bathroom]

[Liz walks into the bathroom and splashes water on her face, Maria comes out of a stall.]

LIZ: Hey.

MARIA: So I called like, 37 times.

LIZ: I know, I'm sorry.

MARIA: Liz, what happened?

LIZ: What do you mean Maria? You were there, you saw everything?

MARIA: Did I? Cause um, this isn't ketchup. [She holds out the order pad] This looks a lot like blood to me. What did Max do to you?

[Liz dries her hands and doesn't answer]

[In the jeep, Isabel, Isabel is sitting in the back listening to a CD by holding it up the her ear]

MAX: Isabel, could you please not do that?

ISABEL: Yea, like listening to a CD is the problem.

MAX: I couldn't just let her die.

[Valenti comes up behind them and turns his flashers on]

ISABEL: Is he pulling us over?

MICHAEL: Max go, let's get outta here.

MAX: We can't start acting guilty.

[He pulls to the side of the road.]

MAX: He always pulls kids over he does it all the time. It's nothing.

MICHAEL: Yea, nuthin'.

[Valenti walks over]

VALENTI: Your license and registration please.

MAX: Of course officer.

[He hands them to him.]

VALENTI: Thank you Mr. Evans. We had a little trouble at the Crashdown Cafe yesterday. You kids be careful out there.

MAX: Yes sir.

[Max moves his foot to the gas pedal and hits a half empty bottle of Tabasco sauce. Valenti sees it.]

VALENTI: Watch your speed. Arrive alive.

MAX: We will.

[Max goes to start the jeep, but Michael grabs the keys.]

MAX: Michael, everything is gonna be okay.

MICHAEL: No it won't. Our cover is blown. And I'm not gonna hang around and wait for them to catch us.

MAX: No one is caught yet. I mean, we don't even know if there is a 'them'.

MICHAEL: What happened to our parents?? What happened to everybody else on the ship? They were killed, and you know that.

MAX: Liz won't tell anyone, she's different.

MICHAEL: Really? So how'd she react when you told her? 'Great you're an alien that's fantastic.'

[Max looks away.]

MICHAEL: No, I didn't think so.

[He throws the key on the seat.]

ISABEL: Thought I was pissed.

[Liz and Kyle are walking to her door.]

LIZ: Well, goodnight.

KYLE: Oh right, right. Listen Liz, you've, you've been somewhere else all night.

LIZ: I know, I'm sorry. Kyle, do you ever wonder if....

KYLE: Do I ever wonder what?

LIZ: When you see me, do you, do you feel things.

KYLE: Yes, of course. I feel things. Like what?

LIZ: Forget it, I don't know what I was talking about. I'm just gonna go get some sleep.

KYLE: All right.

[Liz reaches up to turn off a light and Kyle can see the handprint.]

KYLE: Liz?

[She quickly pulls the shirt down]

LIZ: Good night Kyle.

KYLE: Goodnight Liz.

[Liz is on the roof.]

MAX: Liz!!

[She walks to the edge and looks over]

MAX: I have to talk to you.

[She lets him in.]

MAX: I can't imagine how you must feel right now, I mean, I've thought about telling you a thousand times.

LIZ: You have, me??

[Max smiles]

LIZ: What?

MAX: Sorry, I just , uh, I just keep picturing you in that dress, with the, uh, the cupcakes.....on it.

LIZ: What?

MAX: Forget it, it was a long time ago.

LIZ: Oh my God. That's, that's right. I can't believe I actually wore that thing!!

LIZ: I had that dress in kindergarten, I didn't know you until the third grade. Did you like, read my mind or something?

MAX: No, I-I don't read minds. When I healed you, I made this, this, I don't know, this connection. And I got this rush of images.... An image of that dress flashed into my mind, and, I knew how you felt about it.

LIZ: How did I feel about it??

MAX: It was the single supreme embarrassment of your life. But your Mom made it for you, she was so proud of it, she'd never made a dress before, so you wore it. For her sake.

[Liz nods in shock]

MAX: I've never tried this before, but maybe I can make the connection go the other way. So you can see, you know that, that I'm still me.

[He advances until he's in front of her]

MAX: I have to touch you.

[Liz nods.]

[Max puts his hands on both side of her head]

MAX: Now just take deep breaths and try to let your mind blank out.

[Liz gets a rush of images, Max and Isabel walking down the road and the Evans finding them, Max on the first day, and how he sees her. In the halls at school talking to Maria, and since they were in third grade]

VOICE-OVER: I could feel everything he was feeling. I could feel his loneliness. For the first time I was really seeing Max Evans, I saw me as he saw me, and the amazing thing was, in his eyes, I was beautiful.

[Max pulls away]

MAX: Did it work?

[Liz nods and Max looks at her embarrassed.]

[Liz is watching Max walk down the hall]

VOICE-OVER: Max Evans has put a force on me. It's like my whole life changed in an instant. It's just so ironic that when something like this finally happened to me, it was with an alien.

[Liz is in the band room]

ALEX: Hey.

LIZ: Oh, hey Alex. Have you seen my bookbag anywhere?

ALEX: No, I haven't. Can I talk to you for a second?

LIZ: Yea, what's up??

ALEX: Well, I'm you're friend, and I'm Maria's friend to, so if you lie to Maria, it's sort of like lying to me.

LIZ: Alex, what did Maria say to you?

ALEX: Well, frankly it's vague. I mean, everything needs to be put through the Maria filter. But, she said something about how she found blood on your order book. What's going on?

LIZ: Alex, Maria is a total drama queen. You know that. Nothing is going on.

ALEX: O-ok, well look. All I care about is that you're OK. So you're you are right, you're okay?

LIZ: I'm OK.

ALEX: All right.

LIZ: Okay.

ALEX: And whatever happened is ... over now??

LIZ: It is totally over.

ALEX: Okay.

LIZ: Okay.

[Principal and Deputy walk in]

PRINCIPAL: There she is.

DEPUTY: Ms. Parker, the Sheriff needs to ask you some questions.

[In the sheriff's office, Liz is sitting in front of the sheriff's desk.]

[Valenti walks in]

VALENTI: Afternoon Ms. Parker. Your father said it would be all right if I talked to you. I'm sorry to have to show you these.

[He shows her some pictures of a dead body with the handprint.]

VALENTI: This man was found dead, no apparent cause of death. Except that. What do you make of that mark??

LIZ: I have never seen anything like that before.

VALENTI: Kyle said he saw a similar mark on your stomach.

LIZ: He was wrong.

VALENTI: I'm sure, Kyle's got a pretty wild imagination. I'm gonna need to see for myself Liz.

LIZ: Come on sheriff, I mean, I told you that I spilled ketchup, and I, I said that like, a thousand times.

VALENTI: Liz, please?

[She stands and pulls her shirt up to show him the mark. It's gone.]

VALENTI: The mark faded on the corpse too. What do you know about a kid named Max Evans?

LIZ: Max Evans??

VALENTI: Mmmm Hmmm..

LIZ: Um....I don't really know him all that well.

VALENTI: Was he one of the kids at the CrashDown that day?

LIZ: No.

VALENTI: I see.

LIZ: Can I go home now sheriff??

[Valenti puts the same bookbag on top of his desk that Liz had earlier put the dress with the bullet hole in.]

VALENTI: Just one more thing. Somebody turned in this bookbag, it is your isn't it??

[Max is at wrestling practice in the gym. Liz stops to see him]

[Meanwhile, Valenti is talking to the government agent he has called in to help investigate this case.]

VALENTI: A shot was fired, there's a bullet hole in the dress. I'm telling you, the girl was shot.

[The Agent stands and puts the outfit in his briefcase]

VALENTI: What are you doing?

AGENT: I have a flying saucer sighting in Phoenix. An accountant in Barstow who thinks he's Jesus. Both cases are more solid then this. Have this checked out at the lab, call me sheriff, if you ever have anything...real.

VALENTI: Listen, you guys told me to call you if I saw anything. Well, my son saw that handprint.

AGENT: I'm sure he did.

VALENTI: What happens now??

AGENT: Have the lab check out the dress. I'm gonna handle this case in the proper manner without getting to personal. I suggest you do the same.

VALENTI: I'm not walkin' away from this. I'm gonna be a part of this investigation.

AGENT: Sheriff, do you know what everyone used to call your father?? Sergeant Martian. You don't wanna end up like him.

VALENTI: Agent Stevens, I was 8 years old when my father discovered that corpse, my whole life I thought he was as crazy as everyone else did. Crazy to believe. Now I'm not so sure.

AGENT: Thank you Sheriff. Your work is done now, we'll take it from here.

[Max and Liz have gone into the art room to talk.]

LIZ: I need to know the truth Max. I need to know, everything. Or I'll - I'm just gonna go to Valenti and I'm gonna tell him everything I know.

MAX: Okay.

LIZ: Okay.

[She takes a piece of paper with her questions written on it out of her pocket.]

LIZ: Okay. All right. Here we go. Where did you come from?

MAX: I don't know. When the ship crashed I wasn't born yet.

LIZ: So there was a crash?

MAX: All I know is it wasn't a weather balloon that fell that night.

LIZ: The ship crashed in 1947 your 16?

MAX: We were in some kind of incubation pods.

LIZ: We?

MAX: Isabel and Michael are also...uh...

LIZ: Okay, well, that, answers, um, that question. Um, what powers do you have?

MAX: We can connect with people, as uh, you know. We can manipulate molecular structures, and...we can....

LIZ: Wait, what does that mean?

[Max goes to a clay sculpture on a nearby table and moves his hand in front of it, the shape changes]

MAX: That's, uh, that's how I healed you.

LIZ: Max, who else knows this?

MAX: No one.

LIZ: What about your parents?

MAX: We don't tell anyone. We sorta think our lives depend on it.

LIZ: So when you healed me you risked all of this getting out didn't you?

MAX: Yea.

LIZ: Why??

MAX: It was you.

[Liz smiles]

LIZ: Um Max, Valenti showed me this photo of a corpse. A murder victim. It had the same silver handprint on it's chest.

MAX: That can't be.

LIZ: The photo was marked 1959.

MAX: That's impossible.

LIZ: Kyle saw the handprint on my stomach and Valenti found my waitress uniform with the bullet hole in it. He just asked me if you were in the cafe during the shooting. Max, he suspects you.

[Max starts to leave.]

LIZ: Max.

MAX: I have to go.

LIZ: Max wait, go where?? Where are you going? Max wait!! Max!!

[She runs out into the hall to stop him but loses him in a crowd of people who run by dressed for the festival.]

[Isabel is getting ready on her bed. Max opens the door.]

MAX: Forget the festival. It's time to leave.

[Max and Isabel are waiting in the jeep for Michael, he hops in]

ISABEL: Where's your stuff??

MICHAEL: I'm wearin' it.

[Liz is on her bed studying, Maria comes in and gets in front of her, dressed for the crash]

MARIA: Before I go to this idiotic crash festival I want to know everything. And if you don't tell me the truth right now. I'm going to go to Valenti myself and tell him everything I know.

LIZ: What do you know?

MARIA: Well....uh, I-I know that Max was in the diner that day, and I know that he went up to you when you were shot and like, did something to you. And I know that the one person in the world that I thought I could completely trust, is lying to me.

LIZ: You have to promise me that you are not going to flip out.

MARIA: Flip out? Hey, it's me.

[We see Maria running screaming from the cafe with Liz right behind her.]

LIZ: Maria!!

[In the jeep]

MICHAEL: So is this picture what we're seeing is there's more of us?

MAX: One more, at least there was in 1959.

MICHAEL: Well then there's hope. I mean if we can find him, he can tell us where we came from, what we are-

ISABEL: Michael calm down, we had one potential relative 40 years ago, all we know about him is he was a potential killer.

[In Maria's car]

MARIA: Liz, Liz what happened to you? You were on this whole like, valedictorian path. You were on your way to be like, this world renowned scientist and I was gonna be your wacky friend. I can't be a wacky friend to someone who's already whacky!! It'd be like repetitious....

LIZ: Maria you're babbling.

MARIA: I think I've earned the right to babble, all right so just deal with it.

[Max, Isabel, and Michael drive past]

LIZ: Oh my God Maria that's them!! Cut a U-ie!

MARIA: Cut a U-ie?

LIZ: Maria!

MARIA: Who are you? I mean.....

[Liz grabs the wheel and makes Maria do a U-turn in the middle of the road.]

MARIA: Oh my God, you're a crazy person.

LIZ: Maria I am not!! Please, just catch them!!

MARIA: Catch them? Liz, we're in a Jetta.

[Max and clan see Valenti patrolling and hastily Max turns down a side alley, that is blocked by another car, but before they can back up, Maria pulls in, blocking the path with her car.]

ISABEL: Great.

[Liz and Maria get out and start to walk towards them, Max, Isabel and Michael follow suit.]

MARIA: What are they doing here? No, don't tell me there's three.

LIZ: Well.....

MARIA: I think I'm gonna be sick.

LIZ: Maria knows.

MICHAEL: Unbelievable.

MARIA: Look, I promise I won't tell anyone.

[Michael advances on them and Maria backs up behind Liz]

MICHAEL: Get your car out of the way, NOW.

LIZ: I really don't think that you should try to leave. It's just gonna show people that you're guilty.

MICHAEL: Guilty of what? Saving your life?

MAX: Michael....

LIZ: Look, I think I have an idea here. If we can just all work together here maybe we can throw Valenti off.

MICHAEL: We're not together. Our lives are at stake, not yours. Now move your car.

MAX: Michael, this can't last forever. This secret, and I don't want it to.

LIZ: Look I can't change what happened. But if you run, Valenti is gonna know it's you. You'll be proving it for him.

MAX: She's right.

ISABEL: I should've known you'd side with her.

MAX: Isabel I'm not on anyone's side all right.

ISABEL: Get on a side Max because time is running out.

MAX: She should move her car. I'm turning myself into Valenti.

MICHAEL: Max we said we were leaving.

ISABEL: Max I can't leave without you.

ISABEL: What's your idea?

[Liz goes to Kyle's house.]

KYLE: I waited for you for an hour and a half.

LIZ: Kyle, I know I've been acting like a real jerk and, I'm sorry. (gives him a cute innocent look)

[At the festival, Maria and Isabel are walking together, Alex passes.]

ISABEL: Nice mask Alex.

ALEX: Isabel, hey. Maria.

MARIA: Hey.

ALEX: Uh, nice cones.

[At Kyle's.]

KYLE: Liz we don't even have to go to the crash.

LIZ: Kyle it is gonna be great okay.

[She kisses him]

LIZ: I am gonna meet you in front of the podium in half an hour, right?

KYLE: Right. Half an hour.

LIZ: Yea.

[She goes behind a tree and calls Max.]

[In the jeep, with Michael and Max]

LIZ: We're got half an hour.

MAX: Got it. Well....

MICHAEL: It won't work.

[At the festival, Valenti and his deputy are looking for Max]

VALENTI: Where is he?

DEPUTY: There. What did this kid do Jim?

VALENTI: I'll take it from here Owen.

[Maria and Isabel in the parking lot]

ISABEL: Come on roll!

MARIA: OK, I'm rolling.

ISABEL: Roll!!

MARIA: I'm rolling!! Okay?

ISABEL: Right that's better. Keys?

MARIA: Okay, I know my mom's car doesn't look like much, but, not destroying it is the key to my and my mother's relationship okay?

ISABEL: Whatever.

[Valenti approaches Max]

VALENTI: I have some questions for you.

MAX: What kind of questions?

VALENTI: Where you at the CrashDown Cafe the day of the shooting?

MAX: Yes.

VALENTI: What did you do to Liz Parker?

MAX: I didn't do anything to her.

VALENTI: I don't believe that.

[He handcuffs Max]

MAX: Aren't you going to read me my rights?

VALENTI: Do you have any??

[Meanwhile, Liz bumps the two tourists from the cafe and they follow her. Isabel pretends to run over Maria with the car and runs off]

[Liz runs up]

LIZ: Maria!

ALEX: What's going on? What are you, what are you doing??

VALENTI: What happened here??

[There is a silver handprint on her chest.]

VALENTI: Are you okay?

MARIA: Yea, I think so.

DEPUTY: There he goes. Sheriff, there he is. There's the guy that went up to her that's him.

VALENTI: Watch the kid.

[Valenti follows him, the person in the same outfit he sees and goes up to is Kyle]

KYLE: Dad, scared the hell outta me. You seen Liz around? She was supposed to meet me here like 15 minutes ago.

VALENTI: No.

KYLE: Mmmmmkay.

[Michael throws his outfit away in a port-a-pottie.]

[Valenti is questioning Max, he throws him against a portable trailer]

VALENTI: You think you're a smart guy don't you?

MAX: I don't know what you're talking about.

VALENTI: Don't play games with me Mr. Evans, this is paint.

[He holds up the hand he touched the silver handprint on Maria with]

VALENTI: You went up to Liz Parker in that cafe and you did something to her, and I need to know what it was.

MAX: I had a hamburger, when the gun went off I ran away. Did I break the law?? Sheriff are you arresting me??

VALENTI: No, your parents would have you out in an hour. Let me tell you something. I'm gonna find out what the truth is. You can count on it. You're a real smart guy Max. Well, so am I.

[He walks off]

[Jonathan Frakes counts off the seconds to the crash]

FRAKES: Is everybody ready!! 8-7-6-5-4-3-2-1. Blastoff! Yah!!

[The little spacecraft takes off and crashes, sending smoldering alien bodies all around.]

FRAKES: YEA!!!!

[Isabel, Michael and Max all watch sullen]

[Max sees Liz and goes to talk to her]

MAX: Hey.

LIZ: Hey.

[Max walks up and pushes a stray piece of hair behind her ear]

LIZ: Oh.

MAX: You had a, uh....

LIZ: Hair thing, right. Thanks.

MAX: Sure. Liz, it's not safe. I mean, for you and , and me to....it's not safe.

LIZ: I don't care.

MAX: Liz I really, really wish that this could be something, you know, more. But it can't. We're just...

LIZ: Different.

MAX: Yea.

MAX: I'll see ya at school.

LIZ: Max??

LIZ: I never got to thank you, for saving my life.

MAX: Thank you.

VOICE-OVER: It's September 24th, I'm Liz Parker and five days ago I died. But then the really amazing thing happened. I came to life.

Kikavu ?

Au total, 55 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

Aloon33 
01.06.2018 vers 19h

Siobhan62 
19.10.2017 vers 21h

kazmaone 
27.09.2017 vers 21h

Annaelle19 
08.06.2017 vers 14h

Ali3nBrain 
14.05.2017 vers 13h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

riverdog  (09.08.2016 à 16:09)

Un super épisode qui donne parfaitement le ton de cette série.. un must à voir et à revoir.

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
Emilie de Ravin maman pour la 2ème fois

Emilie de Ravin maman pour la 2ème fois
Le petit Théodore Kubrick de Ravin-Bilitch est venu rejoindre son papa Eric Bilitch et sa grande...

Roswell, Nouveau Mexique, Nouveau Sondage

Roswell, Nouveau Mexique, Nouveau Sondage
A l'occasion de la sortie de Roswell, New Mexico en janvier sur la CW, voici un nouveau sondage sur...

Roswell, New Mexico : Shiri Appleby derrière la caméra

Roswell, New Mexico : Shiri Appleby derrière la caméra
Shiri Appleby, l'inoubliable Liz Parker de la série originale, fera son grand retour à Roswell mais...

UnREAL | Shiri Appleby - Diffusion & Annulation

UnREAL | Shiri Appleby - Diffusion & Annulation
La quatrième saison de la série UnREAL avec Shiri Appleby sera la dernière. En effet, la série n'a...

TRAILER | Roswell, New Mexico : les 1ères images du reboot

TRAILER | Roswell, New Mexico : les 1ères images du reboot
La première bande-annonce de 'Roswell, New Mexico', le reboot de la série culte du début des années...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Xanaphia, Hier à 18:15

Les derniers de Seal Team sont dispo sur 6play ! Par contre Quantico pas encore....

choup37, Hier à 20:02

Nouveau sondage sur Merlin, Kaamelott, DW! Calendriers à commenter aussi, et même pdm ^^

Sydney, Hier à 20:11

nouveau sondage sur le quartier vampire diaires spécial fêtes de fin d'années ! venez voter !

choup37, Hier à 21:44

Plus que 4 votes pour valider la bannière de ma sorcière bien aimée

choup37, Hier à 21:45

Les votes du monde de joan ont aussi besoin d'être aidés

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site